En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-0.34 %
4 793.50
-0.35 %
SBF 120 PTS
3 821.84
-0.29 %
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 203.88
-0.01 %
6 676.56
+0.12 %
1.138
-0.13 %

Les 4800 points doivent être préservés en fin d’année

| Bourse Direct | 614 | 4 par 1 internautes

Cette avant dernière semaine de l’année 2018 sera sans nulle doute importante fondamentalement avec la réunion de la FED mercredi 19 décembre puis techniquement à l’occasion de la clôture des contrats dérivés vendredi 21 décembre. Pour l’instant, les signaux d’alerte s’accumulent sur les marchés et sur le CAC40 qui est revenu sur sa moyenne mobile à 20 trimestres (+ bas du jour à 4788.88). Cette ligne de tendance située désormais à 4803 est en quelque sorte un rempart psychologique. Il est clair que sa sauvegarde laissera ouverte la perspective d’un rebond vers 5200 alors que sa perte nette ouvrirait une nouvelle trappe en direction de 4400. Quoi qu’il en soit, il est fort probable que les enjeux soient reportés au début de l’année prochaine, sachant que notre préférence est toujours baissière. Au fixing, le CAC40 a terminé en baisse de 1.11 % à 4799.87 dans un volume de 3.200 MDE.   

Les points sur le future décembre sont, à la hausse, 4825 (résistance intraday), 4870 (partie basse du précédent range), 4873 (haut du Gap baissier du 14 décembre), 4920 (MM50 mois sur le cash), 4930 (haut du Gap baissier du 6 décembre sur le future), 4936 (très sensible à MT), 4895/4914 (MM9 adaptative et MM20 jours), 4965 (fort à CT), 5001 (très fort en base mensuelle sur le cash), 5020 (cible en base jour), 5036 (sensible à CT), 5081 (MM100 semaines), 5095 (très fort à CT) puis 5148 (MM20 mois sur le future) voire 5175/5198 (très important) et à la baisse, 4803 (MM20 trimestres sur le cash), 4765 (signal de vente < 4763.50), 4743.50 (fort à CT), 4723 (+bas annuel sur le future), 4715/4672/4626 (cibles majeures et scénario du pire d’ici février 2019) puis 4606 (MM200S très important) voire 4580/4510 (réplique).

A court terme, la configuration conservera un biais négatif > 4873 et qui plus est < 4825.

Structurellement, la configuration garde et gardera à notre avis une connotation négative à la clôture de l’exercice. Les derniers enjeux techniques de cette semaine revêtent plus d’importance et la compensation des contrats dérivés devrait s’effectuer à un nouveau plus bas trimestriel (clôture du T3 à 5099.90). A notre sens, d’ici vendredi les séances pourraient certes être piégeuses mais ne pas provoquer de réel changement. Passé ce cap, l’activité devrait retomber à sa plus simple expression.   

Au plus près, le prochain temps fort d’un point de vue technique est estimé à mercredi. Hasard du calendrier ou pas mais celui-ci est totalement corrélé au rendez-vous avec la FED. Attention, les marchés estiment que la FED serait plus dovish d’où le risque d’anticipations haussières (conférence de Jérome Powell à partir de 20H30). Pour l’instant, tant que le Gap du 14 décembre n’est pas comblé à 4873, on peut conserver un biais vendeur dans l’optique d’alléger entre 4825 et 4765, zone atteinte ce lundi (+ bas à 4781). En cas de contrepied, on pourrait renforcer si 4762 était enfoncé brutalement. L’objectif est toujours de réduire les positions short < 4715, sachant que la MM200 semaines est à notre sens la cible idéale à court terme.

Analyse réalisée au fixing du 17 décembre.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…

Publié le 17/01/2019

Au titre de son quatrième trimestre 2018, Casino a affiché un chiffre d’affaires de 9,9 milliards d’euros, en croissance de 5,1% en organique et de +3,6% en comparable. En France, les ventes…