Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 602.54 PTS
-
6 615.00
-
SBF 120 PTS
5 161.42
-
DAX PTS
15 603.24
+1. %
Dow Jones PTS
33 876.97
+1.76 %
14 137.23
+0.62 %
1.190
-0.12 %

Entretien avec Christophe Brunot, Président du conseil d'administration de Largo

| Boursier | 1333 | 4 par 5 internautes

Largo a pour objectif d'atteindre un EBITDA positif en 2022

Entretien avec Christophe Brunot, Président du conseil d'administration de Largo

Boursier.com : Qu'est-ce qui différencie Largo parmi les acteurs des smartphones reconditionnés ?

Largo se distingue à plusieurs égards : un site et un process industriel internalisés en France où sont reconditionnés l'intégralité des produits commercialisés et où sont effectuées toutes les réparations et les opérations de SAV ; une offre qualitative et transparente où chaque reconditionnement comprend une séquence de 123 tests avec des produits garantis ; une politique de sourcing diversifiée ; et enfin une distribution omnicanale pour toucher le plus grand nombre d'acteurs.
C.B.

Boursier.com : Expliquez-nous la différence de niveau de marge entre le sourcing en " brokers " et celui en " buy-back " ? Comment comptez-vous monter en puissance en " buy-back " ?

La sécurisation des approvisionnements constitue la clé de voûte de notre activité dans la mesure où les ventes dépendent directement de la capacité de collecte de terminaux à reconditionner. Largo est un des rares acteurs à disposer de deux sources complémentaires d'approvisionnements avec d'une part, les brokers qui constituent la majeure partie des achats, pour 80% des volumes achetés en 2020 et d'autre part, l'activité de buy-back, initiée en France dès 2019, qui représente 20% des approvisionnements. La complémentarité s'exprime à la fois en termes de volumes et de diversité de l'offre. Les achats en buy back dégagent une marge deux fois plus importante que le sourcing auprès des brokers. L'élargissement du sourcing constitue un enjeu clé et nous envisageons de nouvelles sources d'approvisionnement, d'une part via les relations directes engagées avec les opérateurs pour lesquels la promotion du reconditionné devient un enjeu à part entière et d'autre part via le développement de l'offre " Blue Pearl " dédiée aux acteurs du B-to-B qui a vocation à les équiper en terminaux reconditionnés et qui peut être une occasion de reprise de terminaux usagés.
C.B.

Boursier.com : Quels objectifs financiers annoncez-vous aux investisseurs ?

La dynamique du marché des Smartphones reconditionnés est soutenue et depuis quelques années le marché du neuf stagne de par l'absence de ruptures technologiques. Fort de ce constat, de notre expertise intégrée et de notre base de clients étendue, LARGO a pour objectif d'atteindre un EBITDA positif en 2022, et et le franchissement du cap des 70 ME de chiffre d'affaires à l'horizon 2025 pour un EBITDA de 7%.
C.B.

Boursier.com : Le choix de la Bourse et le montant levé vous suffisent-ils pour assoir vos positions dans le secteur ?

Les fonds levés à l'occasion de l'introduction en bourse nous aident à consolider nos positions auprès des distributeurs et à déployer des leviers de croissance permettant à Largo de s'imposer comme un acteur français clé auprès des opérateurs télécoms, ainsi qu'à développer le canal de vente e-commerce et distribuer une offre B2B pour accompagner la politique RSE des entreprises. C'est une nouvelle page de l'histoire de Largo qui s'écrit.
C.B.

Boursier.com : Votre outil industriel est-il aujourd'hui suffisant pour les volumes envisagés ?

Dans la configuration actuelle, notre site peut traiter jusqu'à 10 000 produits par mois selon un processus industriel entièrement internalisé et particulièrement rigoureux, qui offre une maîtrise de l'ensemble de la chaîne de valeur. Sa capacité peut être portée à 20 000 produits par mois avec la création de quelques postes d'opérateurs supplémentaires. Fort de ses atouts, nous considérons disposer de la structure adéquate pour tirer le meilleur parti d'un marché du smartphone reconditionné.
C.B.

Boursier.com : Vous venez de publier le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021, quelles sont les tendances de ce début d'année ?

Cette première publication post introduction en bourse nous permet d'afficher des revenus en forte croissance, avec un chiffre d'affaires de 3 ME au premier trimestre 2021, en hausse de 79% par rapport au premier trimestre 2020. La dynamique commerciale enregistrée au cours ce premier trimestre 2021 illustre la pertinence du positionnement de Largo, ancré au coeur de l'économie circulaire et 100% Made in France. Ce bon début d'année confirme la dynamique positive du marché du reconditionnement portée par des tendances de fond et la volonté des consommateurs de limiter leur empreinte écologique. Les engagements des pouvoirs publics et des opérateurs télécoms en faveur des Smartphones reconditionnés devraient soutenir la dynamique que nous connaissons actuellement. Nous sommes plus que jamais déterminés à consolider nos positions auprès des distributeurs et à déployer des leviers de croissance permettant à Largo de s'imposer comme un acteur français clé auprès des opérateurs télécoms.
C.B.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2021

Pour l'exercice 2020, la perte nette part de groupe proforma reste maîtrisée à -1,6 ME

Publié le 21/06/2021

Nomination de Mickaël Ferreira à la tête d'AdUX, à compter du 1er août 2021...

Publié le 21/06/2021

Au titre de la 11e résolution, l'Assemblée Générale a décidé d'autoriser la réduction du capital social...

Publié le 21/06/2021

METabolic Explorer ambitionne à l'horizon 2026 un chiffre d'affaires consolidé annuel supérieur à 300 ME et un Ebitda supérieur à 14%...

Publié le 21/06/2021

Les perspectives 2020-2021 de Fountaine Pajot sont favorables...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne