5 268.76 PTS
-0.07 %
5 265.50
+0.04 %
SBF 120 PTS
4 211.87
+0.00 %
DAX PTS
12 605.20
+0.08 %
Dowjones PTS
22 316.05
+0.09 %
5 898.86
+0.54 %
Nikkei PTS
20 330.19
-0.33 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Uniquement drivé par des considérations techniques de très court terme

| Bourse Direct | 342 | 4.50 par 2 internautes

La survente constatée mardi en première partie de séance sur le seuil psychologique des 5000 points a permis de le préserver et de motiver dans la foulée un rebond mais, hors éléments fondamentaux forts, les relais à la hausse s’épuisent très vite alors que les indicateurs économiques publiés au quotidien continuent de ne susciter qu’un mince intérêt. Au fixing, l’indice parisien a terminé en hausse de 0.49 % à 5056.34 dans un volume moyen de 2.200 MDE.

Les points sur le future septembre sont, à la hausse, 5063, 5098 (pivot hebdo), 5116, 5141 (sensible), 5155, 5175 (cash), 5185-5220, 5214 (important sur le cash), 5255 (très sensible), 5275 (résistance mensuelle) puis 5346.50 (fort) voire 5383 (double top)  et à la baisse, 5010-4995 (très sensible sur le cash et le future), 4969 (pied du Gap du 24 avril) puis 4949 (MM200 jours sur le future) puis 4894 (cible de MT sur le future) voire 4844 (MM50 semaines sur le future).

En base 14 heures, la tendance conservera un biais négatif < 5098 et surtout < 5063.

Comme indiqué en préambule, les velléités haussières resteront malheureusement limitées aux réactions techniques dues essentiellement aux tests de paliers sensibles. Pour l’instant, le constat reste négatif avec le maintien aisé et la création d’écarts types à la baisse avec des lignes de tendance courtes (MM20 jours et 20 semaines). Par voie de conséquence, l’indice parisien se rapproche doucement mais sûrement de seuils plus conséquents et le faible reprise de ce mercredi ne permet pas d’écarter le risque d’enfoncer 5010 sur le cash et 4995 sur le future (partie basse du range baissier hebdomadaire).

La perte de ces seuils ouvrirait une nouvelle trappe dont l’extension baissière d’une centaine de points supplémentaires pourrait non seulement créer une première vague de capitulation de la part des investisseurs mais aussi faire grandir les craintes d’une remise en cause du cycle haussier activé au cours de l’été 2016. Il faut donc que, tactiquement, les marchés essayent d’occuper au mieux le temps qui sépare des prochains évènements de nature à changer voire à bouleverser la donne en place depuis quatre mois. A noter d’une part, que le CAC40 a cédé près de 7% depuis son top de mai (dividendes inclus) et que d’autre part, les 50 % de retracement à la baisse du dernier cycle haussier activé en novembre 2016 sont situés à 4894. Ce niveau serait le plus approprié pour revenir à des achats plus nourris dont l’objectif serait de jouer un pull back vers le top annuel.

Nous motivons notamment cette perspective par la forte probabilité que les décideurs politiques et économiques aux USA ne pourront qu’allouer de nouveaux budgets à l’administration Trump. Le contraire pourrait induire une grosse correction de Wall Street, difficile d’imager ce type de suicide collectif après que la FED ait permis de redresser l’économie américaine.

En stratégie et d’ici les prochaines réunions des banquiers centraux, on peut toujours continuer de procéder à des arbitrages dans le but de réaliser des écarts. Sauf bonne surprise, on peut conserver un biais vendeur sous 5098 et surtout sous la MM20 jours placée dorénavant à 5116 tout en ne s’interdisant pas de jouer des rebonds en fonction des indications de survente en base horaire. Attention, il va devenir risqué de vendre sous 5000 et encore plus sous 4969 (survente), sachant que nous estimons que la zone idéale pour déboucler les positions vendeuses est proche comme celle d’un retour à l’achat (voir plus haut).

Pour demain et sur la semaine, on surveillera la zone 5098/4995 voire 5074/4969.

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2017

L'autorité antitrust européenne craint que la fusion Essilor-Luxottica ne réduise la concurrence sur le marché des verres de lunetterie.

Publié le 26/09/2017

Le miroir Miralite Connect est équipé d'un petit écran avec une connexion Wi-Fi...

Publié le 26/09/2017

UAF Life Patrimoine a choisi de connecter directement son extranet à O2S pour accroître la productivité des CGPI...

Publié le 26/09/2017

Ulrike Steinhorst succède à Michèle Remillieux au Comité des Nominations et Rémunérations...

Publié le 26/09/2017

Akka a enregistré un chiffre d'affaires de 666,5 ME sur l'ensemble du premier semestre 2017...

CONTENUS SPONSORISÉS