En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
+1.07 %
5 459.5
+1.22 %
SBF 120 PTS
4 365.94
+0.90 %
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 667.80
+0.99 %
7 571.50
+1.08 %
1.178
+0.93 %

Les tensions techniques bloquent la progression du CAC40

| Bourse Direct | 964 | 5 par 2 internautes

En première partie de séance et dans le sillage de bons résultats d’entreprises, le CAC40 s’est approché des 5400 points (+ haut de séance à 5397.84). Pour l’instant, les chances de poursuivre plus avant persistent mais les tensions à court terme devraient produire tôt ou tard un reflux. Cette éventualité est probablement différée à la clôture des contrats dérivés ce vendredi à 16H00. A ce stade et à moins d’un retour brutal sous la MM100 jours, des extensions à la hausse dite d’excès seraient possibles jusqu’à début mai, ce qui permettrait d’atteindre dans l’absolu la zone des 5440 points (+ ou – 30 points). En résumé, la phase de reprise que nous anticipions au cours du printemps est donc réalisée pour deux bon tiers mais le contexte actuel relativement tendu sur le terrain de la guerre commerciale ainsi que sur celui des tensions géopolitiques invitent à rester prudent. Au fixing, le CAC40 a terminé en hausse de 0.21 % à 5391.64 dans un volume de 2.700 MDE.

Les points sur le future avril, à la hausse, 5401/5406 (fort), 5430/ 5470 (très fort) puis 5530/5540 voire 5575/5600 (majeur) et à la baisse, 5350 (support intraday), 5327 (MM100 jours sur le cash), 5315 (seuil d’inflexion intraday), 5301 (MM100 jours sur le future), 5291 (MM200 jours sur cash), 5253 (MM200 jours sur le future), 5220 (MM20 jours sur le future) puis 5163.63 (pied du gap haussier du 5 avril sur le cash et seuil d’alerte à CT) voire 5092 (MM20 mois sur le cash).

Demain aura lieu la clôture mensuelle des contrats dérivés. Pensez à solder vos positions sur avril ou à les rouler sur mai. Les niveaux de supports et de résistances indiqués ci-dessus seront à diminuer de 58 points (dividendes).

En base journalière, le biais restera positif > 5252 et très positif > 5346.50.

Structurellement, la configuration demeurera très positive au-dessus de la MM100 jours située à 5301 sur le future avril. Comme évoqué en préambule, le CAC40 est contraint par des tensions techniques de court terme, ce qui milite pour un reflux. A ce stade, la marge de retracement est estimée à 80 points dans le pire des cas, ce qui ne remettrait pas en cause la reprise actuelle.      

En stratégie à moyen terme, la hausse est à privilégier au-dessus de 5250 sur le future mai. On peut donc conserver au-dessus de ce palier afin de cibler 5412 voire 5517 dans l’absolu. A noter que nous envisageons toujours de couvrir les positions longues vers 5412 (future mai).

Au plus près, le sens acheteur est recommandé mais plutôt sur repli au regard d’une situation de surachat conséquence en base horaire et journalière. A noter qu’un premier signal négatif est constaté en base 1H00 avec l’apparition d’une divergence. Pour les plus agressifs, on peut continuer d’être acheteur > 5350 mais il est plutôt recommandé de revenir à l’achat entre 5335/5315  (Stop < 5251 dans les deux cas de figure). On rappellera que les prix actuels sont bien appropriés pour alléger les stratégies courtes initiées fin mars ou à partir du 5 avril dans le sens où le contexte n’a pas radicalement changée. En conclusion, la reprise en cours n'est pas caractéristique d'un bull market !

Analyse réalisée le 19 avril.

 

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 de Soft Computing s'élève à 1...

Publié le 20/09/2018

Comme publié précédemment, Mauna Kea a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 18% à 2,707 ME, principalement imputable au T1, mais avec...

Publié le 20/09/2018

Kerlink, spécialiste et leader mondial des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (IoT), annonce aujourd'hui que la société a été choisie...

Publié le 20/09/2018

Au 1er semestre 2018, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 ME en baisse de (0,5) ME par rapport à la même période de l'année...

Publié le 20/09/2018

Balyo annonce le recrutement d'un Directeur Industriel et le déploiement d'un plan de recrutement ambitieux pour accompagner sa croissance...