En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 153.19 PTS
+1.79 %
5 158.50
+1.94 %
SBF 120 PTS
4 084.66
+1.64 %
DAX PTS
11 299.80
+1.89 %
Dowjones PTS
25 883.25
+1.74 %
7 055.18
+0.47 %
1.129
+0.00 %

Les 50 % de retracement presque touchés

| Bourse Direct | 662 | 4.40 par 5 internautes

Après avoir bloqué un court instant puis accéléré depuis 4931 (38.20 % de retracement du cycle baissier de 2018 sur le future février), le CAC40 a certes réalisé un nouveau top annuel à 5016.28 mais s’est aussi rapproché des 50 % de retracement représenté par la zone 5033/5050 sur le future févier. Pour l’instant, on ne constate aucun signe de faiblesse si ce n’est une certaine forme d’excès à très court terme motivée non seulement par des perspectives moins négatives mais aussi par un consensus pessimiste pris à défaut. Du coup et comme évoqué sur la note du 28 janvier, l’achat sur repli autour des 4800 points est reporté. Au fixing, le CAC40 a terminé en hausse de 0.36 % à 4992.72 dans un volume plus étoffé de 4.200 MDE. Le mois de janvier s’est soldé par un gain de 5.54 %       

Les points sur le future février sont, à la hausse, 4981 (MM20 semaines sur le future), 4992 (très fort/résistance trimestrielle sur le future), 5009 (touché/MM100 jours et cible optimale à CT), 5033/5050 (très sensible à moyen terme/50 % de retracement), 5092 (MM100 semaines) puis 5133/5157 (pull back optimal à moyen terme) voire 5191 (MM200 jours sur le future février) et à la baisse 4931 (1er seuil d’inflexion à TCT), 4930 (MM50 mois sur le cash), 4911 (support à TCT), 4896.50 (support hebdomadaire), 4882.50 (seuil d’alerte à TCT),  4846.50 (cible de reflux à CT), 4838 (MM20 jours), 4840/4832 (MM50 jours sur le cash et le future), 4827 (MM20 trimestres sur le cash), 4823.50/4807.50 (seuil d’alerte à CT et MT), 4782 (sensible à CT), 4725 (seuil d’invalidation du cycle de reprise actuel) puis 4672 (important sur le cash) voire 4614 (seuil d’alerte de MT et MM200S très important).

A court terme, la configuration conservera un biais positif > 4846.50 et très positif > 4931.

D’un point de vue comportemental, l’indécision fait place à l’euphorie dans un marché qui continue de grimper inexorablement. Cet excès est généré par les retardataires et les vendeurs. Pour ces derniers, une impulsion haussière dite de capitulation a vu le jour > 4931 (+ haut de la séance à 5015).      

Structurellement, la configuration restera positive au-dessus de la MM50 jours et deviendrait très positive si les MM20 semaines et 100 jours devenaient des supports fiables (ponctuellement dépassées).

Au-delà, la cible optimale à 5157 est représentée sur la graphique comme le retour parfait à la précédente ligne de cou rompue le 10 octobre. A noter que 5168 correspond aux 61.80 % de retracement du cycle baissier complet de 2018 (5550.50/4549.50 sur le future février). Pour rappel, ces niveaux étaient notre objectif de moyen terme (horizon fin de trimestre voire fin avril).

Seul bémol, c’est que les marchés vont à notre sens trop vite en besogne, ce qui risque de provoquer des reflux plus brutaux  mais aussi des opportunités. Dans ce sens, la perte de 4931 pourrait permettre de revenir sur 4846.50, point d’appui et d’achat valable jusqu’au 28 février (Stop < 4725).

Au plus près, 4931 pourrait être le seuil d’appui, le niveau d’inflexion et le prix pivot.

Il est donc recommandé d’articuler les stratégies vis-à-vis de ce palier dans le sens où, hors exceptionnel, il y a fort à parier qu’une zone de trading range se mette en place entre 4846.50/4823.50 et 5033/5050, le temps que soit trouvée une issue commerciale sino/américaine.   

Compte tenu de l’ouverture d’un troisième Gap haussier dit d’essoufflement sur le cash, l’arbitrage est à privilégier.

Analyse réalisée au fixing du 31  janvier.

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.40
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 18 février 2019

CODE OFFRE : SNOW19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SNOW19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/02/2019

XPO Logistics Europe a publié un chiffre d'affaires consolidé pour l'année 2018 de 6,192 milliards d'euros, soit une hausse de +8,2% par rapport à...

Publié le 15/02/2019

Total annonce mettre en œuvre son opération annuelle d’augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du groupe. Ainsi, la participation des salariés au capital de la…

Publié le 15/02/2019

Baccarat vient de réaliser son point d’activité annuel. Ainsi, au quatrième trimestre 2018, le spécialiste des produits en cristal haut-de-gamme a publié un chiffre d'affaires de 48,7 millions…

Publié le 15/02/2019

Total met en oeuvre son opération annuelle d'augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés...

Publié le 15/02/2019

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats annuelssource : AOF