En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 393.74 PTS
+0.56 %
5 390.5
+0.51 %
SBF 120 PTS
4 325.97
+0.37 %
DAX PTS
12 214.58
+0.47 %
Dowjones PTS
26 439.72
+0.73 %
7 473.58
-0.28 %
1.168
+0.14 %

Semaine linéaire sur le CAC40

| Bourse Direct | 786 | 4.50 par 2 internautes

De retour vers le sommet du printemps dernier, le CAC40 est de nouveau bloqué dans sa progression et il faut juste espérer que l’accumulation en partie haute de ces huit dernières séances ne débouche pas sur un retour de bâton marqué. La période des résultats trimestriels des sociétés devrait donner un peu plus de volatilité aux marchés mais c’est à notre avis le focus avec les banquiers centraux voire l’application de mesures de relance aux USA qui stimulera ou pas les investisseurs en cette fin d’année. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en baisse de 0.17 % à 5351.74 dans un volume de 3.00 MDE. Sur la semaine l’indice parisien aura cédé 0.15 %.

Les points sur le future octobre sont, à la hausse, 5381.74 et 5383 (plus hauts annuels sur le cash et le future), 5418 (fort), 5442/5462 (très fort), 5472 (très fort sur le cash) puis 5490 voire 5518/5570 (très fort)  et à la baisse, 5353 (pivot intraday), 5321, 5310 (partie basse du canal haussier à CT), 5271 (sensible sur le cash), 5252 (50% de retracement entre 5121 et 5383), 5248.79 (pied du Gap du 21 septembre), 5221 (seuil d’alerte très sensible), 5198 (important à CT), 5180.25 (pied du Gap du 12 septembre sur le cash) puis 5176 (alerte à MT) voire 5107 (pied du Gap du 11 septembre).

En base 14 heures, la tendance restera positive > 5221 et très positive > 5319.

Structurellement, il y a eu quelques signes de faiblesse sous la forme d’oscillations mais ils ont surtout servi à réduire sensiblement la situation de surachat avec excès constatée le 3 octobre. Les indicateurs sont désormais revenus à leur médiane, laissant place à toutes les fantaisies sur un horizon jours. A moyen terme, on soulignera une divergence alors que les prix ont été légèrement supérieurs au top de mai dernier (5383 contre 5372 sur le future octobre). Cette situation est somme toute embarrassante et démontre surtout l’ambiguïté du moment en amont de temps forts. A ce stade, on ne constate aucun réel changement en clôture hebdomadaire.  

Techniquement, il sera donc important de percer le dôme formé ces derniers jours. Dans ce sens, le franchissement net du top annuel à 5383 sur le future créerait une nouvelle impulsion haussière. Dans l’idéal, il faudrait franchir ce cap dès le début de la semaine prochaine. Sur cet horizon de temps, il est clair que d’ici le 20 octobre (clôture mensuelle des contras dérivés), 5350 semble vouloir s’établir comme cours de compensation a minima.

A contrario et sans s’avancer, la perte sèche de 5350 (avec un écart type à la baisse) permettrait non seulement d’atteindre les cibles de retracement et notamment la zone 5282/5252 (niveau pour revenir à l’achat) mais aussi d’asseoir plus solidement la dernière structure haussière.

En stratégie et à moyen terme, on peut toujours conserver au-dessus de la zone 5228/5198 et qui plus est, au-dessus de 5271 dans l’attente des prochains moments forts. Scénario compromis sous 5180 !

En intraday, la situation est risquée dans un sens comme dans l’autre. Il est recommandé d’éviter de prendre de trop fortes positions. D’ici le 26 octobre (réunion de la BCE) et pour lundi, il faut donc privilégier les écarts entre 5415 et 5315 avec 5353 comme pivot.

 

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

    CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 Saint-Etienne 554 501 171…

Publié le 19/09/2018

Le départ soudain du président du directoire lié à des raisons personnelles

Publié le 19/09/2018

Praxair progresse de 4,64% à 164,61 dollars à Wall Street. Les investisseurs spéculent sur un dénouement heureux au projet de rapprochement avec son concurrent allemand Linde. Ce dernier serait le…

Publié le 19/09/2018

'Spider-Man' de Sony sur PS4 arrive en tête des ventes...

Publié le 19/09/2018

La Compagnie Lebon vous informe que son rapport financier semestriel à la date du 30 juin 2018 est consultable sur son site : www.compagnielebon.fr   Ce document comprend :   ·   …