5 453.58 PTS
+0.74 %
5 420.50
+1.04 %
SBF 120 PTS
4 351.13
+0.79 %
DAX PTS
12 500.47
+0.63 %
Dowjones PTS
24 357.74
+1.14 %
6 663.66
+2.30 %
Nikkei PTS
22 319.61
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Entretien avec André Kérisit, DG d'I.CERAM

| Boursier | 500 | Aucun vote sur cette news

Très confiants dans nos capacités à obtenir le marquage CE sous peu pour le sternum non chargé...

Entretien avec André Kérisit, DG d'I.CERAM

Boursier.com : Vous venez de réaliser la 1ère pose d'un implant chargé en antibiotiques dans un fémur. Quel est la taille du marché recherché ? Quel est l'horizon pour un marquage CE ?

Je vous confirme que cette première implantation dans un fémur démontre notre capacité à adresser d'autres os du squelette. Mes équipes travaillent pour valider nos concepts et participer à la mise au point de nouvelles solutions chirurgicales contre les infections osseuses. Le marché de l'infection osseuse à un coût de plusieurs dizaines de millions d'euros chaque année au niveau français. Il nous semble que nous avons une avance importante qui nous permettra de devenir le leader dans cette spécialité. L'horizon pour le marquage CE du premier implant chargé devrait aboutir vers la mi-2020.
A.K.

Boursier.com : Vous attendiez un marquage CE pour le 1er trimestre pour le sternum non chargé. Pourquoi ne l'avez-vous toujours pas obtenu ?

30% des organismes pouvant délivrer le marquage CE ont quitté le domaine médical ou l'homologation des produits médicaux au cours des 24 derniers mois. Les évaluateurs, suite au scandale des prothèses mammaires PIP ont dû réévaluer leurs niveaux d'expertise et le formalisme des dossiers. Certains organismes ne prennent plus de dossiers nouveaux... Cette réorganisation à l'échelle européenne a créé un embouteillage administratif et des retards dans le traitement des dossiers. Pour autant nous sommes très confiants dans nos capacités à obtenir cette homologation sous peu.
A.K.

Boursier.com : Ce retard remet-il en cause les perspectives financières de la société et notamment l'objectif de chiffre d'affaires que vous avez assigné?

Ce retard ne remet en cause, ni notre conviction sur les avantages de notre technologie, ni le plan de marche qui y est associé. Nos implants sont très novateurs, il est important de poursuivre en parallèle des études pour consolider nos connaissances scientifiques. Le délai d'obtention du marquage CE ne nous a pas pénalisé dans notre projet, comme vous avez pu le lire, d'autres chirurgiens ont déjà fait confiance à notre technologie ! Par ailleurs, les prix de vente de nos implants sternum chargé ou non en antibiotique sont validés et confortent nos ambitions de CA pour les années à venir.
A.K.

Boursier.com : Avec 1,8 ME de Trésorerie au 30 juin, combien de mois avez-vous devant vous au rythme actuel de son développement ? Une levée de fonds ou un financement semble inévitable...

Notre position de trésorerie était de 4,1 ME au 30 juin 2017, les 1,8 millions correspondaient à la position nette de dette. Notre rythme actuel de consommation de cash est de l'ordre de 2 ME par an en fonction de l'avancée des différents projets. Nous sommes surement l'une des sociétés Medtech Biotech de la côte qui a une feuille de route tenue. Nous avons des projets, qui sont en ligne avec le développement initial annoncé, notre trésorerie est donc en lien avec les développements passés et à venir. Bien évidement, nous avons déjà initié des démarches en recherche et développement pour aller plus loin, nous attendons certains résultats pour accélérer nos travaux. Nous savons aussi maîtriser le cash que nous consommons, la feuille de route annoncée lors de l'APE de 2015 avec des produits prêts pour un marquage FDA en 2020 seras donc tenue ! En cas de possible accélération, vous pouvez compter sur mes équipes pour répondre présent!
A.K.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/04/2018

Cependant, et les ventes de Boiront reculent en France et en Europe...

Publié le 26/04/2018

Avec cet investissement, Arkema consolide sa position de leader mondial sur cette activité...

Publié le 26/04/2018

      Issy-les-Moulineaux, le 26 avril 2018         Communiqué Information Réglementée   SUSPENSION DU CONTRAT DE LIQUIDITE DE LA SOCIETE…

Publié le 26/04/2018

Un centralien à la tête d'Affine...

Publié le 26/04/2018

Sword Group Résultat du 1er trimestre 2018   Sword Group Q1 2018 (1) (2) Croissance Organique à taux de change et périmètre constants : + 12,1 % Marge d'EBITDA consolidée :…