En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 471.93 PTS
-0.40 %
5 455.00
-0.50 %
SBF 120 PTS
4 376.89
-0.46 %
DAX PTS
12 354.03
-0.62 %
Dowjones PTS
26 595.37
-0.55 %
7 505.15
-0.34 %
1.177
+0.22 %

Entretien avec Aaron Bensimon, Président du Directoire de Genomic Vision

| Boursier | 458 | 5 par 2 internautes

Un réel avantage compétitif dans la réplication de l'ADN

Entretien avec Aaron Bensimon, Président du Directoire de Genomic Vision

Boursier.com : Tout d'abord, un petit retour sur l'histoire boursière de la société...

La société Genomic Vision est arrivée en bourse en 2014. L'argumentaire d'investissement se basait alors principalement sur un test de détection du cancer du sein à base de peignage moléculaire réalisé en partenariat avec l'américain Quest. Ce diagnostic est en mesure de détecter des anomalies indétectables par les technologies existantes. Mais face à un acteur dominant très implanté auprès du corps médical, notre test n'a pas été en mesure de s'imposer. Les médecins ont en effet jugé qu'ils n'avaient pas réellement besoin du test Genomic-Quest. Nous avons néanmoins considéré qu'il y avait matière à étudier davantage ce produit pour démontrer que le peignage moléculaire est en mesure de découvrir des pathologies aujourd'hui non décelables. Une étude est en cours dans ce domaine qui devrait se terminer en 2018...
A.B.

Boursier.com : Quelles sont les pathologies que vous ciblez en dehors du cancer du sein ?

La collaboration se poursuit avec Quest sur des tests liés à la myopathie et au cancer du côlon. Genomic Vision et Quest développent aussi des tests de dépistage de l'atrophie musculaire. On peut ainsi minimiser les risques d'avoir des enfants atteints ce cette pathologie.
A.B.

Boursier.com : Genomic développe désormais des activités sans l'appui de Quest...

Suite aux déboires rencontrés dans le test du cancer du sein, nous avons compris que cette dépendance vis-à-vis d'un partenaire extérieur pouvait être dangereuse. Genomic Vision se déploie aujourd'hui sur d'autres marchés où nous sommes les seuls maîtres de la situation. Nous travaillons tout d'abord dans l'édition du génome. Le peignage moléculaire constitue en effet la technologie idéale pour contrôler la qualité de l'édition du génome.
A.B.

Boursier.com : Quel est votre autre domaine d'activité ?

Genomic Vision cible également l'onco-génétique et plus spécifiquement la réplication de l'ADN. Les cellules cancéreuses se répliquent et se dupliquent. L'objectif de notre technologie est de savoir si une molécule bloque ou pas la réplication des cellules cancéreuses.
A.B.

Boursier.com : Comment évoluent vos revenus ?

Genomic Vision a des revenus liés à la vente de plateformes et de diagnostics. Nous avons aussi du chiffre d'affaires dans des services liés à l'édition du génome et à la réplication de l'ADN. L'objectif pour 2017 consiste à doubler le chiffre d'affaires consolidé qui devrait ainsi atteindre 2,4-2,5 Millions d'Euros. En 2018, la société devrait accélérer son développement dans les services. Le fer de lance de Genomic Vision est aujourd'hui la réplication de l'ADN. Nous avons un réel avantage compétitif en ce domaine avec une forte demande de la part de l'industrie pharmaceutique.
A.B.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Par les Nations Unies

Publié le 24/09/2018

PSB Industries va introduire en bourse (sur Euronext Growth) sa filiale Baikowski, leader européen dans le domaine de la chimie de spécialités...

Publié le 24/09/2018

Par courrier reçu le 24 septembre 2018 par l'AMF, la société anonyme Total a déclaré à l'Autorité des marchés financiers avoir franchi en hausse, le...

Publié le 24/09/2018

Par courriers reçus le 24 septembre 2018 par l'AMF, The Goldman Sachs Group, Inc...

Publié le 24/09/2018

Par courrier reçu le 24 septembre 2018 par l'AMF, la société anonyme Amundi, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré à...