En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
-
5 457.0
-
SBF 120 PTS
4 365.94
-
DAX PTS
12 326.48
-
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+1.05 %
1.178
+0.01 %

Semaine délicate pour le CAC40

| Bourse Direct | 1560 | 5 par 5 internautes

Les pressions techniques ont été très présentes sur le CAC40 qui a cédé 2.08 % sur la semaine.

En réalisant un plus bas jeudi à 5302.09, l’indice parisien aura donc retracé à la baisse plus de 50 % du cycle haussier conséquent réalisé entre le 28 mars et le 21 mai (+ bas à 5038.12 et + haut à 5657.44). Pour l’instant, la survente importante à très court terme constatée hier a permis un nouveau sursaut mais, dans la situation actuelle, le risque d’une rechute n’est pas écarté. Par ailleurs, on soulignera que la forte défense sur l’euro contre dollar en amont d’un seuil très sensible situé à 1.1450 a également motivé une reprise mais, là aussi, les chances de poursuivre à la baisse restent fortes (+ haut à 1.1675). Il faudrait repasser durablement au-dessus de 1.1780 pour affaiblir la pression, ce qui signifierait également un retour des prix à l’intérieur du précédent canal haussier mensuel. En résumé, la spéculation va rester prépondérante mais nous n’envisageons pas de réel changement d’ici la prise de pouls de la microéconomie. Au fixing, le CAC40 a terminé en hausse de 1.34 % à 5387,38 dans un volume de 3.4 MDE.

Les points sur le future juillet sont, à la hausse, 5358, 5377 (seuil d’inflexion à TCT), 5413 (MM50 jours sur le future), 5418.48 (pied du Gap baissier du 19 juin comblé sur le future et le cash), 5430 (sensible à CT), 5430 (MM20 jours sur le future), 5456/5467 (fort), 5463 (MM9 Adaptative) puis 5491.84/5501.88 (Gap baissier du 18 juin sur le cash) voire 5512 (seuil d’inflexion à CT) et à la baisse, 5328.36 (Touché = 38.20 % de retracement sur le future), 5298 (plus bas du 21 juin), 5274.70 (important sur le cash), 5262 (fort), 5249 (MM100 jours), 5246 (50 % de retracement sur le future et partie basse du nuage la semaine prochaine), 5234 (MM200 jours) puis 5211 (cible idéale à MT) voire 5163/5159 (support important MT).

A court terme, la tendance conservera un biais négatif < MM50 jours et qui plus est < 5377.

Structurellement, comme évoqué en préambule, des seuils techniques ont été enfoncés ponctuellement. A ce stade et sauf actualité négative très dense, les prix pourraient réaliser un pull back en direction de la MM50 jours. Il est clair qu’il faudra reprendre cette ligne de tendance perdue en clôture depuis le 5 avril pour envisager une détente plus significative dont la perspective serait de réintégrer le précédent trend range. Dans le cas contraire et compte tenu de l’évolution du cycle de consolidation, une vague 5 se déploierait en direction des MM100 et MM200 jours. Sauf catastrophe, cette zone de prix moyens de court terme nous semble appropriée pour revenir à l’achat.

En stratégie de moyen terme et d’ici la prise de pouls de la microéconomie américaine puis européenne, on peut conserver > 5163 et qui plus est > MM20 semaines (5255).

Au plus près et comme anticipé la veille, les divergences conjuguées à la survente ont poussé les vendeurs au rachat et motivé des acheteurs. Désormais, il faudra agir à nouveau sur pull back ou sur signal pour ouvrir voire renforcer des stratégies vendeuses ou à l’inverse, solder les positions à l’achat initiées sur les derniers plus bas. Le temps d’une détente technique plus conséquente en base horaire, on peut travailler la zone 5330/5410 voire 5298/5387. A noter que sur un horizon de 7 et 14 heures, les indicateurs ont touché leur médiane.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 de Soft Computing s'élève à 1...

Publié le 20/09/2018

Comme publié précédemment, Mauna Kea a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 18% à 2,707 ME, principalement imputable au T1, mais avec...

Publié le 20/09/2018

Kerlink, spécialiste et leader mondial des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (IoT), annonce aujourd'hui que la société a été choisie...

Publié le 20/09/2018

Au 1er semestre 2018, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 ME en baisse de (0,5) ME par rapport à la même période de l'année...

Publié le 20/09/2018

Balyo annonce le recrutement d'un Directeur Industriel et le déploiement d'un plan de recrutement ambitieux pour accompagner sa croissance...