En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Entretien avec Benjamin Bruneau, Directeur administratif et financier de Genoway

| Boursier | 487 | Aucun vote sur cette news

Un taux de marge d'EBITDA de 15% en 2018

Entretien avec Benjamin Bruneau, Directeur administratif et financier de Genoway

Boursier.com : Pouvez-vous rappeler l'activité de genOway ?

Vendre des outils aux chercheurs, principalement de l'industrie biopharmaceutique. Nous avons une double activité, prestations de services et ventes sur catalogue. Notre marché est à plus de 50% en Amérique du nord. La société a débuté par la vente de modèles de souris génétiquement modifiés, puis de rats génétiquement modifiés et depuis 2 ans de cellules génétiquement modifiées. Nous sommes le leader du marché et avons constitué un portefeuille unique de propriété intellectuelle rendant nos offres toujours plus exclusives.
B.B.

Boursier.com : Comment qualifiez-vous les chiffres semestriels ?

Le premier semestre est un bon cru avec 15% de croissance du CA et plus de 40% de croissance de l'EBITDA.
B.B.

Boursier.com : Vous évoquez un environnement plus concurrentiel, qu'en est-il exactement ?

La technologie CRISPR-Cas9 a provoqué une vague d'euphorie dans les laboratoires et de nombreux scientifiques tentent de développer leur propre modèles, croyant que cette technologie est magique et leur permettra de créer leur propre modèle. Les premières désillusions commencent à être publiées, mais cela allonge le cycle de vente en nécessitant plus de travail. De plus, de nouveaux acteurs ont profité de cette technologie pour lancer des offres à prix et qualité cassés. De la même façon, les désillusions commencent à être publiques, mais cela pénalise nos ventes actuellement et donc ralentit notre croissance. Ce contexte est selon nous passager et nous avons réagi rapidement en développant de nouvelles offres plus adaptées à ce nouvel environnement. Nous devrions voire les choses revenir à la normal début 2018.
B.B.

Boursier.com : Quels sont les futurs axes de développement de genOway ?

Notre axe principal de développement est l'innovation, tant technologique que produit. Cette démarche répond à une demande forte des milieux scientifiques qui ont besoin de nouveaux modèles pour découvrir de nouveaux médicaments. Nous investissons ainsi de façon forte dans notre recherche et dans les achats de technologies de façon à proposer de nouvelles offres toujours plus pertinentes et différenciantes de la concurrence. Cela est particulièrement vrai dans les modèles cellulaires qui présentent aujourd'hui des opportunités très importantes. L'innovation permet d'apporter plus de valeur à nos clients et justifie une rentabilité plus forte. Le mot d'ordre est donc innovation, innovation, innovation !
B.B.

Boursier.com : Quels sont vos objectifs chiffrés à moyen-long terme ?

Nous investissons beaucoup en R&D et dans notre équipe commerciale pour croître vite. Comme présenté lors du plan stratégique, notre indicateur de performance est la croissance de notre EBITDA. Nous avions pour objectif d'atteindre une rentabilité de 15% de notre CA en 2018. Aujourd'hui nous maintenons cet objectif et l'exercice 2017 s'inscrit dans cette logique.
B.B.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…