En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 351.49 PTS
-
4 311.50
-4.97 %
SBF 120 PTS
3 414.93
-
DAX PTS
9 632.52
-3.68 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
-3.91 %

Entretien avec Eric Wuillai, PDG de CBO Territoria

| Boursier | 206 | 5 par 1 internautes

Une solide Trésorerie face à la crise...

Entretien avec Eric Wuillai, PDG de CBO Territoria

Boursier.com : Dans quelle santé CBO Territoria entre t-elle dans la crise ?

Nous avons dégagé un cash flow opérationnel très important en 2019, de 34 ME, contre 14,6 ME en 2018. Du fait de nos efforts de désendettement, la LTV est descendue à 45% au 31 décembre 2019. Nos banques ont confirmé des lignes de crédit de 7,5 ME, en face d'une trentaine de millions d'euros de Trésorerie. Notre situation est suffisamment solide pour ne pas avoir à céder des actifs pour soutenir notre Trésorerie durant cette période.
E.W.

Boursier.com : Dans la promotion, quelle est la situation?

Des livraisons étaient prévues ce mois-ci et seront décalées. Beaucoup de chantiers n'ont pas démarré, donc nous ne sommes pas dans une problématique d'arrêts de chantiers la plupart du temps. Concernant les ventes aux particuliers, nous enregistrerons forcément des reports, mais nous n'avons pas de recul pour envisager le délais et pour savoir comment les banques vont financer les acquéreurs. Concernant le chantier du Leroy Merlin au Port, il se poursuit mais prendra un peu de retard et l'ouverture sera décalée. Les programmes en VEFA en logements sociaux et intermédiaires n'ont pas démarré et dépendront des autorisations publiques pour les redémarrages, mais nous n'avons pas d'inquiétudes à ce sujet.
E.W.

Boursier.com : Concernant la foncière, vous expliquez discuter avec les locataires en raison de la crise. Pour des reports? Annulations?

Nous nous en tenons à ce que dit le gouvernement. Globalement, les locataires pouvant être en difficultés, comme les TPE et PME représentent environ des loyers de 600 KE par mois. Si le confinement dure 3 mois cela représenterait 1,8 ME, qui est supportable pour la Trésorerie de CBO. Nous étalerons ces reports, les renégocierons en accord avec les locataires...
E.W.

Boursier.com : Qu'est-ce qui vous prémunit aujourd'hui contre un choc plus dur que prévu?

Nous avons fait le choix de la diversité des actifs professionnels : commerces, bureaux... Et avons toujours dit que nous essayions de pondérer les effets de cycles selon les secteurs. Dans la situation actuelle, c'est aussi une sécurité. Nos commerces locataires en pied d'immeubles retrouveront certainement leurs clients une fois le confinement terminé... Notre modèle est très résilient. Pour autant, nous sommes conscients de la situation et demeurons vigilants. Nous pouvons différer des travaux ou différer des opérations en cas de force majeure...
E.W.

Boursier.com : Qu'en est-il des activités annexes qui représentent 3 à 4 ME de chiffre d'affaires ?

Nous avons pris comme estimation 10 à 25% de chiffre d'affaires en moins sur l'année selon la durée de confinement. Nous avons mis tout le personnel au chômage partiel et réduisons fortement les charges d'exploitation. Nous n'avons pas d'inquiétude majeure sur le sujet et notamment pour la reprise. Nous avons déjà vécu l'épisode du chikungunya à la Réunion!
E.W.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/03/2020

"Nous nous préparons à devoir faire face à un climat économique entièrement nouveau du fait de la crise du COVID-19"...

Publié le 27/03/2020

Le secteur du tourisme à Paris a été affecté par un ralentissement sur le 1er trimestre 2019 dû au mouvement des gilets jaune et par un second ralentissement en décembre 2019 relatif aux…

Publié le 27/03/2020

Thierry Lescasse reprend les fonctions de Benoît Jacheet, dont la mission prend fin avec l'aboutissement du plan de restructuration financière...

Publié le 27/03/2020

Le Groupe CAFOM, acteur majeur de l'équipement de la maison en Europe et en Outre-Mer, fait un point sur l'impact à ce jour de l'épidémie de Covid-19...

Publié le 27/03/2020

ALD dit surveiller étroitement l'évolution du Covid-19 (Coronavirus) et a mis en place les mesures nécessaires pour maintenir la continuité de ses...