En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 834.50 PTS
-0.12 %
4 832.00
-0.11 %
SBF 120 PTS
3 856.80
-0.07 %
DAX PTS
11 039.95
-0.29 %
Dowjones PTS
24 575.62
+0.70 %
6 658.76
+0.00 %
1.135
-0.22 %

Les vendeurs conservent la main

| Bourse Direct | 756 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 cash a clôturé la séance en baisse de 0,29 % à 4953,09 dans un important volume de 4,989 MDE.

Les vendeurs ont finalement repris la main en fin de séance alors que l’indice parisien progressait pourtant de près de 1,50 % en fin de matinée. Kering, qui a publié un chiffre d'affaires en solide croissance trimestrielle de 27,6 %, a gagné jusqu’à 12 % par rapport à la veille avant de clôturer sur une hausse limitée de 4,79 % à 370. La phase de distribution se poursuit donc sur l’ensemble des valeurs.

Les points sur le future novembre sont à la hausse, 4997 puis 5022 et 5039.5 puis la zone 5053/5066 (important) puis 5129 (majeur) puis 5155 voire la zone 55216/5229 puis 5259 puis 5278.5 et la zone 5284/5310 (important) et à la baisse, 4948 et 4887(cible) et 4853 voire 4790 (majeur)  puis 4673 et 4606

En intraday, la tendance est négative < 5066 et surtout < 5126.

Graphiquement, le future CAC40 (cf. graphique joint en 14 heures) n’est pas parvenu à combler le petit gap laissé ouvert mardi matin entre 5044,5 et 5040. Qui plus est, l’invalidation du rebond aujourd’hui, en fin séance, témoigne de la force du mouvement baissier. Sous 5066, la tendance de court terme reste baissière.

Pour l’heure, le support majeur à 4948 a permis à l’indice de marquer une pause mais aucune figure de retournement n’est visible et le retour sur ce niveau en fin de séance laisse penser qu’il pourrait être fragile. On s’approche néanmoins de la cible à 4887, indiquée par la rupture du grand trading range précédent dont les bornes étaient 5212 et 5545. Or, le prochain support intermédiaire se situe à 4853. Cette zone pourrait donc devenir un niveau de prise de bénéfice partiel pour les positions baissières. La vague C de correction est bien en cours.

A l’inverse, il faudrait repasser 5066 en clôture pour invalider ponctuellement le mouvement.  Quoi qu’il en soit, étant donné l’ampleur des figures de retournement en place sur les indices mondiaux, un rebond ne suffirait pas à lui seul à invalider la tendance baissière.  

Techniquement, sur le future CAC40, quelques divergences haussière commencent à apparaitre en 4 heures et au-delà, ce qui confirme que l’on pourrait songer à alléger les postions vendeuses si une dernière accélération baissière se produisait.  

En stratégie, le sens prioritaire demeure la vente.  

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Romain DAUBRY, Infos d'Experts
Article rédigé par Romain DAUBRY, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience, spécialiste des marchés dérivés et titulaire du CFTe. J’ai rejoint l’équipe Infos d’Experts début 2014
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2019

Pernod Ricard a créé la fonction d'"administrateur référent". Ce poste a été confié à Patricia Barbizet. Le conseil d’administration du buméro deux mondial des vins et spiritueux estime en…

Publié le 24/01/2019

STMicroelectronics a réalisé au quatrième trimestre 2018 un résultat net de 418 millions de dollars, en hausse de 35,4%. La marge d'exploitation du groupe "dont les clients couvrent toute la gamme…

Publié le 24/01/2019

COMMUNIQUE DE PRESSE NEXANS ANNONCE UN PROJET POUR ADAPTER SON ORGANISATION ET RESTRUCTURER SES ACTIVITES EN EUROPE L'ACCENT EST PLACE SUR L'EFFICACITE OPERATIONNELLE…

Publié le 24/01/2019

Elior Group a publié son chiffre d’affaires au 31 décembre 2018, pour le premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Il s'est établi à 1,754 milliard d’euros, en progression de 3,5%. La …