Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 968.70 PTS
+1.5 %
6 947.5
+1.25 %
SBF 120 PTS
5 399.18
+1.2 %
DAX PTS
15 568.74
+1.22 %
Dow Jones PTS
35 227.03
+1.87 %
15 846.16
+0. %
1.128
+0.02 %

Entretien avec Joffrey Ouafqa, Directeur des Gestions chez Auris Gestion

| Boursier | 170 | Aucun vote sur cette news

TF1, TotalEnergies, Daimler...

Entretien avec Joffrey Ouafqa, Directeur des Gestions chez Auris Gestion

Boursier.com : Vous évoquiez la " blendisation " des portefeuilles, durant l'été, avec plus d'équilibre entre valeurs de croissance et titres "value", est-ce toujours la bonne stratégie à vos yeux?

Par ce terme, nous souhaitions expliquer que nous sélectionnions certains secteurs de la "value" et non toute la "value", à savoir ceux bénéficiant des tendances actuelles : inflation des prix des matières premières et hausses des taux d'intérêt. A ce titre, les "values" pétrolières et bancaires cochent les cases! Et cela nous a profité, étant donné la performance du secteur pétrolier en septembre ainsi que celle du secteur bancaire. En parallèle, la dynamique de croissance s'essoufflant quelque peu en Chine, aux Etats-Unis et en Europe, les valeurs les plus cycliques, elles, sont à envisager avec une grande prudence...
J.O.

Boursier.com : Pourquoi les valeurs de croissance sont-elles jugées moins sensibles aux impacts des goulets d'étranglement liés aux pénuries de composants ?

On a constaté, par exemple, que les valeurs du Luxe ne mentionnent aucun problème d'approvisionnement. Concernant les valeurs de croissance plus liées à la technologie, certaines sont un peu pénalisées, comme Apple, mais elles conservent une capacité à augmenter leurs prix. Les valeurs du secteur des semi-conducteurs, par définition, ont, elles, particulièrement bénéficié du contexte de pénurie de composants. De façon générale, la conjoncture actuelle nous incite à privilégier, parmi les valeurs de croissance, celles de qualité, disposant d'un pricing power important.
J.O.

Boursier.com : Concernant les banques centrales, le "tapering" annoncé au FOMC de septembre est-il déjà entériné par les Marchés? Est-ce désormais le timing sur les taux qui va les animer?

Le Marché se projette effectivement sur les hausses de taux et constate que les banques centrales pourraient les relever un peu plus tôt qu'anticipé pour contrôler une inflation en train de s'installer. Selon moi, un tournant important a eu lieu la semaine dernière. L'inflation semble durer et prendre de court certaines banques centrales. Un début de panique est même à noter chez certaines banques centrales! La Banque centrale d'Australie dont la stratégie consistait à contrôler la courbe des taux, l'a, du jour au lendemain, abandonnée, car les prix de l'inflation sont plus élevés que prévu et de façon plus persistante que prévue. La Banque centrale du Canada a, de son côté, mis fin soudainement à son Quantitative Easing, du jour au lendemain.
J.O.

Boursier.com : Y décelez-vous les prémices de décisions plus fortes que pourraient prendre la FED et la BCE qui, pour le coup, ne sont pas du tout anticipées?

On ne peut pas dupliquer ces deux décisions sur les grandes banques centrales que sont la Fed et la BCE. Les échelles ne sont pas les mêmes. Mais le discours de la FED sera scrutée de près concernant les taux. Si Jerome Powell évoque la possibilité de remonter les taux d'intérêt plus tôt que prévu, cela pourrait créer un choc sur les marchés. La semaine dernière, Christine Lagarde a été interrogée sur la possibilité d'un relèvement des taux de la BCE dès la fin 2022 et elle a expliqué qu'à ce stade, les trois principales conditions n'étaient pas réunies. Les Marchés doutent de ces positions...
J.O.

Boursier.com : Si les messages des banques centrales devaient s'avérer trop forts sur l'inflation et la nécessité de monter les taux, quelles conséquences sur les marchés?

Cela serait avant tout néfaste pour les valeurs les plus cycliques. Les taux courts montent actuellement, et les taux longs baissent, ce qui prouve que les marchés redoutent que les décisions des banques centrales sur les taux pénalisent la croissance future et donc les valeurs "value". Les valeurs de qualité le seront moins car elles ont des durations plus longues et des perspectives de croissance plus importantes à long terme.
J.O.

Boursier.com : Quelles sont vos bancaires préférées ?

Nous considérons que les valeurs bancaires européennes ont encore du potentiel. Leurs résultats sont bons et leurs titres loin d'avoir retrouvé leurs plus hauts d'avant crise du Covid. Si on doit citer quelques titres : BNP Paribas est assez en retard, de même que BBVA en Espagne.
J.O.

Boursier.com : Une valeur à citer?

Daimler est une société qui dispose de beaucoup de potentiel. Plusieurs catalyseurs devraient aider le cours de Bourse. Tout d'abord la situation liée à la pénurie de composants doit se normaliser à horizon un an. En outre, le groupe est en avance sur ses concurrents à propos de l'électrification totale de sa gamme et pourrait être atteinte avant la fin de la décennie. On sait que cette stratégie est plébiscitée par les investisseurs. Enfin, Daimler donne la priorité au Marché haut de gamme ce qui doit faire progresser ses marges. Le prochain spin-off de la division camion devrait aussi mettre en lumière la faiblesse de sa valorisation actuelle. Elle se paye environ 7 fois les bénéfices 2022, soit la borne basse historique. Avec un rendement de 5%.
J.O.

Boursier.com : D'autres cas à citer?

TF1, qui se paye autour de 10 fois ses bénéfices avec un rendement de 6%. Le rapprochement avec M6 devrait être autorisé, selon nous, par l'autorité de la concurrence qui doit prendre en compte toutes les plateformes, concurrentes des chaînes. La fusion permettra de dégager énormément de synergies. 250 ME minimum, alors que le résultat opérationnel de TF1 devrait atteindre 280 ME en 2021...
J.O.

Boursier.com : TotalEnergies demeure toujours une de vos valeurs préférées...

TotalEnergies est un des titres du secteur pétrolier les plus en retard depuis la crise. La performance boursière, avec un titre 15% en-dessous de son niveau de janvier 2020, est étonnante, étant donné l'évolution du prix du baril de pétrole, 30% au-dessus de son niveau de janvier 2020, et de résultats 2021 qui devraient être supérieurs à ceux de 2019. Certes, les flux ESG expliquent cette performance, mais une fois qu'ils seront sortis, les investisseurs restant, pourraient revenir sur cette absence de logique financière pour une valeur devenue quasiment défensive...
J.O.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 06/12/2021

Ce franchissement de seuil résulte d'une cession d'actions SQLI sur le marché...

Publié le 02/12/2021

Retrouvez Bruno Vanier en vidéo qui nous livre son analyse des événements du mois de Novembre et les perspectives pour les mois à venir.

Publié le 01/12/2021

Martine Derien rejoint Ailancy, le leader français du conseil en transformation spécialisé en banque, assurance et finance ; en qualité de directrice...

Publié le 30/11/2021

A l'occasion de cette fin d'année 2021, découvrez notre conférence macroéconomique ainsi qu'un point de gestion sur notre gamme de fonds, présentée par notre Directeur Général et Responsable…

Publié le 29/11/2021

Après avoir annoncé au mois d'octobre la certification des fonds SwissLife Dynapierre et Immobilier Impact Investing, Swiss Life Asset Managers France compte au total 14 fonds labellisés ISR…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2021

Compte tenu de l’atteinte d'un seuil élevé d’adhésion, Pierre et Vacances a décidé d'appliquer immédiatement sa nouvelle proposition d'avenant au contrat de bail au bénéfice de ses…

Publié le 07/12/2021

Verallia est la dernière société française en date à dissocier les fonctions de Président et de directeur général. Le Conseil d'administration a pris acte du souhait de Michel Giannuzzi de…

Publié le 07/12/2021

TotalEnergies a remporté l'appel d'offres de la municipalité de Gand, troisième plus grande ville de Belgique, pour l'installation et l'exploitation...

Publié le 07/12/2021

Advicenne a franchi une première étape de commercialisation au Royaume-Uni, ayant obtenu du NHS (National Health Service) des prix de 120 et 360 livres sterling respectivement pour ses dosages 8Meq…

Publié le 07/12/2021

Worldline a annoncé la signature d'un accord portant sur l'acquisition de 80% de l'activité d’acquisition commerçant d’Eurobank, l'un des principaux acquéreurs en Grèce avec une part de…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne