En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 447.44 PTS
+0.00 %
5 439.50
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 358.59
+0.00 %
DAX PTS
12 765.94
-
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
+0.00 %
Nikkei PTS
22 826.19
+0.14 %

Entretien avec Hervé Thiard, Directeur Général de Pictet AM France

| Boursier | 444 | Aucun vote sur cette news

Danone, Nestlé, John Deere, Kubota

Entretien avec Hervé Thiard, Directeur Général de Pictet AM France

Boursier.com : Pouvez-vous présenter le fonds Pictet Nutrition ?

Rappelons que chez Pictet, les thématiques d'investissement sont assises sur des grandes tendances. Pour Pictet Nutrition, l'augmentation de la population mondiale qui s'accompagne d'un enrichissement se traduit par la nécessité de produire plus d'aliments et de meilleur qualité, on estime ainsi que la classe moyenne passera de 1 à 3 milliards de personnes entre 2010 et 2030. L'urbanisation et la globalisation des échanges pose le problème du transport des produits agricoles et de l'accès au consommateur. Soucieux pour sa santé, le consommateur va se tourner davantage vers des aliments de bonne qualité. Environ 20% des décès dans le monde seraient liés à une mauvaise alimentation. Pour les Etats, la malnutrition est devenu un vrai fardeau, la réglementation devient d'ailleurs plus contraignante. Dans le même temps, pour des raisons économiques et de durabilité les agriculteurs cherchent à réduire l'utilisation de traitements et d'engrais...
H.T.

Boursier.com : Comment investir avec ces enjeux ?

Le vaste enjeu constitué par la production d'aliments sains proposés à un prix compétitif concerne un large spectre de sociétés. La productivité doit progresser face à la diminution des surfaces agricoles concurrencées par l'urbanisation galopante. L'élévation du niveau de vie dans les pays émergents induit davantage de consommation de viande qui nécessite l'exploitation de grandes surfaces pour produire l'alimentation du bétail. Produire plus est possible, grâce à des sociétés qui fabriquent des machines ou des semences de plus en plus sophistiqués permettant une agriculture de précision efficace et respectueuse de l'environnement sans épuiser les sols. La croissance des échanges de produits alimentaires au niveau mondial profite aux sociétés de transports, de stockage, mais aussi aux acteurs de la certification et de la traçabilité... N'oublions pas que 30% de la totalité des aliments produits sont encore perdus entre la ferme et l'assiette.
H.T.

Boursier.com : Quelles sont les valeurs détenues au sein de Pictet Nutrition ?

Parmi les dossiers les plus connus, on peut citer Danone ou Nestlé dans la mesure où ces sociétés agroalimentaires entendent proposer des produits de meilleure qualité. Le fonds détient des fabricants d'engins agricoles comme John Deere ou Kubota ou le système de géolocalisation Trimble, le fournisseur de traitements Zoetis... Nous investissons aussi dans des sociétés comme Christian Hansen qui offre une technologie capable de détecter les bactéries dans les emballages ou les systèmes de refrigérations Hoshizaki. Pictet Nutrition détient également des actions de producteurs de colorants naturels comme Givaudan.
H.T.

Boursier.com : Mais cet univers est volatil compte tenu des fluctuations des prix des produits agricoles...

Des groupes comme Danone ou Nestlé sont peu dépendants du cycle économique. Ce type de valeurs représente environ 35% du portefeuille. 40% du fonds est composé de sociétés évoluant dans le transport, le packaging, le stockage, la transformation... Là aussi, l'effet des variations des prix agricoles est globalement neutre. On estime que seulement un quart des actifs de Pictet Nutrition est sensible aux prix des matières premières agricoles...
H.T.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

Dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire de Rougier Afrique International...

Publié le 19/07/2018

Alstom a enregistré, au premier trimestre 2018/2019 clos fin juin, 2,6 milliards d’euros de commandes, en croissance de 38% (+42% à périmètre et taux de change constants). A 35,5 milliards…

Publié le 19/07/2018

Publicis a enregistré une baisse organique de ses revenus de 2,1% au deuxième trimestre, à 2,198 milliards d'euros. Son activité avait progressé de 1,6% au premier trimestre. Le groupe incrimine…