En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 062.30 PTS
-
6 084.50
-
SBF 120 PTS
4 794.12
-
DAX PTS
13 664.00
-0.91 %
Dow Jones PTS
29 219.98
-0.44 %
9 627.83
-0.94 %

Entretien avec Christian Grenier, PDG de Genoway

| Boursier | 474 | Aucun vote sur cette news

Un changement de stratégie engagé chez Genoway

Entretien avec Christian Grenier, PDG de Genoway

Boursier.com : Genoway a changé de stratégie il y a un peu plus d'un an. Pour quelles raisons?

Pendant presque 15 ans, Genoway a développé des modèles de rats haut de gamme, sur mesure, essentiellement à destination de l'industrie pharmaceutique. En l'occurrence, avec 16 des 20 premières sociétés pharmaceutiques mondiales comme clientes. Cette activité nous a permis de profiter d'un taux de croissance compris entre 5 et 10% par an. Nous avons fait le choix de revoir la stratégie d'entreprise pour accéder à un marché plus important avec la mise à disposition de modèles catalogue.
C.G.

Boursier.com : Quel est l'avantage des modèles catalogues?

Pour le client, c'est une disponibilité sous 2 mois environ, contre 2 ans environ pour les modèles sur mesure. Cette période de 2 ans était souvent considérée comme très longue. En outre, le modèle catalogue nous permet d'accéder à un marché beaucoup plus important et nous pouvons développer l'offre auprès de nombreux laboratoires, via des distributeurs ce qui n'était pas possible avec le modèle sur mesure. En outre, nous nous positionnons sur le domaine de l'immuno oncologie et avons décidé de développer, dans la durée, une trentaine de modèles, destinés à une trentaine de cibles d'intérêt du système immunitaire. Par la suite, nous comptons développer des modèles catalogue dans le domaine des maladies neuro-dégénératives.
C.G.

Boursier.com : Perdez-vous en qualité en passant par ces modèles catalogue?

Les modèles demeurent très sophistiqués! Simplement, nous systématisons les modèles sur mesure du fait de notre connaissance des attentes de nos clients. Nous connaissons en effet les axes de développement et de recherche de l'industrie pharmaceutique ce qui nous permet de ne pas nous tromper pour ce qui est des modèles que nous leur proposons en catalogue.
C.G.

Boursier.com : Vous venez de lever 6,2 ME. A l'appui de cette stratégie?

Nous avons réalisé une dizaine de modèles catalogue et il nous en reste encore une vingtaine à réaliser en immuno oncologie. Puis, nosu développerons donc les modèles en maladies neuro-dégénératives... Ce financement va nous permettre de disposer de nos gammes de modèles le plus rapidement possible.
C.G.

Boursier.com : Comment s'explique le recul du chiffre d'affaires en 2019?

En décidant d'aller vers les modèles catalogue, nous avons recruté des commerciaux qu'il a fallu former par nos experts, vendeurs des modèles sur mesure, lesquels ont logiquement été moins présents sur le marché, ce qui a pénalisé le chiffre d'affaires. Mais cette stratégie de formation a été décidée et voulue. Désormais les forces de ventes sont autonomes et nous allons reprendre un rythme normal de relation client sur mesure.
C.G.

Boursier.com : Vous avez néanmoins décalé votre objectif de 30 ME de chiffre d'affaires de 2022 à 2024...

Nous avons débuté les modèles catalogue par des modèles simples mais allons monter en puissance avec des modèles très demandés car très rares, pour lesquels nous modifions plusieurs éléments génétiques. Le nombre de modèles envisagés et leur caractère compliqué rajoute inévitablement un certain aléa pour ce qui est du temps de réalisation. Nous allons en outre réaliser un effort important en marketing. Les objectifs fixés ont par ailleurs été relevés en terme de points de marge à 25% de marge d'EBITDA désormais attendu à horizon 2024.
C.G.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2020

Ces deux lignes de crédit ont une durée de 5 ans, avec deux extensions possibles d'un an chacune...

Publié le 20/02/2020

La période de souscription s'ouvre le 20 février...

Publié le 20/02/2020

Le nitrure de gallium (GaN) est un matériau semiconducteur à large bande...

Publié le 20/02/2020

Roche Bobois a annoncé la signature d'une lettre d'intention non engageante avec son principal franchisé américain en vue du rachat en 2020 de trois magasins franchisés Roche Bobois sur la Côte…

Publié le 20/02/2020

Valeo a dévoilé jeudi soir ses résultats 2019. Ainsi, l’équipementier automobile a dégagé l'an dernier un bénéfice net (part du groupe) de 313 millions d'euros (-43%) et une marge…