5 399.09 PTS
+0.00 %
5 408.00
+0.16 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
-
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.00 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Entretien avec Cyril Zimmermann, PDG d'AdUX

| Boursier | 296 | 4 par 1 internautes

La nouvelle histoire d'AdUX devrait trouver un écho et un intérêt favorable auprès des investisseurs

Entretien avec Cyril Zimmermann, PDG d'AdUX

Boursier.com : Pourquoi avez-vous décidé de vendre les activités dites traditionnelles d'AdUX?

On parle ici de régie publicitaire avec la vente d'espaces sous forme de display. Cette activité est en décroissance depuis plusieurs années sur un rythme annuel de -25% a minima. Une réflexion stratégique effectuée fin 2015-début 2016 avait conduit à une restructuration de ce pôle. Suite à l'abaissement du point mort de cette activité de régie, son Ebitda est alors devenu neutre voire légèrement positif. Il s'avère que des acteurs issus du monde des médias ou des télécoms souhaitent consolider ce marché. Nous avons reçu des manifestations d'intérêt. Nous avons alors engagé une politique de désengagement de ces activités traditionnelles. Une première étape vient de s'effectuer avec la cession des actifs situés en Amérique Latine. Il reste maintenant à vendre la partie européenne de ce pôle.
C.Z.

Boursier.com : Qu'appelez-vous activités en croissance ?

On retrouve désormais 2 segments avec le native advertising, le drive to store et le social marketing (ce dernier s'est détaché de la régie traditionnelle et il est classé au sein nos activités historiques dans nos publications financières mais il devient un vrai relai de croissance que nous souhaitons conserver). Dans la publicité native, notre plateforme technologique Quantum diffuse de manière automatique des campagnes totalement intégrées aux contenus. Sur un marché en très forte croissance, il existe seulement quelques concurrents en Europe. En ce qui concerne le drive to store, notre solution AdMoove permet aux enseignes de distribution d'envoyer des messages ciblés aux clients ou aux prospects de leur zone de chalandise. Alors que ce type d'annonceurs communique encore très largement via l'affichage ou la radio, le réservoir de croissance est très élevé pour AdMoove. Nous n'en sommes qu'au tout début de l'histoire... Précisons que l'effort de développement et le principal des investissements liés à ces plateformes Quantum et AdMoove sont désormais derrière nous
C.Z.

Boursier.com : Qu'en est-il du social marketing ?

Le social marketing est une activité humaine et de savoir-faire. Il s'agit de concevoir des contenus pour les marques, de les publier et d'amplifier leur diffusion sur les réseaux sociaux. Cette activité affiche une forte expansion...
C.Z.

Boursier.com : Quelles sont vos ambitions à moyen terme ?

Dans ces nouvelles activités, la croissance s'établissait à deux chiffres sur la première partie de 2017. La marge d'EBITDA devrait progressivement monter en puissance avec la progression du chiffre d'affaires. Précisons que nous n'avons pas pour ambition d'effectuer des acquisitions pour compléter la palette de nos compétences. Au fil du temps, la nouvelle histoire d'AdUX devrait trouver un écho et un intérêt favorable auprès des investisseurs.
C.Z.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

La société va faire son entrée dans l'indice...

Publié le 11/12/2017

Une fois mariés, les deux groupes devraient aller chercher un nouveau CEO à l'extérieur...

Publié le 11/12/2017

Un nouveau système de propulsion pour le nautisme...

Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

CONTENUS SPONSORISÉS