En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 201.00 PTS
+0.10 %
5 200.50
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 127.05
+0.16 %
DAX PTS
11 435.26
+0.29 %
Dowjones PTS
25 954.44
+0.24 %
7 062.34
+0.00 %
1.134
+0.01 %

Les marchés européens font fi de la macroéconomie

| Bourse Direct | 627 | 5 par 1 internautes

Après avoir atteint et dépassé ponctuellement un niveau de retracement important (nouveau top annuel à 5083.34), l’indice parisien marque un peu le pas en ce milieu de semaine mais on ne constate aucun de signe de faiblesse significatif. L’évolution des valeurs du CAC40 a été assez équilibrée ce mercredi et les publications du jour n’ont pas changé grand chose avec Dassault Systèmes qui a signé la plus forte hausse et BNP Paribas qui a effacé rapidement une perte qui s’élevait à 3.50 % à l’ouverture. Sur le front de la macroéconomie, le flux des statistiques reste déprimant en Europe à l’image des commandes à l’industrie qui déçoivent en Allemagne. Pour autant, le DAX30 cède peu de terrain, ce qui indique encore une certaine forme de confiance ou bien d’incohérence vis-à-vis des perspectives économiques. Au fixing, le CAC40 a terminé en baisse de 0.08 % à 5079.05 dans un volume de 3.400 MDE.       

Les points sur le future février sont, à la hausse, 5050 (50% de retracement + haut + bas 2018), 5072 (50 % de retracement + haute clôture 2018 et + basse 2019), 5096 (MM100 semaines), 5132 (très fort), 5141 (MM20 mois sur le future), 5157/5175 (pull back optimal à moyen terme), 5160 (MM50 semaines) puis 5187 (MM200 jours sur le future février) voire 5273 (seuil d’invalidation du dernier cycle baissier), et à la baisse 5025/5017 (support intraday), 5000 (MM100 jours), 4996 (MM adaptive trimestrielle sur le future), 4963 (MM20 semaines sur le future et niveau d’alerte à TCT), 4946 (MM50 mois sur le cash), 4931 (1er seuil d’inflexion à CT), 4902 (MM50 en base 7H sur le future),  4896 (MM20 jours), 4875 (sensible à CT), 4846.50 (cible de reflux idéale à CT),  4842 (MM50 jours sur le future) puis 4816 (support majeur à MT) voire 4725 (seuil d’invalidation du cycle de reprise actuel).

A court terme, la configuration conservera un biais très positif > 5000 et qui plus est > 5025.

D’un point de vue comportemental, la psychologie est en train de tourner à l’optimisme et c’est souvent à ce moment qu’il faut être réaliste, surtout lorsque l’aspect émotionnel prend trop le pas. Pour l’instant, le maintien des prix en partie haute est dû à une majorité de vendeurs contraints de saisir le moindre repli.         

Structurellement, la configuration restera très positive au-dessus de la MM20 semaines et qui plus est au-dessus de la MM100 jours. Le maintien aisé de ces deux lignes de tendance de court terme pourrait permettre d’accrocher la MM100 semaines voire d’envisager le retour à la MM50 semaines (1er niveau de remise en cause du dernier cycle baissier).   

En termes de stratégie, nous pensons qu’il n’est plus raisonnable de payer au prix du marché, ce qui n’empêche pas de gérer au mieux les stratégies acheteuses encore ouvertes.

Au plus près, la MM100 jours pourrait être le premier niveau d’inflexion à très court terme.  Il est donc recommandé d’alléger sous cette ligne de tendance voire dernier carat sous la MM20 semaines.

Compte tenu des derniers éléments techniques, l’arbitrage est privilégié entre 5025 et 5096 tout en conservant un solde acheteur > 4963, sachant qu’une correction est possible à tout moment.

Analyse réalisée au fixing du 06 février.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2019

Compte-tenu des moyens financiers de la société

Publié le 21/02/2019

Vallourec flambe de près de 22% à 2,11 euros, soutenu par des résultats annuels supérieurs aux attentes et des prévisions encourageantes. Les investisseurs sont rassurés par le bond du résultat…

Publié le 21/02/2019

Airbus a inauguré son centre d'innovation en Chine lors d'une cérémonie organisée à Shenzhen...

Publié le 21/02/2019

Standard & Poor's a ramené la perspective sur Renault de « stable » à « négative », tout en confirmant sa note BBB/A-2. La société de notation financière pointe du doigt un ensemble de…

Publié le 21/02/2019

Wendel affiche l'une des plus fortes progression de la matinée à Paris, en hausse de 6,7% à 111 euros...