Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 201.64 PTS
+0.82 %
7 200.00
+0.81 %
SBF 120 PTS
5 579.74
+0.78 %
DAX PTS
15 933.72
+0.32 %
Dow Jones PTS
35 911.81
-0.56 %
15 611.59
+0.75 %
1.141
-0.07 %

Entretien avec Jeanne Asseraf-Bitton, Responsable de la Recherche Marchés chez Lyxor Asset Management

| Boursier | 171 | Aucun vote sur cette news

La décote du marché européen par rapport au marché américain est flagrante et excessive

Entretien avec Jeanne Asseraf-Bitton, Responsable de la Recherche Marchés chez Lyxor Asset Management

Boursier.com : Le variant Omicron, qui avait quelque peu affolé les marchés initialement, ne semble plus les inquiéter...

J. A-B : Nous demeurons convaincus que le pire de la pandémie est derrière nous, malgré la vague violente et rapide qui a notamment touché l'Allemagne, mais via le variant Delta. Concernant Omicron, on commence à comprendre qu'il ne serait pas plus létal que Delta et que la vaccination et en l'occurrence la troisième dose serait efficace à son encontre. Les Etats ne devraient pas avoir recours à des mesures de restriction de mobilité.

Boursier.com : Craignez-vous une inflation persistante?

J. A-B : Concernant l'inflation, le pic devrait être rapidement atteint et selon nous être résorbé en octobre prochain et ce de façon mécanique car l'effet de base devrait jouer, notamment sur les prix des matières premières. De façon générale, nous sommes confiants quant à un scénario de croissance soutenue car les économies demeurent toujours dans un cadre de réouverture.

Boursier.com : Quels éléments plaident toujours pour une hausse des actions?

J. A-B : La prime de risque est aujourd'hui élevée aux Etats-Unis, à 9,5 et 12% en zone Euro. Déflatée des attentes implicites d'inflation, elle ressort sur des niveaux moindres mais tout de même confortables à 6% aux Etats-Unis et 8,5% en zone Euro. Ce simple argument montre que les marchés actions restent attractifs relativement aux marchés obligataires. De plus, il peuvent absorber une hausse des taux si elle est modérée. Nous anticipons ainsi un "10 ans" américain autour de 2,35% d'ici un an.

Boursier.com : Quelle zone géographique a, aujourd'hui, votre faveur ?

J. A-B : Les marchés émergents seront très entourés l'an prochain. Leur cycle monétaire est plus avancé puisque les banques centrales de nombreux pays émergents ont déjà entamé leur resserrement monétaire. Et cela ne s'est pas accompagné d'un retrait de capitaux. Aujourd'hui les investisseurs peuvent investir sur les émergents sans tenir compte d'une prime de risque excessive. De plus, il y a une vraie dichotomie entre la qualité des sociétés dans les indices et les niveaux de croissance des économies. Nous pensons qu'un retour en grâce des émergents est possible l'an prochain.

Boursier.com : Quid de l'Europe vs les Etats-Unis ?

J. A-B : La décote du marché européen par rapport au marché américain est toujours flagrante et excessive selon nous. Elle atteint 30% environ, contre un niveau traditionnel autour de 20%. Nous pensons que les éléments sont en place pour une résorption en 2022, sans évidemment qu'elle ne soit totale! Le potentiel de croissance du marché américain nous semble plus limité à 5%, en tenant compte de tous les éléments, y compris les rachats d'actions. En zone Euro, le potentiel d'amélioration des marges des entreprises semble plus important.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2022

La marge brute d'Atari du 1er semestre s'établit à 56% (81% pour la même période de l'exercice précédent)...

Publié le 17/01/2022

Ce franchissement de seuils résulte d'une cession d'actions Groupe Open hors marché....

Publié le 17/01/2022

Rendez-vous au 31 janvier...

Publié le 17/01/2022

Au 31 décembre 2021, Paulic Meunerie a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 11,3 millions d'euros, en hausse de +26% par rapport à l'exercice 2020...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne