5 319.17 PTS
-
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 376.17
-0.09 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Entretien avec Franck Mouthon, PDG de Theranexus

| Boursier | 163 | Aucun vote sur cette news

Un deal à horizon 2019-2020 sur le premier produit phare de la société THN102

Entretien avec Franck Mouthon, PDG de Theranexus

Boursier.com : Quelle est l'originalité de votre démarche scientifique ?

Theranexus est spécialisée dans le traitement des maladies du système nerveux central, Parkinson, Alzheimer, douleurs neuropathiques ..., l'une des premières causes d'invalidité dans le monde, qui touche plus d'un milliard de personnes. Dans cette aire thérapeutique, nous développons des candidats-médicaments qui visent à rendre les traitements existants plus efficaces grâce à une innovation de rupture. Nous avons en effet identifié le rôle clé des cellules non neuronales du cerveau, appelées cellules gliales, pour améliorer l'efficacité des médicaments agissant sur les neurones, les psychotropes. Nous développons ainsi des combinaisons de médicaments existants associant le psychotrope de référence dans son indication et un autre médicament repositionné pour moduler l'action des cellules gliales afin de booster l'efficacité du psychotrope. Le fait d'utiliser des médicaments déjà commercialisés permet de réduire le temps, les coûts et les risques de développements de nos candidats médicaments.
F.M.

Boursier.com : Peut-on vous comparer à Pharnext, dont la démarche consiste aussi à combiner des médicaments ayant fait leur preuve. Dans d'autres indications que les vôtres évidemment...

Nous ne partons pas de la pathologie mais d'un médicament en 1ère ligne de traitement dans le système nerveux central dont nous pensons pouvoir améliorer significativement l'efficacité en modulant l'activité des cellules gliales. Nous nous plaçons donc directement en supériorité de traitement par rapport au médicament de référence avec un positionnement prix élevé.
F.M.

Boursier.com : Jusqu'à quel horizon vous mène la levée de fonds ?

Nous souhaitons lever 18 millions d'euros, à l'occasion de cette introduction en bourse qui clôturera le 24 octobre pour les particuliers, pour financer les études cliniques de nos candidats-médicaments et poursuivre nos développements avec une bonne visibilité jusqu'en 2020. Je rappelle qu'en seulement 4 ans, Theranexus a développé avec 8 millions d'euros un portefeuille de candidats-médicaments dans 4 indications, positionnés sur des marchés cibles de plusieurs milliards de dollars, avec une seule levée de fonds.
Par ailleurs, Theranexus a reçu un soutien significatif de ses actionnaires historiques qui ont renouvelé leur confiance et se sont engagés pour un montant total de 5,4 ME. Parallèlement la société a reçu des engagements de nouveaux partenaires financiers de référence, Financière Arbevel et Alto Invest, qui se sont engagés pour un montant total de 5,5 ME.
F.M.

Boursier.com : Jusqu'à quelles phases cliniques comptez-vous porter le développement de vos candidats médicaments ?

Une des options probables à ce stade est un accord industriel de licence, à la fin des études cliniques de Phase 2, car c'est là où se concentre la valeur dans l'industrie et où le rapport investissement/rendement est le plus élevé. Concrètement, nous viserions un deal à horizon 2019-2020 sur le premier produit phare de la société, THN102.
F.M.

Boursier.com : Quel sera votre newsflow sur les deux prochaines années ?

THN102, notre candidat-médicament le plus avancé, est une association du modafinil (traitement de référence) et de la flécaïnide (un modulateur de cellules gliales), il a déjà démontré en Phase 1 des résultats supérieurs au modafinil utilisé seul. Il est actuellement en Phase 2 dans la narcolepsie avec des résultats prévus au troisième trimestre 2018. En parallèle, un essai clinique de Phase 2 va débuter d'ici fin 2017 sur la somnolence diurne excessive dans la maladie de Parkinson. Les résultats de cette étude sont prévus au 2eme trimestre 2019. La réalisation de ces deux essais de Phase 2 représente l'opportunité d'une forte création de valeur. Nous développons également deux autres candidats-médicaments : le THN201 pour le traitement des troubles neurocognitifs dans la maladie d'Alzheimer (un marché de 3,2 milliards de dollars), et le THN101 pour l'amélioration du traitement de la douleur neuropathique (un marché de 3 milliards de dollars). Ces deux candidats-médicaments entreront en développement clinique début 2018. Nous ambitionnons également de continuer à développer des candidats-médicaments à un rythme élevé.
F.M.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Gennevilliers, le 17 novembre 2017, Communiqué de presse Réalisation définitive de la fusion-absorption par Prologue de sa filiale Imecom…

Publié le 17/11/2017

Les fluctuations d'activité rencontrées par le fret ferroviaire n'ont pour l'instant pas d'impact sur l'activité de la société...

Publié le 17/11/2017

L'actuel Directeur Général d'EuropaCorp Television, Thomas Anargyros, s'est porté acquéreur. La transaction ne comprend pas Taken...

Publié le 17/11/2017

Le centre, situé à proximité de la gare Montparnasse, dégage un loyer annuel de 690 kE...

Publié le 17/11/2017

Une stratégie de réorganisation structurelle dont la finalisation demeure sujette à l'approbation de l'extension des agréments de sa filiale de gestion monégasque par les autorités…

CONTENUS SPONSORISÉS