Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 367.35 PTS
-0.28 %
6 378.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 991.93
-0.32 %
DAX PTS
15 396.62
-0.13 %
Dow Jones PTS
34 327.79
-0.16 %
13 312.91
-0.6 %
1.215
+0.07 %

Entretien avec Damien Billard, Directeur Général Délégué du groupe LNA Santé

| Boursier | 876 | Aucun vote sur cette news

Le marché ne valorise pas encore à sa juste valeur le potentiel de croissance qualitative de LNA Santé

Entretien avec Damien Billard, Directeur Général Délégué du groupe LNA Santé

Boursier.com : Que retenir de cette année 2020 particulièrement chahutée à la fois dans vos EHPAD mais aussi dans vos établissements de santé?

L'année 2020 s'avère comme la plus forte dans l'histoire du groupe en termes de réalisation de développements, avec un réseau en exploitation qui s'est accru de 15,8%, notamment avec la reprise du Groupe Clinique Développement. La contribution de la croissance externe à la hausse du chiffre d'affaires 2020 est importante et cela nous confère une croissance organique embarquée, pour 2021, de l'ordre de 12-13%. Concernant la croissance organique 2020, l'atterrissage se fait au final à +2,6% contre 4% envisagés avant l'apparition de la Covid-19. La performance est donc satisfaisante. Le secteur sanitaire : rééducation, chirurgie, psychiatrie, affiche une progression supérieure, à +5%, alors que les EHPAD s'affichent à +1%. Il est intéressant de remarquer qu'après le deuxième trimestre difficile, la croissance séquentielle au troisième puis quatrième trimestre 2020, a progressé, matérialisant un rebond d'activité post Covid.
D.B.

Boursier.com : Au final combien aura coûté la crise de la Covid-19 à LNA en 2020?

Notre marge d'EBITDA a plutôt bien résisté proche de 12% pour les établissements en exploitation pleine. En revanche, nous avons subi des surcoûts de 23 ME liés à la Covid-19. Ils se décomposent en 16 ME liés à l'arrêt des admissions en EHPAD en mars-avril 2020 qui a fait baissé les taux d'occupation. Les 7 ME complémentaires sont les mesures prises, non financées par les pouvoirs publics : renforts de personnels, primes aux équipes, etc...
D.B.

Boursier.com : Comment évolue aujourd'hui votre taux d'occupation?

Il demeure sous tension mais évolue dans la bonne direction. Nous sommes à fin mars à 89% pour les maisons de retraite contre 94% l'an passé. L'amélioration est là puisque le retard moyen sur l'année 2020 était plus important, de l'ordre de 7 points. La remontée est lente et progressive. Sur la partie sanitaire, le taux d'occupation, fin mars, était de 85%, contre 94% un an plus tôt. Cela s'explique par les déprogrammations des actes chirurgicaux à l'hôpital qui ont des conséquences, pour nous, en aval, dans le domaine de la rééducation. En outre, les hôpitaux de jour fonctionnent au ralenti pour des raisons de protocoles sanitaires qui réduisent inévitablement les flux de l'ambulatoire. La remontée de l'occupation dans le sanitaire est donc un peu plus lente, mais le retour à une activité normale dans les hôpitaux se traduira très favorablement et très rapidement pour nos établissements.
D.B.

Boursier.com : Concernant l'acquisition de Clinique Développement. Détaillez-nous son positionnement.

Le groupe affiche 830 lits et 5 sites géographiques sur lesquels il a développé une vraie légitimité grâce à l'excellence de son expertise médicale. Il oeuvre dans la rééducation pour 2/3 de son chiffre d'affaires. Avec une spécialisation dans les troubles neurologiques et les problématiques orthopédiques liées. Ses actifs immobiliers sont de grande qualité. Le 1/3 restant de l'activité relève de la chirurgie, mais dans une logique de parcours de santé, localement très ancré. Nous n'avons pas vocation à devenir un opérateur développant des pôles chirurgicaux multi-spécialisés dans les grandes métropoles. Le potentiel de l'entité est important, tant en termes de développement des offres que de synergies de groupe à activer.
D.B.

Boursier.com : Quelles guidances donnez-vous au Marché ?

625 ME, soit 20% de croissance, pour le chiffre d'affaires d'exploitation. Notre volonté est en outre de redresser les niveaux de marge. Nous souhaitons tendre vers des niveaux de résultats d'avant crise.
D.B.

Boursier.com : Ceci est-il tenable malgré le nouveau confinement et surtout la pression hospitalière liée à la Covid-19?

Quatre éléments nous font penser que 'oui'. Tout d'abord la progression des taux d'occupation, vers un retour à des niveaux normatifs, n'est pas remise en question, notamment grâce à la vaccination en EHPAD. De plus, la croissance externe de 2020, nous apporte de la croissance organique embarquée. En outre, nous allons aussi bénéficier de phénomènes de reports sur nos comptes : nous avons été très prudents sur l'intégration comptable des surcoûts liés au Covid au premier semestre 2020 et il y aura des effets compensatoires de reports. Enfin, il y a aussi une question fiscale qui nous sera favorable. Le taux d'imposition de 2020, à 55%, a été exacerbé par la stabilité de la valeur ajoutée durant la crise, sur laquelle est assise l'impôt de production très pénalisant qu'est la CVAE. Or, il sera diminué de moitié en 2021 selon les engagements du gouvernement. Ces 4 phénomènes conjugués nous permettent de nourrir une certaine confiance pour faire croître notre activité en vue de l'objectif annoncé mais aussi pour faire progresser notre résultat net en 2021.
D.B.

Boursier.com : Pourquoi diminuer le dividende de 0,45 Euro à 0,20 Euro ? Est-ce lié au financement de l'acquisition de 2020?

Ce n'est pas lié à l'acquisition en question mais la simple adaptation pragmatique à la baisse de notre résultat net. Nous distribuons 25% de celui-ci. Nous demeurons raisonnables en matière de distribution.
D.B.

Boursier.com : Dans vos EHPAD, la situation est-elle désormais revenue à la normale ?

Ce serait mentir que de dire que nous sommes revenus à une situation de vie normale dans les EHPAD. Cependant, l'amélioration de la situation sanitaire est évidente. 90% de nos résidents ont été vaccinés et il n'y a plus de situations épidémiques. Les quelques cas de contaminations réencensés n'entrainent plus d'épidémie. Soyons clairs : la vaccination est efficace.
D.B.

Boursier.com : Avec un objectif de chiffre d'affaires d'exploitation de 625 ME en 2021, vous atteindrez donc l'objectif de 2022 avec un an d'avance...

Tout à fait. Il faut prendre conscience que nous sommes dans un "monitoring" fort de notre croissance et de notre rentabilité avec une logique de moyen/long terme qui nous est propre. Nous sommes convaincus que nous parviendrons à combler le différentiel de valorisation avec des groupes non cotés. Les acquisitions réalisées de groupes privés, par nous-mêmes mais aussi par les autres acteurs cotés, se font sur des niveaux de valorisation qui ne sont pas les nôtres sur le marché boursier! En outre, je pense que le marché ne valorise pas encore à sa juste valeur notre potentiel de croissance qualitative lié à la transformation et au repositionnement d'offre que nous réalisons.
D.B.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

Du 1er au 31 mai 2021

MIEUX QUE GRATUIT ?
"Un ordre de bourse qui vous rapporte"

Tradez gratuitement et recevez 1€ par ordre exécuté
sur tous les produits de la gamme Morgan Stanley*
Valable sur tous les ordres >= à 500€*, offre limitée à 200€

Découvrir l'offre

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Communication à caractère promotionnel. *Voir conditions de l'offre.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/05/2021

Le Groupe CAFOM, acteur majeur de l'équipement de la maison en Europe et en Outre-Mer, annonce son chiffre d'affaires non audité du 1er semestre de...

Publié le 17/05/2021

Selon le site du 'Figaro', le groupe Bouygues et sa filiale TF1 vont annoncer mardi matin le rachat de 30% du groupe M6.

Publié le 17/05/2021

Cybergun, acteur mondial du tir de loisir, annonce une levée de fonds de 2 ME par le tirage de 2 tranches d'OCEANE, d'une valeur nominale de 1 000 000...

Publié le 17/05/2021

Au 1er trimestre 2021, le groupe freelance...

Publié le 17/05/2021

Enertime, société française des "CleanTech" au service de l'efficacité énergétique industrielle et de la production d'énergie géothermique, annonce...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne