En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 655.46 PTS
-
5 645.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 461.53
-
DAX PTS
12 468.53
+0.47 %
Dowjones PTS
27 219.52
+0.14 %
7 892.95
-0.31 %
1.107
+0.02 %

Entretien avec Éric Hémar, PDG d'ID Logistics Group

| Boursier | 859 | Aucun vote sur cette news

Nous avons encore des marges de manoeuvre significatives pour améliorer la rentabilité

Entretien avec Éric Hémar, PDG d'ID Logistics Group

Boursier.com : Quels ont été les ressorts de la croissance au premier semestre ?

Nos 10,9% de croissance sont principalement le résultat du démarrage des 21 nouveaux dossiers que nous avons gagnés depuis 1 an. De plus, l'effet volume et prix des dossiers existants a été positif. La croissance de notre entreprise repose d'abord sur la croissance organique qui est soutenue par la forte priorisation des investissements en logistique de nos grands clients. 74% des directeurs supply chain de nos grands comptes considèrent que leur entreprise a mis ce sujet parmi leurs enjeux principaux dans les années qui viennent.
E.H.

Boursier.com : Quels sont vos atouts aujourd'hui pour remporter les contrats face à la concurrence ?

Un contrat logistique, c'est une relation longue entre un client et un prestataire qui se noue. Le gagner, c'est d'abord gagner la confiance du client dans le long terme. Il faut qu'il soit convaincu qu'il choisit le bon partenaire capable d'accompagner sa stratégie dans la durée, au-delà du dossier technique. Capacité et rapidité de décision, solidité financière, transparence sont donc les atouts majeurs de notre entreprise. Ensuite, le dossier technique doit être innovant et proposer une solution technique compétitive, flexible mais aussi robuste. C'est la mission de notre département R&D.
E.H.

Boursier.com : La marge opérationnelle a progressé de 30% au premier semestre. Quels sont les leviers sur lesquels vous comptez vous appuyer pour améliorer encore votre rentabilité à l'avenir ?

Hors IFRS 16, celle-ci a progressé de 15,4% et de 31% en IFRS 16. Nous avons encore des marges de manoeuvre significatives. La première consiste à maîtriser encore davantage nos coûts de démarrage, la seconde à avoir une taille unitaire plus importante dans chaque pays afin de mieux absorber nos coûts de structure. Nous absorbons nos coûts de structure cibles au bout d'une dizaine de sites par pays, ce qui n'est pas encore le cas dans les 18 pays où nous sommes présents. Enfin, nous mettons toujours davantage l'accent sur l'innovation afin de proposer des solutions à valeur ajoutée à nos clients et à plus forte rentabilité pour nous.
E.H.

Boursier.com : Vous vous dites à l'écoute du marché pour d'éventuelles opérations de croissance externe et avez nommé un Directeur M&A... Doit-on vous attendre sur une opération d'importance ?

Nous avons structuré notre approche cette année avec la création d'un département M&A afin d'avoir une démarche plus systématique d'analyse des dossiers que nous regardons. Nous étudions plusieurs opérations et j'espère que certaines d'entre elles pourront aboutir.
E.H.

Boursier.com : Quels sont les critères premiers que vous cherchez dans une acquisition ?

Nous avons deux critères principaux : une acquisition doit apporter un savoir-faire nouveau au Groupe à partir duquel nous avons la capacité d'enclencher une politique de développement commercial dans l'ensemble de nos pays. Cela a été le cas avec l'acquisition de CEPL en 2013 qui nous a permis de rentrer de plein pied dans l'e-commerce et la cosmétique. Une acquisition externe peut également nous apporter un renforcement géographique dans des pays où nous n'avons pas la taille critique. C'est ce que nous avons fait fin 2016 en reprenant le groupe Logiters en Espagne et Portugal et en devenant le numéro 2 du marché.
E.H.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/09/2019

REOF Holding détient plus de plus de 60% du capital...

Publié le 13/09/2019

Orby TV s'appuie sur la couverture en bande Ku d'Eutelsat 117 West A sur les Etats-Unis pour la diffusion de son service de télévision par satellite...

Publié le 13/09/2019

Immobilière Dassault a publié au titre de son premier semestre un résultat net de 11,85 millions d’euros contre 10,68 millions un an plus tôt. Le cash-flow courant (hors variation du BFR)…

Publié le 13/09/2019

Les revenus locatifs du 1er semestre 2019 d'Immobilière Dassault se sont élevés à 10,3 ME, en hausse de 55,2% parrapport au 1er semestre 2018...

Publié le 13/09/2019

Alstom se redresse de 2,2% à 38,29 euros ce vendredi dans un marché actif, après avoir trébuché hier de 4,9% à 37,45 euros à l'annonce des conditions...