5 427.19 PTS
+0.75 %
5 421.5
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 324.77
+0.69 %
DAX PTS
13 183.53
+0.46 %
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
-0.16 %
Nikkei PTS
22 866.17
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les marchés hésitent à reprendre la phase ascendante

| Bourse Direct | 383 | Aucun vote sur cette news

La légère déconvenue de la veille qui a vu l’indice parisien reperdre une bonne partie de ses gains au fixing semble déjà oubliée à l’image de la bonne réaction haussière du jour et du retour à proximité d’un seuil d’inflexion situé à 5433.57 sur le cash et à 5426 sur le décembre. Pour autant, il faudrait que le CAC40 s’inscrive au-dessus de ce palier technique pour envisager la réactivation de la dynamique haussière stoppée début novembre. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en baisse de 0.47 % à 5372.79 dans un volume moyen de 2.600 MDE. Le mois de novembre s’est soldé par une perte de 2.37 %, juste en-dessous des 50 % de retracement mensuel à 5401.80 (+ haut à 5536.40 et + bas à 5267.22).

Les points sur le future décembre sont, à la hausse, 5425.75 (niveau d’inflexion du dernier signal baissier), 5467/5477 (sensible), 5528.50-5536.40 (+ haut annuel sur le future et sur le cash), 5575 (fort) puis 5620 (cible mensuelle) voire 5720 (cible annuelle)  et à la baisse, 5383 (MM20 jours), 5364 (pivot à CT), 5335 (seuil d’alerte), 5265/5250 (très sensible sur le cash et sur le future), 5250 (MM100 jours), 5248.79 (pied du Gap du 21 septembre), 5185 (seuil d’invalidation), 5180.25 (pied du Gap du 12 septembre sur le cash) puis 5125 (très important en base trimestrielle) voire 5117.89/5104.50 (pied du Gap haussier du 11 septembre sur le cash et le future novembre).

En base 14 heures, la tendance conservera un biais négatif < 5383.

Structurellement et au regard de la bonne réaction du jour se dessine toujours la perspective d’un retour plus marqué du flux acheteur. Au-delà des tensions géopolitiques notamment avec la Corée du Nord, la bonne tenue de Wall Street conjuguée au news flow positif en Europe ainsi qu’au reflux de l’euro face au dollar permet d’entretenir la flamme d’une hausse plus avérée en fin d’année. Il se peut que la perspective de revoir le top annuel voire au-delà soit remise post banques centrales (prochains rendez-vous avec la FED et la BCE les 13 et 14 décembre).

Seul le retour et le maintien sous la MM20 jours située désormais à 5383 sur le future décembre mettrait du plomb dans l’aide à cette forte éventualité. Néanmoins et pour casser l’ambiance, il faudrait enfoncer nettement 5335 et surtout 5250, ce qui semble assez inenvisageable à ce stade ! Dans cette hypothèse surprenante, 5200 sur le cash et 5185 sur le future seraient les dernières sauvegardes du récent cycle haussier activé fin août.   

A contrario, il est clair qu’une clôture hebdomadaire au-dessus de 5425.75 (future décembre) et 5433.57 (cash) serait non seulement une très bonne chose sous l’aspect technique mais aussi d’un point de vue comportemental car il devrait conditionner le retour des investisseurs finaux qui auront probablement à cœur d’embellir leur portefeuille.

Techniquement, le directionnel à la hausse, confronté à une pression spéculative plus vive ces derniers temps, empêche pour l’instant d’assurer le rebond technique dans la durée. En effet, les reflux sont fréquents mais, à ce stade, l’évolution graduelle et constante des indicateurs en base journalière permet encore de cibler 5475 voire la zone 5510/5530.  

En stratégie de fond, on peut conserver au-dessus de 5200/5185 (à long terme) pour viser éventuellement 5620 puis 5720 au cours du premier trimestre 2018. Pour les stratégies courtes et notamment celles initiées autour de 5265, on peut conserver au-dessus de 5335 dans l’idée de renforcer dès que 5426 sera bien acquis pour viser 5475. Sauf catalyseur très positif, cette résistance serait appropriée pour réaliser des prises de bénéfices.  

En intraday, on privilégiera le sens acheteur au-dessus de 5363/5375  dans l’idée de renforcer sur débordement assuré de 5426 (Stop < 5335). On pourrait aussi arbitrer à la vente mais il serait moins risqué d’attendre un signal voire la zone 5455/5475.

Au niveau des stratégies de très court terme, on continue d’arbitrer en fonction de l’évolution de l’euro/dollar. On surveillera la zone d’inflexion 1.1806/1.1795 (+ bas de séance à 1.1809) puis sur 1.1757 (50 % de retracement) et à contrario, le retour > 1.1870 et surtout > 1.1930 (+ haut à 1.1932).   

Analyse réalisée au fixing du  30 novembre.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Cette acquisition enrichit l'écosystème des microcontrôleurs STM32 avec un environnement de développement intégré (IDE) de premier plan La première offre consolidée est…

Publié le 12/12/2017

L'endettement financier net au 30 septembre 2017 ressort à 4,6 ME...

Publié le 12/12/2017

L'admission des actions nouvelles au nominal de 0,18 euro sur le marché Euronext Paris sera demandée...

Publié le 12/12/2017

La société tiendra un symposium consacré à la nouvelle voie métabolique découverte par le Dr. Catherine Llorens-Cortes...

Publié le 12/12/2017

Ensemble, ces 2 entités ont commercialisé 1.134 véhicules en 2016, dont 51% de véhicules neufs et 49% de véhicules d'occasion, pour un chiffre d'affaires cumulé de 13,5 ME...

CONTENUS SPONSORISÉS