Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 649.94 PTS
+0.16 %
6 654.0
+0.23 %
SBF 120 PTS
5 206.95
+0.16 %
DAX PTS
15 728.68
-0.01 %
Dow Jones PTS
34 299.33
-0.27 %
14 030.41
+0. %
1.211
-0.09 %

Entretien avec Marc Delcourt, PDG de Global Bioenergies

| Boursier | 1051 | 3.50 par 2 internautes

Aujourd'hui les cosmétiques! Mais les biocarburants restent très présents dans notre esprit!

Entretien avec Marc Delcourt, PDG de Global Bioenergies

Boursier.com : Pourquoi cibler en particulier le maquillage " logue durée " au sein du marché des cosmétiques ? Quelle est la taille de ce marché ?

Le maquillage longue durée, c'est un milliard d'unités par an dans le monde, soit un marché d'environ 10 milliards d'euros par an. Ces produits dépendent de l'isododécane, qui en est le premier ingrédient en proportion, et est incontournable. Nous sommes les premiers et les seuls à proposer de l'isododécane renouvelable qualité cosmétique, et nous avons donc dans nos mains la clé de la naturalité de ce segment de la cosmétique.
M.D.

Boursier.com : Quelle est votre stratégie pour aborder ce marché ? Seuls ? En partenariat ?

Nous avons plusieurs horizons : à court terme, nous allons lancer par nous-mêmes la première marque de produits de maquillage à la fois longue durée et d'origine naturelle. Cette marque, que nous avons baptisée LAST, sera disponible dès juin 2021 en France, et se focalisera dans un premier temps sur le maquillage des yeux : mascaras, mascaras sourcils, ombres à paupières : 18 références en tout. Dès l'automne, cette gamme sera complétée par 14 références de rouges à lèvres liquides, eux-aussi à la fois longue tenue et d'origine naturelle. Notre deuxième horizon sera de fournir, dès 2022, cet ingrédient clé, l'isododécane d'origine naturelle, aux marques établies. Notre production augmente exponentiellement : nous avons récemment annoncé un premier run dans un fermenteur de grande taille. Nous comptons naturaliser le segment du maquillage longue durée dans les prochaines années. Nos volumes augmenteront encore en 2024-25, et nous permettront d'adresser plus largement le marché de la cosmétique.
M.D.

Boursier.com : Votre outil industriel initialement destiné au biocarburant est-il adapté pour adresser ce segment ?

Notre pilote installé à Pomacle, près de Reims, et notre démonstrateur installé en Allemagne n'étaient pas initialement destinés à produire des lots commerciaux, mais uniquement des lots de validation dans le domaine des biocarburants. Mais nous nous sommes aperçus que notre production était à la bonne taille pour le domaine du maquillage, et c'est pourquoi nous avons fait ce mouvement de descente dans la chaîne de valeur et de création de notre propre marque.
M.D.

Boursier.com : Avez-vous aujourd'hui toutes les compétences pour adresser le marché des cosmétiques ?

Oui, nous avons constitué une équipe qui réunit l'ensemble des compétences nécessaires au lancement d'une marque de cosmétique.
M.D.

Boursier.com : Quel niveau de revenus attendez-vous des premières ventes ?

Nous n'avons pas communiqué sur ce sujet, et c'est assez difficile de faire des prédictions sur un lancement BtoC. Le seul chiffre factuel, c'est celui de la production : en 2021, nous aurons produit environ 300 000 unités de maquillage. En considérant un prix de détail moyen d'environ 20EUR, on peut estimer la valeur de détail de cette production à environ 6 millions d'euros.
M.D.

Boursier.com : Votre position de Trésorerie et les outils de financement dont vous bénéficiez aujourd'hui sont-ils suffisants pour faire face à votre développement ?

Nous avons annoncé notre niveau de trésorerie au 15 mars 2021 : 15MEUR environ. Notre burn rate sur 2020 était d'environ 1 million d'euros par mois. Notre trésorerie est suffisante pour l'instant, et notre objectif premier est de générer de la valeur en avançant à la fois sur le lancement de la marque et sur le développement industriel.
M.D.

Boursier.com : Quid des biocarburants ?

Ils restent très présents dans notre esprit, notamment dans le cas du bio-kérosène, car il n'existe que très peu de solutions pour réduire la pollution engendrée par le transport aérien. C'est notre horizon 4, et nous anticipons que le temps du bio-kérosène adviendra vraiment, à grande échelle, dans la deuxième partie de la décennie.
M.D.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/06/2021

Un modèle efficace

Publié le 16/06/2021

Star boursière de 2020 (+800%), McPhy voit son étoile pâlir. Ce midi, le titre du spécialiste des équipements de production et distribution d'hydrogène zéro-carbone chute de 13,5% à 23,6 euros…

Publié le 16/06/2021

La consolidation des matières premières après plusieurs semaines d'euphorie pèse logiquement sur les valeurs du secteur...

Publié le 16/06/2021

2CRSi a annoncé ses résultats annuels estimés pour l’exercice 2020-21. Pour rappel, la durée de l’exercice 2019-20 du concepteur et constructeur de serveurs informatiques éco-énergétiques…

Publié le 16/06/2021

Moblilize, filiale de Renault, a conclu un accord avec betteries, une start-up allemande fortement impliquée dans l’économie circulaire, pour développer et assembler un système d’énergie…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne