5 399.09 PTS
-
5 408.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
+0.83 %
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.45 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les derniers remparts avant le pied du Gap Macron résistent à la pression

| Bourse Direct | 575 | Aucun vote sur cette news

Cette fin de semaine était à nouveau importante sous l’aspect technique car, du maintien ou pas au-dessus de derniers remparts à la baisse, dépendait la suite. Pour l’instant, le CAC40 a réussi à préserver l’essentiel mais la marge de sécurité n’est pas assez significative pour écarter le risque d’une rechute en direction du pied du gap haussier du 24 avril. Au fixing, le CAC40 a clôturé en baisse de 0.14 % à 5145.16 dans un volume de 3.125 MDE.

Après une fin de mois très difficile (- 2.76 % la semaine passée), l’indice parisien a certes terminé cette première semaine de juillet sur un gain de 0.48 % mais cette variation somme toute modeste illustre avant tout la difficulté d’endiguer la pression vendeuse qui domine de plus en plus. Comme nous l’avions souligné en juin, c’est bien l’incertitude que laissent planer les banques centrales qui alimente aujourd’hui cette morosité, l’anticipation d’un resserrement monétaire créant une nette tension sur les taux.  

Par ailleurs, l’absence de moyens financiers qui contraint les politiques à moins de détermination dans l’application de mesures de relance referme la perspective d’une réactivation du cycle de reprise en place depuis l’été dernier. Seules les statistiques économiques encore encourageantes en Europe permettent d’éviter toute forme de capitulation.

Au plus près, le cycle baissier que nous avions anticipé en mai se poursuit inexorablement et tant qu’il n’y aura pas de contre-indications, il vaut mieux attendre que les cibles de retracement à moyen terme soient atteintes avant de reprendre plus fermement l’initiative à l’achat. De plus, les divergences persistent entre l’approche de court et moyen terme. A ce stade, une nouvelle zone de trading range située la semaine prochaine entre 5104-5080 et 5198-5215 semble vouloir s’affirmer.  

Structurellement et après avoir cassé un premier biseau ascendant la semaine passée (placé dorénavant à 5275 en pull back), le CAC40 a testé 5135, oblique haussière importante qui passe par les plus bas de juin et novembre 2016 (niveau remonté à 5165 du 10 au 14 juillet). La perte durable de ce premier seuil d’alerte de moyen terme serait non seulement significative mais ouvrirait également une trappe supplémentaire dont la zone 4980 (+ ou – 50 points) devrait être la cible légitime. A noter que les ruptures simultanées des MM20 semaines et MM100 jours placées respectivement à 5098 et à 5077 (sur le future juillet) renforcerait cette perspective qui correspond à l’aboutissement de notre scénario de correction. Pour le retarder, il faudrait au minimum reprendre la zone 5193-5215 (future juillet).

En intraday, la tendance restera négative < 5215 et très négative < 5198.

Les points sur le future juillet sont, à la hausse, 5165 (fort), 5193, 5215, 5245, 5265-5275 (important), 5290 (fort), 5315-5325 (sensible),  5386.50 (double top), 5385 (+ haute clôture trimestrielle historique), 5394 (+ haute ouverture trimestrielle historique) puis 5480 (réplique du trading range)  et à la baisse, 5115- 5104 (sensible), 5098 (MM20 semaines), 5077 (MM100 jours), 5057 (+ bas du 24 avril), 5030 (niveau de retracement idéal à moyen terme sur le cash), 5020 (fort), 4990 (très fort), 4972.50 (pied du Gap du 24 avril), 4940 (réplique du trading range) puis 4898 (niveau de retracement idéal à moyen terme sur le future).

A une semaine de la publication des premiers résultats trimestriels d’entreprises américaines et étant donné que l’évolution n’offre toujours pas d’alternative, il faut surtout privilégier l’alternance.

Pour lundi, on peut travailler la zone 5193-5165-5104-5077.

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

Publié le 08/12/2017

Un communiqué du 13 octobre avait annoncé le dépôt d'une plainte par Colas Rail...

Publié le 08/12/2017

La journée a permis également de mettre en avant l'intense activité des équipes d'Eurazeo ces derniers mois en matière d'investissement et de recherche de croissance...

Publié le 08/12/2017

Genfit réalise un apport complémentaire de 250 kE au contrat de liquidité...

CONTENUS SPONSORISÉS