5 349.30 PTS
-
5 384.0
+0.79 %
SBF 120 PTS
4 267.01
+0.00 %
DAX PTS
13 103.56
-
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Entretien avec Albin Jacquemont, DG adjoint en charge des finances d'Altran

| Boursier | 197 | Aucun vote sur cette news

Redevenir positifs en Allemagne au premier semestre 2018

Entretien avec Albin Jacquemont, DG adjoint en charge des finances d'Altran

Boursier.com : Quels facteurs ont porté votre croissance au premier semestre ?

Ce 1er semestre a été marqué par des résultats solides et ce, grâce à trois facteurs : l'amélioration du modèle économique d'Altran, l'amélioration de la marge brute et le contrôle des coûts. Cette belle performance se retrouve dans la progression du chiffre d'affaires de nos principales industries (l'automobile, l'aérospatiale et l'électronique notamment), qui ont chacune connu une croissance à deux chiffres.
A.J.

Boursier.com : La fin d'exercice reste-t-elle bien orientée ?

Le résultat opérationnel courant du Groupe s'élève à 105,2 ME, soit 9,1 % du chiffre d'affaires, une marge en progression de 40 points de base par rapport au 1er semestre 2016, et ce en dépit de vents contraires, du nombre de jours ouvrés moins élevé en 2017, de l'évolution des taux de change et de l'impact dilutif des acquisitions. Cette progression a été générée par l'effet combiné de la croissance du chiffre d'affaires et de la maîtrise des coûts. Notre marge s'est également améliorée de 70 points de base. Nous sommes confiants sur la fin de l'exercice tout en gardant à l'esprit que l'impact négatif du nombre de jours ouvrés sera deux fois plus important au deuxième semestre qu'au premier semestre.
A.J.

Boursier.com : Certains observateurs attendaient mieux sur la rentabilité opérationnelle en Allemagne, quand visez-vous le break-even ?

Il est vrai que la marge reste légèrement négative au semestre 1 en Allemagne mais notre retournement porte ses fruits sur le plan des revenus : Altran gagne des parts de marché en Allemagne et nous avons reconstitué nos capacités, notamment grâce aux acquisitions réalisées l'an dernier. La marge a souffert du contexte du marché allemand qui reste compliqué, mais nous devrions atteindre l'équilibre au deuxième semestre et redevenir positifs au premier semestre 2018.
A.J.

Boursier.com : Quel est l'enjeu de l'acquisition de Global Edge Software ?

GlobalEdge est une société d'ingénierie de produits basée en Inde, spécialisée dans la connectivité IoT (ou Internet des Objets) et les logiciels embarqués. En plus de renforcer la présence d'Altran en Inde avec 1000 ingénieurs sur le terrain et un back office de quelques dizaines de personnes sur la côte Ouest, GlobalEdge aidera Altran à accélérer le développement de sa présence commerciale en Amérique du Nord, grâce à une forte base de clients de premier plan implantés aux États-Unis. Par ailleurs, cette acquisition est en ligne avec la stratégie d'Altran visant à renforcer ses opérations dans l'industrie des logiciels et internet. Notre expertise en logiciels embarqués et dans certaines couches logicielles nécessaires à la 5G, sont des technologies qui, avec le SDN, vont profondément diriger le nouveau cycle d'investissements dans le secteur des Télécoms.
A.J.

Boursier.com : Doit-on vous attendre à nouveau à court ou moyen terme pour des opérations de croissance externe ?

Notre objectif avec le plan " Altran 2020. Ignition " est de passer de 2 à 3 milliards d'euros de revenus grâce à une croissance économique de l'ordre de 4.5% par an et des acquisitions de l'ordre de 500 millions d'euros. A ce sujet, un certain nombre d'acquisitions ont déjà été réalisées mais le groupe a pour objectif d'aller plus loin en continuant à acquérir de nouvelles expertises et à gagner des positions technologiques ou géographiques.
A.J.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Sensorion et Cochclear annoncent aujourd'hui conjointement la signature d'un accord stratégique de collaboration pour améliorer l'audition de certains...

Publié le 18/12/2017

Assystem a décidé d'étudier l'opportunité de participer, en sa qualité d'actionnaire à 39,24% d'Assystem Technologies Groupe, la branche rachetée par...

Publié le 18/12/2017

Thales et Gemalto ont signé un accord aux termes duquel Thales propose de racheter Gemalto pour 51 euros par actions, soit cinq euros de plus que le prix proposé la semaine dernière par Atos pour…

CONTENUS SPONSORISÉS