5 366.15 PTS
+0.48 %
5 362.50
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 270.60
+0.45 %
DAX PTS
13 167.54
+0.83 %
Dowjones PTS
23 595.12
+0.70 %
6 373.53
+1.03 %
Nikkei PTS
22 416.48
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Sauvé par Wall Street

| Bourse Direct | 393 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 cash a terminé la séance en hausse de 1,20 % dans un volume en baisse avec 2,361 MDE.

Victime collatérale du ping-pong verbal entre le président américain et le leader nord-coréen, le CAC40 a corrigé la semaine dernière, atteignant ainsi un nouveau point bas depuis le premier tour de l’élection présidentielle française. Ce nouvel accès de faiblesse matérialisé par un double gap baissier, suivi d’une cassure ponctuelle du range dans lequel l’indice navigue depuis cinq mois, a été stoppé par la réaction positive de Wall Street. Toutefois, ce rebond reste pour le moment purement technique et le calme en cette veille de fête nationale est précaire. D’un point de vue technique, le second gap baissier ouvert vendredi dernier, dit de continuation, a été refermé, diminuant ainsi la pression baissière. Néanmoins, pour que les acheteurs reprennent la main à court terme, il faudrait au minimum refranchir en clôture la MM20 jours située à 5150, ce qui replacerait le CAC40 dans un scénario de dérive latérale. En résumé, si la cassure baissière de vendredi a été contrée, la reprise haussière n’est pas encore d’actualité. Par conséquent, il faudra encore privilégier l’alternance, dans l’attente d’un véritable signal.

Les points sur le future Août sont, à la hausse, 5123, 5145 puis 5150 (important), 5167, la zone 5195/5212 ensuite, la zone 5238/5251 et 5274 (important) et à la baisse 5104, 5089/5078 puis, 5045 et 5030, 5016.5 (majeure) puis 4973.5, 4924.5, 4909 et 4853. 

En intraday, la tendance conserve un biais négatif  < 5165.

Graphiquement, malgré l’amorce d’un rebond technique, la situation reste fragile et les portes de saloon grandes ouvertes. Néanmoins, pour s’éloigner du danger à court terme, il faudrait déjà refranchir le point haut du jour correspondant à la MM20 en 14 heures située à 5136 (en clôture) et confirmer dans la foulée avec le franchissant de 5150. Ensuite, pour relancer la dynamique haussière, il faudra refermer le gap baissier du 9 août situé entre 5191,38 et 5183,37 et surtout se réinstaller au-dessus de 5250/5270.

A contrario, en cas de retour sous la MM20 en base horaire à 5081 (pré alerte), la balle serait de nouveau dans le camp des vendeurs et sous le point bas de vendredi à 5045,50 (alerte), la pression serait de retour avec comme premier objectifs 5030/5020 puis 5000/4990. Sans réaction sur ce dernier, la glissade pourrait alors se poursuivre sur 4950/4930 et pourquoi pas, le gap haussier du 1er mars laissé ouvert entre 4865,95 et 4897,48.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Jean AMAR, Infos d'Experts
Article rédigé par Jean AMAR, membre de la cellule Infos d'Experts
27 ans d’expérience et expert dans l’ensemble des métiers des titres et de la négociation, ancien du Palais Brongniart, je participe au développement de l’offre Infos d’Experts depuis 2002.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

L'Iran a mis en garde Total contre la perte de son investissement s'il se désengageait du champ gazier géant South Pars.

Publié le 21/11/2017

Le chiffre d'affaires du 3e trimestre de l'exercice 2017 d'ESI s'établit à 24,9 ME, en recul de 2,4% à taux constants par rapport à la même période...

Publié le 21/11/2017

Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2017, le groupe réalise un chiffre d'affaires de 51 ME

Publié le 21/11/2017

Au troisième trimestre, ESI Group a réalisé un chiffre d'affaires de 24,9 millions d'euros en baisse de 2,4% à taux de change constant. L'effet de change sur la période est négatif à hauteur de…

Publié le 21/11/2017

Kerlink, spécialiste des réseaux et solutions dédiés à l’Internet des Objets (Internet of Things – IoT), annonce un partenariat avec Spark, leader des services numériques en…

CONTENUS SPONSORISÉS