En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 636.25 PTS
+0. %
5 636.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 447.36
+0. %
DAX PTS
12 633.60
-
Dow Jones PTS
26 770.20
-0.95 %
7 868.49
+0. %
1.116
-0.12 %

Savoir acheter, vendre et s’arrêter…

| Bourse Direct | 1181 | 4 par 3 internautes

Le CAC40 cash a clôturé la séance hausse de 0,24 % à 5615,51 dans un volume de 3,268 MD€. 

L’indice parisien donne un signal d’arrêt à quelques heures de la réunion de la FED mercredi soir. Les mouvements seront probablement erratiques à l’approche de l’échéance trimestrielle des marchés dérivés vendredi. Le niveau de couverture demeure important et les indices sont remarquablement solides malgré le contexte global tendu.  

Les points sur le future septembre sont à la hausse  5661 et 5673 puis 5709, 5731 voire 5815 et à la baisse 5625 (majeur), 5602 et 5570.5 puis la zone 5527/5536.5, 5505, 5486 (important), 5437 puis 5415 et la zone 5379/5386 (important). 

En intraday, la tendance est haussière > 5527.

Graphiquement, le future CAC40 (cf. graphique joint en 14 heures) marque un net coup d’arrêt dans la tendance haussière en place depuis le 15 août, sans pour autant la remettre en cause. Le gap baissier, ouvert lundi 16 septembre, situé entre 5637 et 5634 (et entre 5638,17 et 5632,74 sur l’indice CAC40 cash), pourrait être un gap de rupture et signe, au minimum, de l’arrêt momentané du mouvement haussier précédent.

Pourtant, l’indice montre de nombreux de signes de force depuis quelques semaines, tant en ce qui concerne le volume, que la position ouverte, ou encore des structures de retournement  sur les valeurs en retard. 

La consolidation très canalisée, limitée par les retardataires et les vendeurs bloqués, en témoigne aussi.
Ainsi, l’indice s’est réinstallé sous sa résistance trimestrielle à 5625, sans pour autant aller tester son premier support intermédiaire et son niveau d’alerte de court terme à 5570,5. La réintégration de cette résistance trimestrielle ne suffirait pas à réactiver la tendance haussière, il faudrait s’affranchir les plus hauts récents qui ont formé une nouvelle résistance intermédiaire à 5661.
L’heure est plutôt à la consolidation et le momentum manque pour franchir de nouveaux plus hauts, en dehors d’une surprise de la FED.  
Compte tenu de ces éléments, l’indice pourrait évoluer de façon latérale pendant quelques séances, autour de l’important pivot à 5625 et dans un tranding range dont les bornes seraient 5527 et 5661. L’alerte de moyen terme se situe à 5486.
A moyen terme en revanche, les indices majeurs montrent des signes d’harmonie et des figures de continuation haussières significatives, qui pointent à mi-novembre,  se mettent en place.

Techniquement, sur le future CAC40, les oscillateurs en journalier ont rompu leur zone de surachat et s’approchent de leur médiane.

En stratégie, on alternera achats et ventes entre 5527 et 5661.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Romain DAUBRY, Infos d'Experts
Article rédigé par Romain DAUBRY, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience, spécialiste des marchés dérivés et titulaire du CFTe. J’ai rejoint l’équipe Infos d’Experts début 2014
Abonnez-vous
Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2019

La base clients du Groupe Maroc Telecom atteint 67,6 millions au 30 septembre 2019, en progression de 10,6% à base comparable, portée principalement...

Publié le 21/10/2019

Refinancements bancaire et obligataire d'un montant global de 115...

Publié le 21/10/2019

Sartorius Stedim Biotech (SSB), fournisseur majeur de l'industrie biopharmaceutique, poursuit sa croissance avec une hausse à deux chiffres de son...

Publié le 21/10/2019

Sartorius Stedim Biotech (SSB) s'engage à acquérir une partie du portefeuille des sciences de la vie de Danaher dans le cadre d'une transaction plus...

Publié le 21/10/2019

Le chiffre d'affaires consolidé au troisième trimestre 2019 de Solocal s'élève à 142 millions d'euros, en baisse de 11,1% par rapport...