En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 516.37 PTS
-0.10 %
5 509.00
-0.10 %
SBF 120 PTS
4 340.29
-0.10 %
DAX PTS
12 273.15
-0.01 %
Dowjones PTS
26 727.54
+0.03 %
7 723.02
+0.00 %
1.138
-0.11 %

Entretien avec Marc Bidou, PDG de Bilendi

| Boursier | 324 | Aucun vote sur cette news

Qwamplify veut prendre le contrôle de Bilendi. Aux autres actionnaires de se faire entendre!

Entretien avec Marc Bidou, PDG de Bilendi

Boursier.com : Votre premier actionnaire, Qwamplify, demande la distribution d'un dividende de 2 ME et la nomination au conseil d'administration de Bilendi de 5 nouveaux administrateurs. Vous opposez-vous à ces demandes pour des raisons de forme, Qwamplify n'ayant pas communiqué avec vous, ou pour des raisons de fond?

La demande de nouvelles résolutions en vue de l'Assemblée Générale a été reçue après les délais, donc les projets de résolutions n'ont pas pu être inscrits à l'ordre du jour. Mais il est important de noter, que ces résolutions peuvent être ajoutées en séance. On ne sait pas si les 5 nouveaux administrateurs doivent remplacer 5 existants ou s'additionner à eux. Dans les deux cas, on peut parler de volonté de prendre le contrôle de Bilendi...
M.B.

Boursier.com : La demande de Qwamplify ne concerne pas la stratégie de la société à première vue...

La demande sur un dividende de 2 ME, soit 100% du RNPG de l'année passée, est en soit une remise en cause de la stratégie qui est la nôtre depuis 5 ans, qui combine 10% de croissance organique chaque année, avec de la croissance externe régulière. Si nous distribuons 2 ME de dividendes, nous n'aurons plus moyens de faire des acquisitions. C'est toute la stratégie qui serait remise en cause.
M.B.

Boursier.com : Quel message adressez-vous aux autres actionnaires de Bilendi à l'approche de l'AG?

Les actionnaires individuels de Bilendi vont devoir se positionner! Considèrent-ils que la stratégie, définie par le conseil d'administration et conduite par nos équipes depuis cinq ans est la bonne ? Ils peuvent le constater en termes de croissance du chiffre d'affaires sur la période, d'acquisitions et de profitabilité élevée. Ou alors préfèrent-ils une stratégie qu'on ne connaît pas encore, mais qui consiste, à ce stade, à siphonner la Trésorerie de Bilendi, ce qui empêchera la société de se développer comme avant...
M.B.

Boursier.com : Qwamplify, sans allié, peut-il faire voter ses résolutions selon vous?

Les 26% du capital détenus par Qwamplify, confèrent 37,8% des droits de vote, grâce aux droits de vote doubles. Comme en AG, peu d'actionnaires se déplacent pour voter, avec ce niveau de droits de vote, ils peuvent être majoritaires... Si les actionnaires ne se mobilisent pas, c'est le scénario qui peut se dérouler. Il s'agit bien d'une prise de contrôle rampante, où avec seulement 26% du capital, un actionnaire prend le contrôle du Conseil, s'emparerait de la Trésorerie, sans avoir fait une offre sur les titres, ni payé une prime de contrôle ! Une telle prise de contrôle se ferait dans l'intérêt de Qwamplify, et pas dans celui des actionnaires direct de Bilendi, individuels ou fonds d'investissement...
M.B.

Boursier.com : Vos relations avec Qwamplify s'étaient-elles dégradées ?

Nous avons reçu ces demandes de résolutions sans avoir été prévenus... Mais au-delà, c'est leur stratégie, depuis leur arrivée au capital, qui n'est pas lisible. On aurait pu imaginer qu'ils prennent le contrôle il y a 4 ans lors de leur entrée au capital. Ça n'a pas été le cas. Ils n'ont pas été clairs sur l'aspect stratégique de cette participation pour Qwamplify. D'ailleurs il y a quelques semaines, le DG de Qwamplify approuvait, en conseil d'administration, l'absence de versement de dividende, avant d'en demander 2 ME aujourd'hui...
M.B.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2019

L'annonce de l'OPA amicale de Capgemini sur Altran dope les valeurs du secteur en bourse...

Publié le 25/06/2019

À l'issue d'une large consultation orchestrée par le cabinet Pitchville, CNP Assurances a retenu The Good Company en qualité d'agence lead pour...

Publié le 25/06/2019

Les investisseurs saluent le projet de rachat d’Altran Technologies par Capgemini, les portant en tête du CAC 40 et du SBF 120 avec des hausses respectives de 7,52% à 111,45 euros et de 21,80% à…

Publié le 25/06/2019

"La Chine c'était vraiment une situation très spécifique"

Publié le 25/06/2019

Par courrier reçu le 24 juin 2019 par l'AMF, la société par actions simplifiée Truffle Capital, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la...