En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-
4 774.5
-
SBF 120 PTS
3 769.59
-
DAX PTS
10 622.07
-
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.137
+0.14 %

Les tensions pourraient retomber jusqu’à la micro

| Bourse Direct | 768 | Aucun vote sur cette news

En ce début de semaine, les indices européens sont soutenus par le nouvel accord commercial conclu entre les Etats Unis et cette fois le Canada qui compense de prime abord les craintes d’un ralentissement de la croissance en Chine et les inquiétudes suscitées par le budget italien. Sur fond de guerre commerciale, le dernier trimestre volatil aura été au final très positif pour les indices US (+ 8 % en moyenne) et positif pour le CAC40 (+ 3.19 %) mais cette performance cache un différentiel important lié à la faiblesse de l’économie européenne à l’image des statistiques décevantes du jour. L’automne se présente indécis en Europe alors que la prochaine prise de pouls de la microéconomie américaine lors des résultats du troisième trimestre revêt un certain intérêt. Pour l’instant, on ne constate aucun réel changement, la configuration de l’indice parisien reste positive. Jusqu’aux prochains catalyseurs, les prix pourraient dériver entre 5531.50 et 5449.50 (future octobre). Au fixing du jour, le CAC40 a terminé en hausse de 0.24 % à 5506.82 dans un volume de 3.200 MDE.   

Les points sur le future octobre sont, à la hausse, 5523.50 (fort), 5531 (fort en base ouverture et clôture), 5543.50 (+ haut du 3éme trimestre sur le future), 5577.50 (top annuel), 5625 (fort) puis 5662 (top historique) voire 5720/5740 (objectif annuel) et à la baisse, 5476 (MM9 Adaptative), 5451 (1ère cible de retracement), 5449.50 (partie basse du haut de la structure et premier niveau d’alerte à TCT), 5425.50 (2éme cible de retracement), 5407 (MM20 semaines), 5405 (MM100 jours), 5372 (seuil d’alerte à CT), 5362 (cible idéale à CT), 5313.50 (signal de vente) puis 5295 (MM200 jours) voire 5286 (MM50 semaines).

A court terme, la configuration restera positive > MM100 jours et qui plus est > 5449.50.

Structurellement, les divergences de court terme n’ont pas encore induit un retracement plus marqué. Comme indiqué en préambule et dans le meilleur des cas, une évolution sous la forme d’une dérive horizontale permettrait non seulement d’annihiler le risque de correction mais aussi de gravir les échelons. A ce stade de l’analyse, le premier signe de faiblesse apparu vendredi a été gommé. Pour l’instant, l’écart type avec la MM100 jours est confortable, de quoi encaisser un second reflux. La progression des prix dépendra aussi d’un retour assuré ou pas au-dessus de la précédente ligne de crête, niveau qui est resté résistance en clôture. A noter que le scénario correctif prendrait de l’ampleur < 5449.50 (future octobre).      

En stratégie de moyen terme, on peut conserver > 5390 et qui plus est > 5487 pour viser éventuellement 5685 (cible d’ici la clôture d’octobre sur le future). Ce niveau de prix correspond à la partie haute d’une oblique qui passe par les tops de mai 2017 et 2018. Sur cet horizon de temps, la configuration est positive mais la tendance n’est pas clairement définie à l’image des oscillateurs évoluant autour de leur médiane.   

Au plus près, notre préférence reste baissière < 5531 mais, pour l’instant, les velléités baissières sont contrées. La pression technique est présente mais trop minime pour envisager une remise en cause de la dernière structure haussière. En base 14 heures, on surveillera une sortie plus appuyée de la zone 5498.75/5480 mais c’est surtout le débordement ou la rupture de 5531.50 ou de 5449.50 qui générera plus d’initiatives.      

Analyse réalisée au fixing du 01 octobre.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…