Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 653.77 PTS
+0.21 %
6 656.2
+0.26 %
SBF 120 PTS
5 209.55
+0.21 %
DAX PTS
15 747.54
+0.11 %
Dow Jones PTS
34 299.33
-0.27 %
14 030.41
+0. %
1.212
-0.08 %

Entretien avec Edouard de Chalain, Directeur administratif et financier d'Artea

| Boursier | 749 | Aucun vote sur cette news

Distribuer durant les 5 prochaines années un minimum de 30% du cash-flow net

Entretien avec Edouard de Chalain, Directeur administratif et financier d'Artea

Boursier.com : Quelle est aujourd'hui la fiche d'identité d'Artea, à la fois promoteur foncier de bureaux, foncière, et développeur dans les énergies renouvelables ?

E.d C. : Artea a pour ambition de générer des revenus récurrents à travers ses actifs de location, susceptibles de lui permettre de mieux traverser les périodes de crises durant lesquelles l'activité de promotion est plus affectée. Ce qui a toujours caractérisé Artea dans sa politique de Promotion c'est que nous la développons sans savoir initialement si nous conserverons l'actif, ou s'il sera destiné à un investisseur. C'est un gage de qualité des actifs que nous développons. Les revenus récurrents se décomposent donc en trois sous-catégories : tout d'abord la foncière issue du pôle Promotion, développée au fil des années, avec notamment un partenariat historique avec la Banque des Territoires. Il s'agit essentiellement d'actifs de bureaux localisés dans des parcs d'activités à Aix-en-Provence et Lille. Deuxièmement, un pôle de services immobiliers à destination des utilisateurs des bureaux : restaurants, crèches, services médicaux qui sont exploités par des tiers sur les Arteparc et espaces de coworking qui sont exploités directement par le groupe. Enfin, dernière poche de revenus récurrents : des panneaux photovoltaïques et des barrages hydroélectriques bénéficiant de prix de rachat garantis par l'Etat.

Boursier.com : Sur ces actifs-là, si le projet gouvernemental de privatisations des barrages hydroélectriques devait aboutir, seriez-vous candidats à en reprendre certains ?

Tout à fait. Si le sujet se précise, nous pourrions nous positionner sur certains barrages, du fait de notre expérience en la matière. Nous en gérons aujourd'hui de petits, mais cela nous confère un savoir-faire et une vraie expérience en la matière, nous rendant potentiellement crédibles sur un éventuel appel d'offres.
A.F.

Boursier.com : La répartition de l'activité entre promotion et foncière est-elle idéale aujourd'hui ou a t-elle vocation à bouger?

E.d C. : Notre volonté est de faire progresser les revenus récurrents, y compris dans ce troisième pôle "énergies renouvelables" : en tant qu'acteur intégré, nous maîtrisons l'ensemble de la chaîne de valeur du métier de producteur.

Boursier.com : Comment évoluent les choses pour les Bureaux ? Le télétravail est-il une menace pour vous?

E.d C. : Si les grands comptes n'ont pas été présents dans les locaux en 2020, parce que le gouvernement leur a fortement conseillé le télétravail, les autres locataires sont séduits par la possibilité de réduire leur surface et de bénéficier d'une certaine flexibilité dans des espaces de co-working qui permettent d'ajouter une surface complémentaire. Leur idée est de louer moins de surfaces, en conservant cette capacité de bénéficier d'un espace complémentaire si besoin.

Boursier.com : Avec un flottant si faible, d'un peu plus de 5% seulement, y a t-il un intérêt à conserver le titre côté?

E.d C. : Dans tous les appels d'offres, dans toutes les communications avec nos banques, le fait d'être côtés permet d'afficher un gage de transparence apprécié. Cela rassure les contreparties : partenaires financiers, locataires, vendeurs de terrains, etc...

Boursier.com : Pourriez-vous utiliser le Marché pour lever des fonds?

E.d C. : Nous avons émis récemment des obligations mais avons aussi dans l'idée de travailler à l'élargissement du flottant. L'actionnaire n'a pas de volonté particulière de rester à son niveau de participation actuel.

Boursier.com : Quelle est votre politique de distribution ?

E.d C. : Le conseil d'administration va verser un dividende de 0,30 euro par action, représentant un taux de distribution de 80% du cash-flow net courant 2020. L'engagement de la société consiste à distribuer à l'issue de chaque exercice, et durant les 5 prochaines années, un minimum de 30% du cash-flow net courant sous forme de dividende.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/06/2021

Un modèle efficace

Publié le 16/06/2021

Star boursière de 2020 (+800%), McPhy voit son étoile pâlir. Ce midi, le titre du spécialiste des équipements de production et distribution d'hydrogène zéro-carbone chute de 13,5% à 23,6 euros…

Publié le 16/06/2021

La consolidation des matières premières après plusieurs semaines d'euphorie pèse logiquement sur les valeurs du secteur...

Publié le 16/06/2021

2CRSi a annoncé ses résultats annuels estimés pour l’exercice 2020-21. Pour rappel, la durée de l’exercice 2019-20 du concepteur et constructeur de serveurs informatiques éco-énergétiques…

Publié le 16/06/2021

Moblilize, filiale de Renault, a conclu un accord avec betteries, une start-up allemande fortement impliquée dans l’économie circulaire, pour développer et assembler un système d’énergie…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne