Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 721.16 PTS
-
6 733.0
-
SBF 120 PTS
5 235.55
-
DAX PTS
15 100.13
-
Dow Jones PTS
34 483.72
-1.86 %
16 135.92
+0. %
1.133
-0.03 %

Entretien avec Lloyd Diamond, Directeur Général de Pixium Vision

| Boursier | 1725 | Aucun vote sur cette news

La cotation au Nasdaq reste une piste...

Entretien avec Lloyd Diamond, Directeur Général de Pixium Vision

Boursier.com : Pourquoi finalement ce revirement dans le rapprochement annoncé en janvier avec Second Sight?

L'idée du rapprochement était intelligente puisqu'elle alliait deux technologies complémentaires, Orion et Prima, l'implant dans le cortex visuel et celui dans la rétine, et le traitement de formes de cécités différentes. Ce qui nous intéressait beaucoup dans cette alliance c'était avant tout l'accès au marché américain qu'elle permettait à Pixium Vision. Dans l'accord conclu, Second Sight ne pouvait pas réaliser d'augmentation de capital sans notre autorisation. Or, après avoir annoncé une autorisation de mise sur le marché par la FDA pour la seconde génération de lunettes Argus, Argus 2S, programme arrêté depuis 18 mois, Second Sight a décidé de lancer une augmentation de capital, notamment en raison de l'envolée du cours de Bourse qui a résulté des discussions sur des forums d'investisseurs individuels comme Reddit...
L.D.

Boursier.com : Il n'était pas possible pour vous de conserver un accord malgré cette levée de fonds ?

Outre la rupture de l'accord à travers ses conditions suspensives, l'envolée de la capitalisation de Second Sight rendait intenable la parité qui présidait au rapprochement. Vis-à-vis de nos actionnaires, on ne pouvait pas risquer d'aller jusqu'au bout du processus pour qu'il tombe finalement à l'eau.
L.D.

Boursier.com : Cette opération avortée peut-elle vous couper l'herbe sous le pied en termes de financement?

Nous avons bien avancé dans nos discussions avec les investisseurs américains qui, pour beaucoup, ont été séduits par Pixium. C'est bien là l'essentiel! Non seulement rien n'a changé au sein de Pixium, mais en plus nous avons pu discuter avec ces investisseurs-là. Lesquels ont constaté que les titres européens sont de plus en plus liquides. Mais la possibilité d'une cotation au Nasdaq est aussi une piste que nous suivons.
L.D.

Boursier.com : Quel horizon avez-vous avec votre Trésorerie actuelle?

Nous sommes financés jusqu'à fin 2021. Et cela n'a pas changé!
L.D.

Boursier.com : Concernant l'étude PRIMAvera : Après la 1ère implantation Système Prima de vision bionique destiné aux patients atteints de la forme sèche de (DMLA), avancez-vous comme espéré ?

Nous avons 38 implantations à réaliser. Suite à la première implantation, nous avons déjà obtenu plusieurs consentements de la part d'autres patients. L'objectif est de finaliser le recrutement avant la fin 2021. La Covid-19 n'a pas eu pour le moment trop de conséquences néfastes sur le recrutement. Et de plus, nous pourrions réaliser les implantations en Allemagne ou en Grande Bretagne, le cas échéant...
L.D.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/12/2021

Le prix d'émission des actions nouvelles EDF remises en paiement de cet acompte a été fixé à 11,12 euros...

Publié le 01/12/2021

Situation tendue... Le Groupe CNIM informe sur l'évolution de la situation financière du groupe, et avertit d'un risque de liquidité à horizon 2022...Cession de Bertin...

Publié le 01/12/2021

Grâce à cette acquisition, le nouvel ensemble dépassera dès 2021, en pro forma, avec 2 ans d'avance, l'objectif de 50 ME que Bilendi anticipait en 2023...

Publié le 01/12/2021

Accélération des investissements dans un contexte de la pleine utilisation des capacités industrielles de Bernin I et Bernin II...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne