5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Un marché amorphe et donc à la merci d’un décrochage plus profond

| Bourse Direct | 450 | Aucun vote sur cette news

Dans le sillage de la débâcle post BCE, le moins que l’on puisse dire, c’est que la motivation n’y est plus à l’image d’un volume d’activité relativement faible. Le retour brutal sur les 5100 points ajouté ce lundi à des statistiques d’activité européennes décevantes n’a fait que rajouter à la morosité ambiante (+ bas à 5094.36). Pour l’instant, le CAC40 bascule doucement mais sûrement sous des lignes de tendance de moyen terme importantes en clôturant en hausse de 0.20 % à 5127.70 dans un volume de 3.00 MDE.

A ce stade, la pression baissière de ces dernières semaines a retrouvé l’opportunité d’en découdre plus bas et il semble difficile d’écarter le risque d’une chute plus conséquente même si la réunion avec la FED (mercredi 26 juillet) pourrait fausser la donne et encore générer de la volatilité.

Structurellement, le retour sous les MM20 semaines et 100 jours situées respectivement à 5150 et à 5125 (sur le future août) semble vouloir s’affirmer en ce début de semaine ainsi que la perte en première partie de séance de la partie basse du nuage à 5114 préservée néanmoins au fixing (+ bas à 5093). Tous ces éléments renforcent  le signal baissier activé jeudi et vendredi dernier mais les relais restent modestes. D’un point de vue arithmétique, les dernières indications techniques permettraient une réplique baissière sur 5060 voire 5030 (premier niveau de retracement à moyen terme sur le cash). Seule une situation de survente apparue sous les 5100 points pourrait contenir les velléités baissières sur ces niveaux et motiver un rebond à quelques jours d’un mois d’août qui s’annonce bien compliqué. A noter que sous 5030, les prochaines cibles de référence sont placées à 4971.50 (pied du Gap du 24 avril) et à 4897 (meilleur retracement à moyen terme sur le contrat future).

Dans le cas contraire et pour éviter que la sinistrose ne gagne du terrain, une réaction rapide serait souhaitable. Pour bien faire, la MM20 semaines doit redevenir un support fiable (+ haut à 5143.50) afin de réaliser un pull back en direction de la zone 5182/5195 (niveau de résistance en base 14 heures). Au-delà, la zone 5218/5228 correspond au seuil d’invalidation du dernier mouvement de baisse.  

En base 14 heures, la tendance restera négatif < 5182 et surtout < 5150.

Les points sur le future août sont, à la hausse, 5150, 5182/5195, 5218-5228 (seuil d’invalidation), 5250-5287 (sensible), 5312 (résistance mensuelle et cible daily), 5385.50 (double top), 5395 (réplique nuage) puis 5435 voire 5460 (très fort)  et à la baisse, 5114 (important), 5087, 5056 (+ bas du 24 avril + réplique), 5030 (niveau de retracement idéal à moyen terme sur le cash), 4989 (très fort) puis 4971.50 (pied du Gap du 24 avril) voire 4897 (cible de MT sur le future).

En stratégie, le marché étant fragilisé et exception faite d’une bonne surprise, le mouvement de baisse devrait naturellement se poursuivre au gré des considérations techniques. Du coup et à moins que cette évidence ne soit compromise, il faut plutôt privilégier la baisse.

En cas de maintien durable sous la MM20 semaines, on travaillera la zone 5149-5125/5060-5030 (Stop > 5182 ou < 4990). Attention, le potentiel de baisse devenant limité à court terme, il faudra probablement lever le pied à la vente à partir de 5060, les zones 5060/5030 voire 5030/4990 pourraient motiver de vives prises de risque à l’achat dans l’optique d’un rebond technique.


 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS