Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 518.55 PTS
-
5 487.0
-1.82 %
SBF 120 PTS
4 366.64
-
DAX PTS
13 291.16
-
Dow Jones PTS
29 638.64
-0.91 %
12 268.32
-
1.195
+0.2 %

Entretien avec Frank Fischer, PDG d'Adeunis

| Boursier | 3147 | 3.50 par 2 internautes

Nous avons donné mandat à une banque d'affaires pour travailler à un adossement

Entretien avec Frank Fischer, PDG d'Adeunis

Boursier.com : La cession de Vokkero à Vogo a fait d'Adeunis un " pure player " de l'Internet des objets... Comment comptez-vous accélérer sur ce Marché ?

Depuis deux ans, nous avons mis en oeuvre une stratégie IoT autour de plusieurs axes principaux : l'axe produits et services avec le déploiement d'un portefeuille de produits correspondant aux besoins de nos clients sur les marchés que nous adressons essentiellement le Bâtiment connecté. Nous avons aussi déployé une plateforme de gestion de produits en coopération avec Thales Services. Tout ceci a été financé avec le montant levé lors de l'introduction en Bourse. Nous sommes arrivés au bout de cette démarche technologique il y a un an et aujourd'hui, nous déployons un nouvel axe, grands comptes. Nous visons des prestataires de services et industriels comme Dalkia, Engie, Schneider.... Nous avons multiplié par trois notre volume de produits et l'axe stratégique autour des services porte ses fruits. Enfin, nous voulons aussi accélérer le déploiement à l'international où nous avons pris des positions fortes en Europe et bientôt aux Etats-Unis et Australie/Nouvelle Zélande pays pour lesquels nous avons obtenu l'autorisation de commercialiser. Cela constitue un beau levier de croissance en vente indirecte.
F.F.

Boursier.com : Quels avantages de travailler avec des grands comptes pour Adeunis ?

Nous visons les grands comptes car cela permet une montée en puissance progressive des volumes. Par exemple, un client nous a passé commande pour 25.000 produits, ce qui nous permet de programmer un volume de déploiement sur la durée en calant notamment la production chez nos sous-traitant. C'est une situation qui devrait permettre à Adeunis d'avoir un besoin de financement moindre par rapport aux années passées.
F.F.

Boursier.com : Qu'en est-il des objectifs de 35 ME de chiffres d'affaires en mars 2022 et d'équilibre d'exploitation dès la fin 2020 annoncés lors de l'IPO ?

Par rapport à l'exercice 18-19, la déconsolidation de Vokkero se traduit par 5,8 ME de chiffre d'affaires en moins. Sur l'IoT, le chiffre d'affaires s'élève à 6,5 ME. La société est nouvellement dimensionnée et désormais, nous visons un retour à l'équilibre d'exploitation dès le prochain exercice, c'est-à-dire 2020/2021 et un objectif clair de croissance significative de la marge brute. Nous avons enregistré 19% de croissance lors du premier semestre de l'exercice en cours 2019/2020 et nous avons stabilisé la marge brute produit.
F.F.

Boursier.com : Avez-vous besoin de lever des fonds ?

La cession de Vokkero pour 6,5 ME dont 6 millions d'euros payés le 31 octobre en numéraire, place Adeunis dans une situation financière sereine. Nous repartons sur des bases saines, puisque nous avons remboursé l'ensemble de nos dettes bancaires et obligataires. Au 31 octobre, nous disposons de 2,7 ME de Trésorerie. J'ajoute que les investissements en ressources humaines et en produits et services ont été faits et Adeunis paraît aujourd'hui bien dimensionné pour absorber la croissance future.
F.F.

Boursier.com : Vous annoncez avoir initié une démarche en vue d'un adossement. Que visez-vous ? Quelle forme peut prendre ce rapprochement?

Je ne sais pas quelle forme concrète il peut prendre. L'avenir nous le dira. Mais nous avons donné mandat à une banque d'affaires pour travailler à un adossement auprès d'un acteur majeur d'une activité que nous adressons ou de l'IoT. Nous estimons que notre Marché a atteint une certaine maturité. Il se structure et nous pouvons mettre en place de nombreuses synergies avec beaucoup d'acteurs, c'est ce qui motive une telle opération. Nous avons été régulièrement approchés et depuis que nous avons réalisé la cession de Vokkero les approches redoublent. Nous estimons être dans un Momentum pour nous adosser à un acteur majeur qui nous permettrait d'aller plus loin, plus vite et plus fort !
F.F.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/11/2020

Le CAC 40 est toujours dans le rouge avant l’ouverture des marchés américains malgré plusieurs tentatives de revenir vers l’équilibre.Les indices américains sont attendus en ordre dispersés…

Publié le 27/11/2020

Lors de sa réunion du 26 novembre, le Conseil d'administration a pris acte du départ de Monsieur Géry Robert-Ambroix en qualité de Directeur Général...

Publié le 27/11/2020

Touax a procédé au rachat et à l'annulation d'une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI) émis en août 2013, novembre 2013 et...

Publié le 27/11/2020

Le conseil d’administration de la Compagnie des Alpes envisage qu’à l’expiration du mandat de PDG de Dominique Marcel, la présidence du conseil d’administration et la direction générale…

Publié le 27/11/2020

Le groupe de médias ADL Partner a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 34,2 millions d'euros, en croissance de 3,2% par rapport à la même période de 2019, pour un…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne