En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
-
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Légère temporisation en amont des prochains focus

| Bourse Direct | 575 | 4.20 par 5 internautes

Comme envisagé et en amont du prochain timing événementiel avec notamment ce mercredi la réunion de la BCE, l’indice parisien a légèrement reflué mais on ne constate aucun signe de faiblesse caractérisé. Au-delà des focus habituels comme le Brexit et les tractations commerciales sino américaines, les intervenants vont pouvoir se recentrer dès la fin de semaine sur la microéconomie américaine. A ce stade, seules les divergences de court terme pourraient motiver une consolidation plus marquée en direction de la moyenne mobile à 20 jours située respectivement à 5371 sur le cash et à 5365 sur le future avril. Pour l’instant, nous maintenons notre biais acheteur modéré au-dessus de cette ligne de tendance de court terme. Au fixing, le CAC40 a terminé en baisse de 0.08 % à 5471.78 dans un volume en baisse de 2.700 MDE.           

Les points sur le future avril sont, à la hausse, 5470 (+ haute clôture hebdomadaire de l’année), 5482.50/5486 (top annuel sur le future et sur le cash), 5494 (top automne 2018), 5528 (top 2018), 5545 (cible CT), 5546.80 (top automne 2018 sur le cash), 5564/5575 (fort), 5595/5610 (très fort) 5612.50 (+ haut historique) puis 5657.44 (top 2018 sur le cash) voire 5695/5735 (cible trimestrielle) et à la baisse 5444 (1er seuil d’inflexion à TCT), 5438.50/5433.51 (pied du gap du 3 avril sur le future et sur le cash), 5394 (MM20 en 14H et 1er warning à TCT), 5365 (MM20 jours), 5356.07/5355.50 (pied du gap du 1er avril sur le cash et le future), 5347 (fort à CT), 5340 (MM50 14H et 1er seuil d’alerte à CT), 5258.75 (très fort à MT), 5232 (MM50 semaines sur le cash/très important) puis  5179 (MM50 semaines) voire 5137 (MM200 jours sur le future et 1er warning de MT).

A très court terme, la configuration restera très positive > 5376 et qui plus est > 5431.

D’un point de vue comportemental, les initiatives pourraient être modérées en amont de la BCE et de la micro car, passé l’effet important produit par les liquidités, les marchés ont besoin d’être aussi rassurés par l’état de santé des entreprises.  

Structurellement, la configuration restera positive > MM50 semaines et très positive > MM20 jours sur le future avril. La ligne de crête passant par les points hauts de 2018 fait toujours office de support, ce qui montre que le courant acheteur garde de la force. Attention, la configuration de moyen terme indique qu’à partir de mi avril, un mouvement correctif est possible en direction de 5258.75 voire 5163.50 (objectif réalisable d’ici fin mai). Ce scénario serait reporté en cas de débordement net de 5528 (future avril). A noter que ce niveau correspond au 2éme plus haut historique.

En stratégie, le RSI et le MACD divergent toujours, ce qui pourrait motiver un reflux à tout moment. Pour autant et en l’absence de signal négatif, il n’y a pas lieu de vendre.      

Au plus près, l’achat sur repli est recommandé, soit entre 5444/5423 (biais agressif), soit en repli entre 5394/5376 pour revendre autour de 5494 tout en conservant un solde acheteur > 5355.50 (pied du gap du 1 avril). On remonterait ce niveau de stop à 5431 au cas où 5545 serait touché et surtout tenu en clôture.  

Analyse réalisée au fixing du 08 avril.

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.20
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…