En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 772.0
-0.43 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 789.27
+0.83 %
6 523.09
+1.16 %
1.137
+0.20 %

Les rêves haussiers de fin d’année seront-ils brisés ?

| Bourse Direct | 926 | 4.33 par 3 internautes

De toute évidence, la spéculation a trouvé matière à casser l’ordre établi sur fond notamment de problématique budgétaire aux Etats Unis où les difficultés à voter les réformes fiscales pourraient remettre en cause la bonne dynamique haussière alors que les conditions techniques étaient favorables en cette fin d’année. En effet et pour rappel, les marchés américains ont pleinement acheté depuis novembre 2016 la perspective d’une politique expansionniste et toute forme de déception provoquerait un reflux plus marqué à Wall Street et par ricochet en Europe. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en baisse de 0.50 % à 5380.72 dans un volume de 3.800 MDE. Sur la semaine, l’indice parisien aura cédé 2.49 %, plus forte baisse hebdomadaire depuis début août.

Les points sur le future novembre sont, à la hausse, 5437 (MM20 jours), 5453, 5487 (seuil d’inflexion intraday), 5515 (résistance trimestrielle/très fort), 5534.50-5536.40 (+ haut annuel sur le future et sur le cash), 5565 (fort) puis 5595/5615 (cible vague 2) voire 5680/5730 (objectif annuel)  et à la baisse, 5375 (très sensible), 5369.50 (double top de mai), 5335 (seuil d’alerte), 5326.50 (50 % de retracement), 5277 et 5271 (très sensible sur le future et sur le cash), 5248.79 (pied du Gap du 21 septembre) puis 5232 (MM100 jours) voire 5180.25 (pied du Gap du 12 septembre sur le cash) et 5117.89/5104.50 (pied du Gap haussier du 11 septembre sur le cash et le future novembre).

En base 14 heures, la tendance conservera un biais négatif < 5437.

Structurellement, la sortie du canal haussier de court terme par le bas a non seulement fait ressurgir les doutes du printemps dernier mais aussi fait apparaitre une faiblesse plus significative, ce qui entrouvre la voie à un mouvement correctif plus profond.

Pour éviter que la configuration ne se dégrade bien plus, il faudrait déjà réduire l’écart sensible créé avec la MM20 jours située désormais à 5437 et ensuite réussir à reprendre solidement cette ligne de de tendance en base clôture. Néanmoins et pour écarter tout risque de rechute, le précédent canal haussier doit vite être réintégré et, dans ce sens, le retour au-dessus de 5487 serait une très bonne chose.

A contrario, la perte sèche de 5375 (38.20 % de retracement) serait assez négative dans le sens où elle motiverait de nouveaux dégagements mais permettrait aussi d’envisager le test du seuil de remise en cause du cycle haussier activé le 11 septembre. Dans ce cas négatif de figure, on surveillera avec attention la sauvegarde ou pas de 5335 (plus bas d’octobre) et de 5326.50 (50 % de retracement). En deçà, 5277 (61.80 % de retracement) sera la dernière ligne de vie du dernier cycle haussier.  

Techniquement, le RSI4 montre une situation de survente en base journalière et avec excès en base 14 heures, de quoi éviter la perte durable de 5375.  On soulignera également la divergence qui persiste en base 4 heures, ce qui pourrait aider à réduire l’écart avec 5436. En base journalière, les RSI 9 et 14 sont également proches de la zone de survente. En résumé, il faudra un fort catalyseur négatif pour casser la dernière structure.

En stratégie de fond, on peut encore conserver au-dessus de 5335 (à moyen terme) et au-dessus de 5215 (à long terme). Pour les stratégies courtes, on peut conserver au-dessus de 5375.  

Au plus près, il faut rester très vigilant car le dernier signal de vente a stoppé les intérêts acheteurs, ce qui a comme première conséquence de laisser le marché entre les mains de la spéculation et notamment des vendeurs. Comme évoqué ci-dessus, un rebond est jouable à l’image déjà de la première réaction positive sur 5375 (+ haut à 5416.50). Pour autant et avant d’engager des achats plus nourris, il vaut mieux laisser un peu de temps s’écouler afin de s’assurer qu’il ne s’agit que d’un épiphénomène.   

En intraday et en fonction du retour de la volatilité, on alternera donc le sens acheteur et vendeur entre 5375/5326.50 et 5436/5453.

Analyse réalisée au fixing du 10 novembre
 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4.33
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...

Publié le 18/12/2018

 Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2…

Publié le 18/12/2018

La nouvelle saison de Life is Strange associe Square Enix External Studios et l'équipe de Dontnod Entertainment...

Publié le 18/12/2018

      Paris, le 18 décembre 2018   Natixis confirme ses ambitions stratégiques et le paiement d'un dividende exceptionnel de 1,5 MdEUR en dépit d'éléments…