En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-
5 387.50
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-
DAX PTS
12 561.42
-
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-
1.173
+0.12 %

Entretien avec David Dehache, Gérant du fonds Prévoir Pangea

| Boursier | 192 | Aucun vote sur cette news

Le fonds Prévoir Pangea se concentre sur les valeurs ayant démontré leur capacité à créer de la valeur boursière

Entretien avec David Dehache, Gérant du fonds Prévoir Pangea

Boursier.com : Quelle est la philosophie d'investissement du fonds ?

Le fonds Prévoir Pangea se concentre sur les valeurs de qualité, ces dernières ayant démontré leur capacité à créer de la valeur boursière pour leurs actionnaires tout en amortissant les cycles économiques. Pour être considérée comme une valeur de qualité, une société doit répondre à 3 critères. Tout d'abord des éléments qualitatifs tels qu'une marque forte, une position dominante sur son marché, un avantage compétitif reconnu, un bon pricing power, un savoir-faire technologique... ensuite, des données quantitatives liées aux états financiers de la société. Les sociétés recherchées ont en particulier des retours sur investissement élevés, une bonne génération de cash-flow et un bilan sain. Et enfin la qualité du management et le principe qu'une belle histoire boursière se bâtit rarement sans un excellent manager aux commandes dont les intérêts sont alignés avec la réussite de la société. Au sein de l'univers des valeurs de qualité, le fonds se focalise sur celles qui présentent un catalyseur. Ce dernier peut prendre diverses formes comme une publication de résultats, une fusion, un plan pour relancer une marque ou faire monter les marges. Des critères de valorisation et une recherche de diversification donnent la touche finale à la constitution du portefeuille qui comprend environ 70 valeurs.
D.D.

Boursier.com : Quelles sont aujourd'hui vos plus importantes positions ?

Ferrari car cette société légendaire possède une marque très forte sur le segment des voitures sportives de prestige, ce qui lui confère un excellent pricing power. La demande reste soutenue pour les modèles au Cheval cabré et la firme a dépassé en 2016 les 8000 unités vendues en rythme annuel. Les marges d'Ebitda sont également excellentes, à un peu plus de 28% en 2016, et la firme devrait dépasser le seuil des 30 % d'ici la fin de la décennie. Côté management, la société est dirigée par Sergio Marchionne, un vétéran de l'industrie qui possède pour environ 100 ME d'actions de la firme. Le fonds a également une importante position en United Rental, le leader de la location de matériel aux Etats-Unis. Grâce à des positions fortes sur ses marchés et une excellente gestion, elle bénéficie de marges d'Ebitda de presque 47%. Le PDG Michael Kneeland travaille dans ce secteur depuis 35 ans, a rejoint la société il y a 20 ans et la dirige depuis 10 ans. Il a en particulier géré une OPA avortée de Cerberus, puis la gestion de la crise de Lehman qu'il a mise à profit pour lancer un plan de productivité.
D.D.

Boursier.com : Les investisseurs sont-ils complaisants vis-à-vis de Wall Street ?

D.D. S'il y a actuellement complaisance, c'est l'univers obligataire, les taux d'intérêt étant à un plus bas de 300 ans et les rendements obligataires ne couvrant en général pas l'inflation ni le risque de crédit. Cela a certes des répercussions sur le marché action mais le PE des marchés américains et européens sont respectivement de 19 et 15, donc nous ne sommes pas à des niveaux de complaisance. Concernant l'écart de valorisation entre le marché européen et américain, il reflète le fait qu'il y a un plus grand nombre de sociétés de qualité outre-Atlantique plutôt qu'une survalorisation du marché américain. Seules quelques valeurs à ce stade, comme Amazon, sont à des niveaux de valorisation élevés qui pourraient justifier les craintes d'une complaisance.

Boursier.com : Vous avez initié une ligne en Alibaba, pourquoi ?

D.D. Deux sociétés dans le monde sont des réussites dans le domaine de l'e-commerce,: Amazon et Alibaba. Si Amazon n'est qu'à peine profitable dans sa division e-commerce 20 ans après son lancement, Alibaba y dégage au contraire une marge opérationnelle de plus de 60%. Grâce à Jack Ma, son fondateur visionnaire, la société continue de délivrer une croissance impressionnante de plus de 40% depuis 5 trimestres.

Boursier.com : Détenez-vous des biotechs ?

D.D. Les biotechs peuvent être classées en 2 catégories. Tout d'abord, des sociétés très jeunes qui n'ont en général qu'un ou deux médicaments en phase de développement. Elles n'ont quasiment pas de chiffres d'affaires et à la moindre mauvaise nouvelle sur leur pipeline de développement, les marchés financiers sanctionnent le titre. Pangea ne détient pas de société de ce type. La seconde catégorie concerne des sociétés qui étaient dans le passé telles que décrites dans la première catégorie mais qui ont désormais passé avec succès les différentes phases de développement clinique de leurs produits. Elles sont encore classées en biotech car il leur reste du développement commercial ou des extensions d'autorisation à obtenir mais dans les faits il s'agit plutôt de jeunes pharmas. Pangea possède une société de ce type, Celgene, dont le chiffre d'Affaires est passé de moins de 1 Milliard de Dollars en 2006 à 11 Milliards de Dollars en 2016.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

L'ANR triple net EPRA ressort à 54,9 E/action au terme du semestre...

Publié le 20/07/2018

    Compte-rendu de l'Assemblée Générale annuelle du 20 juillet 2018   L'assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) des actionnaires de la société BIGBEN…

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…