En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 788.72 PTS
-0.83 %
5 779.5
-0.98 %
SBF 120 PTS
4 554.56
-0.96 %
DAX PTS
12 915.07
-1.45 %
Dow Jones PTS
27 909.60
-0.38 %
8 362.74
+0. %
1.107
+0.1 %

Les marchés boursiers sont passés d’un fantasme à l’autre !

| Bourse Direct | 1483 | 4.88 par 8 internautes

Sur un an glissant, les fondamentaux se sont dégradés et hormis les politiques monétaires ultra accommodantes des banques centrales (stratégie à double tranchant), rien ne permet de justifier les prix actuels ou tout du moins à court terme. Nous assistons donc à une certaine forme de fantasme, le même qui fin 2018 promettait le chaos et qui désormais promet monts et merveilles pour 2020. Néanmoins et en l’absence de signaux négatifs, la perspective d’un rallye de fin d’année restera forte surtout avec l’assurance  actuelle d’un bon accord commercial sino américain. Par ailleurs, les indices sont également soutenus par la dynamique de fusion acquisition  qui arrive souvent dans ce type de configuration expansive. En résumé, on peut tout à la fois prendre ses bénéfices mais aussi conserver ses positions tant que 5745 sur le cash demeure un support fiable.  Au fixing, le CAC40 a terminé en baisse de 0.05 % à 5926.84 dans un volume moyen de 2.800 MDE.             

Les points sur le future décembre sont, à la hausse, 5930 (niveau à valider durablement en base clôture), 5948 (résistance jour), 5966.79/5959 (top annuel sur le cash et historique sur le future), 6010/6050 (très fort en mensuel), 6090 (cible échéance décembre) puis 6135 (résistance trimestrielle) voire 6168.15/6241(+ haut de 2007 et cible figure de MT) et à la baisse, 5892.50 (préalerte de TCT = Tenkan-Sen), 5875 (MM20 jours), 5841 (fort), 5821 (fort), 5778.29/5775.50 (pied du gap haussier du 4.11 sur le cash et sur le future), 5780 (Kijun-Sen), 5736 (très fort = 38.20 % de retracement), 5714 (MM50 jours), 5667.50 (50% de retracement du dernier cycle de TCT) puis 5598 (seuil d’invalidation du dernier cycle haussier) voire 5583 (MM100 jours et seuil critique de CT).

A TCT, la configuration conservera un biais négatif < 5930 en clôture mais restera positive > MM50 jours.     

A ce stade, la perspective d’un retracement sain restera compromise tant que la conviction haussière gardera des œillères. Lors de ce type de comportement, il faut savoir être patient, éviter les bruits et surtout rester pragmatique. Pour l’instant, on cherche avant tout à optimiser les arbitrages de très court terme, le temps qu’un déclencheur fondamental ou technique vienne débloquer une situation qui n’arrange personne hormis les investisseurs. A noter que l’écart type avec la MM200 jours est remonté à près de 10 % et que les indicateurs ne suivent pas le pull back des prix. Sur le fond, on conservera les stratégies de moyen terme > 5667.50 afin de viser 6090 (cible idéale compensation décembre) voire le plus haut de 2007 (courant 1er semestre 2020). Ce scénario serait remis en cause sous 5736.

A court terme, il ne faut pas forcer à l’achat, idéalement revenir sur repli entre 5736 et 5667. A notre avis, la sortie durable > 5930 avec un écart type ne devrait pas être longtemps suivie, le rééquilibrage des forces depuis le 15 novembre commence à montrer les limites.

Au + près, on privilégiera les écarts entre 5841 et 5948 avec 5892.50 comme pivot.

Analyse réalisée au fixing du 27 novembre.         

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
8 avis
Note moyenne : 4.88
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2019

Riber a annoncé la commande d’un système de recherche en Asie. Un centre de recherche asiatique a commandé une machine de recherche MBE 412 destinée à l’étude de lasers haute fréquence,…

Publié le 10/12/2019

Rallye, la maison-mère du distributeur Casino, et trois sociétés qui lui sont affiliées, Foncière Euris, Finatis et Euris, ont annoncé avoir finalisé leurs projets de plans de sauvegarde. Le 25…

Publié le 10/12/2019

Une erreur a été commise dans le titre de la dépêche publiée à 20h51 hier : "Avenir Telecom : 3,7 ME de bénéfices semestriel"Le groupe Avenir...

Publié le 10/12/2019

Le Bélier s'envole logiquement de 24,5% à 36,9 euros pour sa reprise de cotation...

Publié le 10/12/2019

Michelin a décidé de procéder à l’annulation de 1 345 821 actions auto détenues, soit 0,75 % du nombre total de titres. La réduction de capital est effective le 9 décembre 2019 comme…