En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 379.65 PTS
+0.65 %
5 373.0
+0.58 %
SBF 120 PTS
4 318.32
+0.71 %
DAX PTS
12 331.30
+0.99 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
-0.08 %
1.149
-0.01 %

Nouvelle faiblesse sans conséquence

| Bourse Direct | 621 | Aucun vote sur cette news

Après avoir tergiversé et bloqué contre le top de 2017 à 5536.40 (+ haut annuel à 5535.95), le CAC40 a fini par légèrement consolider en direction de la partie basse de son trading range intraday (+ bas à 5485.02). Ce second reflux, motivé par une esquisse baissière sans suite à Wall Street, est pour l’instant sans conséquence. Désormais et pour trouver la force de faire sauter le bouchon, il faudra probablement attendre l’état de santé des entreprises américaines à l’occasion de la publication des résultats trimestriels voire les effets d’annonce des banques centrales en fin de mois (BCE et FED les 25 et 31 janvier). Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en baisse de 0.36 % à 5493.99 dans un  volume de 3.300 MDE.

 

Les points sur le future janvier sont, à la hausse, 5536.40 (+ haut 2017 sur le cash), 5565, 5585 (résistance mensuelle) puis 5645 voire 5675 (cible trimestrielle) et 5695/5715 (cible semestrielle) et à la baisse, 5470.75 (Pied du Gap du 08.01), 5421 (MM20 jours), 5394/5386 (seuil d’alerte à TCT), 5367 (MM20 semaines sur le cash), 5360 (seuil d’alerte du dernier cycle haussier), 5347.63 (Pied du Gap du 4.01 sur le cash), 5333 (MM100 jours), 5295 (important), 5255 (très important/support trimestriel sur le cash), 5248.79 (pied du Gap du 21 septembre) puis 5243 (MM200 jours) voire 5242 (important sur le future).

En base 14 heures, la tendance restera très positive > 5415 et surtout > 5470.

Structurellement, on ne constate aucun signe caractéristique de faiblesse, tout juste la poursuite de la phase d’accumulation sous la forme d’une dérive horizontale dans d’étroites limites.

Comme indiqué en préambule, il faudra certainement étayer d’éléments fondamentaux une éventuelle sortie par le haut. Dans ce sens, deux clôtures consécutives voire la création d’un écart type au-dessus des tops annuels de 2017 et 2018 devraient permettre d’atteindre la zone 5590/5600 voire 5635 en base mensuelle.    

Pour retarder cette perspective, il faudrait repasser en clôture sous le pied du Gap du 8 janvier à 5470.75 sur le cash. Néanmoins, pour envisager un retour de bâton plus cinglant, il faudrait enfoncer sèchement les MM20 jours et 20 semaines. Dans ce sens, la zone 5295/5255 sera le seuil vital à préserver.

En stratégie de fond, on peut conserver en clôture > 5200 et qui plus est > 5256 pour viser 5600 (+ ou – 30 points) d’ici fin janvier puis la zone 5675/5715 à un horizon trimestriel et semestriel.

A court terme, il vaut mieux différer ses achats. Pour l’instant, les prix continuent d’évoluer dans d’étroites limites, signe d’une certaine retenue en amont des prochains catalyseurs. Pour les stratégies très courtes, il faut privilégier les écarts et plutôt les achats sur repli entre 5415/5385 (stop < MM100 jours) voire sur signal étayé. Au plus près, on surveillera toujours la zone 5470/5536.   

En résumé, tous les paramètres invitent à rester très vigilant car certains supports devraient corriger. A noter que le brut léger (WTI) s’est légèrement replié à 63.80 (contre un top à 64.90) mais reste toujours au-dessus de ses premiers niveaux d’inflexion situés à 62 puis à 60 alors que l’euro contre dollar reste très ferme à 1.2230 ainsi que l’or à 1335$.  

Analyse réalisée au fixing du 17  janvier.

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/08/2018

La levée de fonds de Genkyotex pourrait atteindre 9,225 ME...

Publié le 20/08/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 20/08/2018

Après la nomination en juin dernier de Pierre Pouletty comme président de Cromology, Wendel a annoncé l'arrivée le 27 août prochain de Loïc Derrien au poste de directeur général de Cromology.…

Publié le 20/08/2018

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure engagée à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande. Il a accordé à…

Publié le 20/08/2018

Transgene a finalisé la vente des droits de TG6002 (virus oncolytique) et TG1050 (vaccin thérapeutique contre l’hépatite B chronique) pour la Grande Chine à Tasly Biopharmaceuticals. Toutes les…