En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 615.94 PTS
+0.03 %
5 620.50
+0.12 %
SBF 120 PTS
4 427.79
+0.09 %
DAX PTS
12 448.62
+0.14 %
Dowjones PTS
27 335.63
-0.09 %
7 927.08
+0.00 %
1.121
+0.03 %

Entretien avec Julien Moulin, Président de la Française de l'Énergie

| Boursier | 231 | Aucun vote sur cette news

A fin 2021, nous visons un chiffre d'affaires de 35 ME avec une marge opérationnelle de plus de 45%

Entretien avec Julien Moulin, Président de la Française de l'Énergie

Correctif au 12/07: Dans la dernière réponse, bien lire "30 MW" et non "30 ME" comme écrit par erreur. La version corrigée suit :

Boursier.com : Rappelez-nous les zones de présence de La Française de l'Energie...

La Française de l'Energie est active en Hauts-de-France et dans le Grand Est. Nous avons deux concessions en Hauts-de-France qui sont déjà en production et un permis dans le valenciennois. Une concession est signée en général pour une durée de 15 à 50 ans... Dans le Grand Est, la société a déposé en novembre 2018 une demande de concession pour 191 kilomètres carrés. Enfin, La Française de l'Energie a obtenu en 2018 un permis en Belgique pour une durée de 20 ans.
J.M.

Boursier.com : Quelle est la technologie employée ?

Le gaz de mine qui a migré en charbon se situe dans d'anciennes galeries. Il est capté en surface sans avoir besoin de forage, c'est la méthode employée en Hauts-de-France et en Belgique. Cette technologie déjà employée est mature... Dans le Grand Est, les anciennes galeries de charbon ont été noyées. Le processus mis en place consiste à diminuer la pression, le gaz se décolle alors et remonte à la surface pour être récupéré.
J.M.

Boursier.com : Comment valorisez-vous le gaz ?

Une filière d'énergie verte existe depuis 2016 qui fixe le cadre pour capter le gaz et le valoriser. Le gaz produit par La Française de l'Energie est vendu à Total. De son côté, l'électricité verte que nous produisons est vendue à EDF avec des prix garantis. Enfin, la chaleur récupérée permet d'alimenter la consommation de foyers locaux.
J.M.

Boursier.com : Quelle est la traduction en chiffre d'affaires ?

En une année pleine, nous avons produit 60 millions de m3 de gaz, soit un chiffre d'affaires de 6,6 Millions d'Euros. Le stock validé est de 11 Milliards de m3 ce qui donne une idée du potentiel de développement des facturations.
J.M.

Boursier.com : Quelles sont vos ambitions ?

A fin 2021, nous visons un chiffre d'affaires de 35 Millions d'Euros avec une marge opérationnelle de plus de 45%. Aujourd'hui, nous avons 9 MW en France et 3 MW en Belgique. En 2021, l'ambition consiste à installer 30 MW en France et 6 MW en Belgique. Pour atteindre cette guidance, le développement sera financé par un mix équilibré de fonds propres, d'emprunts, de subventions...
J.M.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2019

De même qu'ils avaient ouvert en repli dans le sillage de Wall Street, les marchés européens progressent désormais modestement, copiant les futures sur les indices américains. Ces derniers ne…

Publié le 17/07/2019

Repli exagéré ?

Publié le 17/07/2019

Ericsson chute de 5,37% à 86,30 couronnes suédoises, l'équipementier télécoms ayant affiché une rentabilité inférieure aux attentes en dépit d’une croissance des revenus plus élevée que…

Publié le 17/07/2019

Virbac progresse de 2,02% à 171,4 euros après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel sans grande surprise et surtout, la confirmation de ses perspectives annuelles. Cette publication…

Publié le 17/07/2019

Air France KLM évolue autour de l'équilibre à la mi-journée...