En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.131
+0.05 %

Les marchés européens soutenus aussi par la baisse de l’Euro

| Bourse Direct | 599 | Aucun vote sur cette news

La brève incursion sous les 5500 points en début de séance (+ bas à 5492.90) a été vite stoppée par une nouvelle pression baissière sur l’euro (+ bas à 1.1579 contre dollar) alors que la politique monétaire accommodante de la BCE jusqu’à septembre 2018 va continuer d’apporter des conditions techniques favorables aux marchés d’actions européens. Tant que cette équation sera conservée, il sera difficile d’envisager des reflux plus significatifs. Seules les tensions géopolitiques pourraient contrarier une fin d’année en apothéose. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en baisse de 0.19 % à 5507.25 dans un volume de 3.200 MDE.

Les points sur le future novembre sont, à la hausse, 5515 (résistance trimestrielle/très fort), 5534.50-5536.40 (+ haut annuel sur le future et sur le cash), 5565 (fort) puis 5595/5615 (cible vague 2) voire 5680/5730 (objectif annuel)  et à la baisse, 5462, 5443, 5421 (MM20 jours), 5415-5405 (alerte à CT), 5383-5373 (très sensible), 5369.50 (double top de mai), 5320, 5271 (sensible sur le cash) puis 5248.79 (pied du Gap du 21 septembre) voire 5225 (MM100 jours).

En base 14 heures, la tendance restera très positive > 5437 et surtout > 5473.

Structurellement, on ne distingue aucun signe négatif, tout juste une énième phase d’accumulation en partie haute, de quoi lisser les tensions apparues à court terme post BCE. D’un point de vue arithmétique, le dernier signal d’achat devrait permettre de toucher la zone 5595/5615, niveau qui pourrait être atteint si le projet de réforme fiscale aux USA était approuvé cette semaine par les deux chambres du Congrès. En cas de déconvenue, il faudra surveiller le maintien ou pas au-dessus de 5443 (future novembre). La perte sèche de ce premier niveau d’inflexion de court terme pourrait renvoyer l’indice parisien sur la zone 5350/5335 (plus bas d’octobre).  

Techniquement, la détente est encore trop faible pour envisager un écart plus tenable au-dessus de 5515 (+ haut à 5534.50). Cette résistance de moyen terme est illustrée par une oblique qui passe par les précédents tops trimestriels de 2015 et 2017 sur le future novembre (4858 et 5369.50). A noter que le seuil d’alerte majeur pour le trimestre en cours est représenté par 5320 (+ bas du trimestre en cours) et par 5280 (support très sensible à moyen terme). Pour l’instant, tant que la MM20 jours située désormais à 5421 reste support, les chances de poursuivre plus avant sont fortes.

En stratégie, on peut conserver au-dessus de 5421 et qui plus est au-dessus de 5443 pour viser 5595/5615. Ce scénario serait compromis sous 5320 et surtout sous 5280.

Au plus près et avec une préférence à l’achat, il faut cumuler les écarts entre 5490 (MM adaptative en base 14 heures) et 5535. Au plus large, on surveillera la zone 5443/5595.  

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Vivendi invoque un "manque substantiel d'indépendance" de 5 administrateurs...

Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...