En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 565.70 PTS
-0.09 %
4 586.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
3 637.46
+0.36 %
DAX PTS
11 602.09
+0.03 %
Dow Jones PTS
26 659.11
+0.52 %
11 350.74
+0. %
1.166
-0.06 %

Un mélodrame déjà similaire à celui de septembre 2001

| Bourse Direct | 3750 | 4.86 par 7 internautes

Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en baisse de 0.57 % à 4610.25 dans un volume de 7.200 MDE. Un énième sursaut sur fond de mélodrame viral, des marchés toujours volatils avec de larges amplitudes et une pression constante, ce qui n’est pas surprenant du fait du manque de décisions structurelles importantes. On attend avec impatience des actions concrètes en faveur de l’économie réelle, probablement demain avec la BCE ? A ce stade, le cycle haussier en place depuis début 2019 est mort ! Hors séance et sur le plus bas de 2018, un double appui à 14 mois d’intervalle a été réalisé, ce qui a juste motivé une réaction technique trop insuffisante pour envisager une réelle amélioration.

Les points sur le future mars sont, à la hausse, 4678 (support mensuel cash), 4708 (crucial/support annuel sur le cash), 4801/4883 (MM50 mois et MM200 semaines future), 4886 (1er seuil d’inflexion en 14H00), 4950/4990 (très fort), 5037 (très fort jusqu’à mi-avril), 5083 (fort à CT), 5149.50 (très fort) puis 5197(MM200 semaines sur le cash) voire 5243.50 (très fort + seuil d’inflexion du dernier cycle baissier) et à la baisse,  4643 (MM20 trimestre), 4634.50 (50 % FIBO élection D.Trump), 4625 (sensible à TCT), 4566.50 (+ bas de 2020), 4555.99 (+ bas de 2018 sur le cash), 4528 (support mensuel), 4470/4380 (zone d’achat de TCT), 4428 (cible fin T1 sur le cash), 4359 (+ bas de 2018 sur le future), 4328/4320 (très fort en annuel + 38.20 % du + bas 2011) puis 4285/4260 (61.80 % FIBO élection D.Trump + très sensible) voire 4140 (cibles fin T1 sur le future),

A TCT, la configuration conservera un biais très négatif < MM200 semaines.

A un horizon semaines, la tendance restera baissière < MM200 semaines placée désormais à 4883 future mars. Le risque de rechute est donc fort sous cette ligne de tendance de moyen terme alors que les indicateurs en base hebdomadaire gardent une dynamique baissière importante, dénuée de divergence, une divergence qui pourrait éventuellement apparaitre sur rupture nette du plus bas de 2018 situé à 4359 future mars. A noter que sur cet horizon de temps, le plafond et le niveau au-delà duquel la situation s’inverserait est à 5037 jusqu’à mi-avril.

Graphiquement et techniquement, le scénario catastrophe à court terme pourrait être la ligne de soutien en base trimestrielle en place depuis l’été 2013, une oblique qui passe par les plus bas de 2014 et 2016 sur le cash. Ce palier est situé à 4260 sur l’indice parisien et à 4140 sur le future mars (scénario raisonnable à 4428 fin mars). Sur cet horizon de temps, il faudrait que les prix se réinstallent au moins > 4900 sur le cash puis > 5045 sur le future pour considérer que le pire a été vu !

Au plus près, encore un rebond en trompe l’œil ! L’écart type avec la MM200 14 heures à 5838 était monté à plus de 27 % à 4566.50 (22 % avec la MM200 jours) alors que la MACD ne montre aucune amélioration, si ce n’est une pression en légère diminution. Sur cet horizon, la cible de retracement à la hausse est située désormais à 5243.50 (50 % en FIBO) ! En revanche et en base journalière, la verticalité des indicateurs et leur survente est impressionnante, du jamais vu depuis septembre 2001, un scénario donc similaire voire supérieur à celui des attentats du 11 septembre aux Etats Unis !

Au regard des indications, on conservera un biais vendeur < 4734 en clôture et qui plus est < 4625 (très agressif). Les plus prudents attendront 4801 voire 4886 ou le comblement du Gap baissier du 9 mars à 5075.50. Bien entendu, attention aux effets d’annonces et notamment demain à l’occasion de la conférence de presse de C.Lagarde (à partir de 14H30). Les prochaines cibles significatives à la baisse sont situées à 4539, 4528 et à 4506. Plus bas et entre 4470/4380 (validité fin de semaine), on pourrait prendre quelques risques à l’achat dans le but de réaliser des écarts.

Analyse réalisée au fixing du 11 mars       

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
7 avis
Note moyenne : 4.86
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/10/2020

En hausse de 2,77% à 25,83 euros, Total signe l'une des meilleures performances du CAC 40, soutenu par une publication trimestrielle solide. Le bénéfice net de la compagnie pétrolière a largement…

Publié le 30/10/2020

Saint-Gobain s'adjuge 4,3% à 33,4 euros en matinée, dopé par le relèvement de ses objectifs annuels...

Publié le 30/10/2020

Amazon a dévoilé hier soir des résultats bien supérieurs aux attentes, mais les investisseurs ont été négativement surpris par les perspectives de résultat opérationnel. Surfant sur le boom…

Publié le 30/10/2020

La trésorerie de DBV Technologies se montait au 30 septembre 2020 à 189,1 millions d'euros, contre 225,9 millions au 30 juin. Si l'on exclut les dépenses liées au plan de restructuration global de…

Publié le 30/10/2020

Total pointe dans les premières positions du CAC40 ce vendredi à la faveur d'un gain de 2,4% à 25,7 euros...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne