5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Situation inconfortable à court terme

| Bourse Direct | 401 | Aucun vote sur cette news

Jusqu’ici, les marchés européens restent assez stoïques vis-à-vis des tensions politiques et techniques en évoluant sous la forme d’une dérive horizontale le temps que les prochains éléments structurels viennent donner des indications plus fortes. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en hausse de 0.11 % à 5365.83 dans un volume de 2.400 MDE.

Les points sur le future octobre sont, à la hausse, 5381.74 et 5383 (plus hauts annuels sur le cash et le future), 5415 (résistance hebdo), 5442/5462 (très fort), 5472 (très fort sur le cash) puis 5490 voire 5518/5570 (très fort)  et à la baisse, 5347, 5321, 5309 (support intraday), 5295 (support hebdo), 5271 (sensible sur le cash), 5248.79 (pied du Gap du 21 septembre), 5221 (très sensible), 5195 (important à CT), 5180.25 (pied du Gap du 12 septembre sur le cash) puis 5176-5171 (alerte à CT) voire 5107 (pied du Gap du 11 septembre).

En base 14 heures, la tendance restera très positive > 5222 et surtout > 5309.

Structurellement et comme indiqué en préambule, l’indice parisien fait du surplace, le temps de trouver de nouveaux catalyseurs. A ce stade, la situation est tout aussi inconfortable pour les vendeurs qui ne trouvent pas matière à profiter de retracements plus marqués mais aussi pour les acheteurs qui sentent bien que jouer des extensions à la hausse induit un certain risque. Du coup et en attendant les prochains événements, le CAC40 pourrait évoluer dans un trend range d’une centaine de points dont 5415 et 5295 sont les extrêmes à surveiller sur la semaine.

Pour l’instant, il faudra s’en remettre dès le 12 octobre à la microéconomie qui signera son grand retour à l’occasion de la publication des premiers résultats trimestriels des sociétés américaines.  

Techniquement et en base journalière, le maintien sous 5379 (partie basse d’un biseau ascendant pour mardi déjà enfoncé ponctuellement vendredi) suivi d’une rupture de 5346 ce mardi ouvrirait enfin l’éventualité d’un reflux plus significatif en direction de 5309 puis de 5269 (seuils de retracement en base 14 heures et jour). En-deçà de 5269 (partie basse du canal haussier), la tentation de fermer le Gap haussier du 21 septembre à 5248.79 sur le cash pourrait être forte.

A contrario, un retour solide au-dessus de 5379 suivi de la réalisation d’un écart type à la hausse au-delà de 5383 (top annuel sur le future) permettrait de cibler la prochaine zone majeure placée à 5442/5462. A noter que ce scénario serait remis en cause sous 5222.  

En stratégie et à moyen terme, on peut toujours conserver au-dessus de la zone 5222/5193 et qui plus est au-dessus de 5271, dans l’attente des prochains moments forts. Scénario compromis sous 5180 !

En intraday, la situation est risquée dans un sens comme dans l’autre. Il est clairement recommandé d’éviter de prendre de nouvelles positions trop fortes autour de 5380. D’ici le 26 octobre (réunion de la BCE), il faut donc privilégier les écarts entre 5395 et 5295 avec 5347/5341 comme pivot.

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS