En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 403.41 PTS
-0.16 %
5 425.50
+0.25 %
SBF 120 PTS
4 329.99
-0.16 %
DAX PTS
12 358.87
+0.00 %
Dowjones PTS
25 329.21
+0.56 %
7 450.68
+0.67 %
1.134
-0.55 %

Entretien avec Louis Albert, Gérant du fonds IDAM Small France

| Boursier | 206 | Aucun vote sur cette news

Focus Home Interactive, Groupe Guillin, Orpea, Teleperformance, Desjoyaux, Mersen...

Entretien avec Louis Albert, Gérant du fonds IDAM Small France

Boursier.com : Présentez-nous le fonds IDAM Small France que vous gérez.

IDAM, créé cette année au sein du groupe IRH, bénéficie de la solide expertise d'IDMidcaps sur les petites capitalisations avec un suivi de valeurs entamé il y a 17 ans. Cela nous permet de mettre en oeuvre un processus de sélection de valeurs particulièrement exigeant, au sein de l'univers très large des petites et moyennes capitalisations françaises, aboutissant à un portefeuille de 50 lignes équipondérées. L'objectif du fonds est de surperformer son indice de référence le CAC Mid & Small tout en maintenant une volatilité inférieure. L'encours du fonds ressort 25 ME et nous pensons atteindre les 30 ME avant la fin d'année. Il est investi entre 90% et 100%.
L.A.

Boursier.com : Pourquoi l'univers des petites et moyennes capitalisations ?

Les petites et moyennes capitalisations surperforment les grandes capitalisations depuis plus d'une décennie. Souvent les dirigeants-fondateurs de ces sociétés ont des intérêts alignés avec ceux des actionnaires, ce qui se traduit par une meilleure gestion de la société. Leur taille leur confère aussi une meilleure souplesse et réactivité et elles affichent une croissance de la rentabilité plus rapide que les grandes sociétés. Elles sont en outre sujettes à plus d'opérations de rachats.
L.A.

Boursier.com : Quelques exemples de valeurs du portefeuille ?

Nous avons beaucoup d'équipementiers automobiles en portefeuille : Faurecia, MG Coutier, Plastivaloire, Le Bélier. Pour autant le secteur " automobiles " ne représente que 7,50% du portefeuille, pour plus de 25% pour les valeurs technologiques, 16% pour les biens d'équipements, 12% pour les services et 10% pour la consommation. Nous avons des lignes Orpea, Teleperformance, Desjoyaux, Mersen, Focus Home Interactive. Nous avons récemment vendu Ateme, Umanis, GL Events, Aures. Nous n'investissons pas dans les biotechs qui n'étant pas rentables, ne sont pas valorisables.
L.A.

Boursier.com : Vous avez aussi de fortes convictions concernant les dossiers Focus Home Interactive et Groupe Guillin...

L'éditeur de jeux vidéo Focus Home Interactive édite une petite dizaine de jeux vidéo chaque année et se positionne désormais sur des jeux à budget plus important que lors de son introduction en Bourse à 4 ou 5 ME (contre 1.5M avant l'IPO). Le report de deux jeux cette année doit permettre un exercice 2018 extrêmement dynamique. Nous visons un cours de 38 Euros. De son côté, Groupe Guillin affiche une valorisation raisonnable pour un leader européen. Le groupe a fait face à une hausse des prix des matières premières qu'il n'a pas répercuté car ne voulant pas lâcher de parts de marché. Mais sa position sur le marché est plus bien solide que celle de ses concurrents. La marge opérationnelle a perdu plus d'un point, mais le titre ne se paye pas cher avec un ratio VE/ROC 2018 inférieur à 10 et un PER 2017 de 14. Nous visons un cours de 41.5.
L.A.

Boursier.com : Le fonds été auparavant chez Delta France Smid Caps avant d'être transféré chez IDAM en septembre. Quel est l'historique des performances ?

Sur 12 mois la performance est de 30,92% contre +23,50 pour le CAC Mid & Small. Sur trois ans, le fonds affiche +114%, contre +65% pour son indice de référence.
L.A.

Boursier.com : Le fonds n'a pas réellement connu de périodes de marchés baissiers...

Notre processus de sélection de valeur exigeant et l'équi-pondération nous font penser que le fonds est apte à bien résister en période de baisse des marchés. Nous l'avons constaté lors des corrections qui se sont produites sur la période, où le fonds a finalement affiché une surperformance plus importante.
L.A.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

Les comptes d'activité de Société des Bains de Mer n'en demeurent pas moins aléatoires...

Publié le 14/08/2018

L'international français avait exprimé, à plusieurs reprises, sa volonté d'obtenir un temps de jeu plus régulier...

Publié le 14/08/2018

Innelec Multimedia a réalisé un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018/2018 (clos fin juin). Ce chiffre est en baisse de 7,2% à données publiées et…

Publié le 14/08/2018

Net recul de l'activité caoutchouc, en raison de la baisse des prix.

Publié le 14/08/2018

SII a enregistré au cours de 1er trimestre de l'exercice 2018/2019 un chiffre d'affaires de 147,61 ME, en croissance de 13,9%...