En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
-
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Le rebond se poursuit au bénéfice d’un reflux de l’euro

| Bourse Direct | 596 | Aucun vote sur cette news

Hormis la grosse déconvenue du titre Carrefour qui a entraîné tout le secteur à la baisse, on peut dire que la situation tend à évoluer vers un biais neutre en cette fin de semaine où l’essentiel aura été surtout de s’écarter du seuil psychologique des 5000 points testé mardi dernier en matinée (+ bas à 4995.07). Au fixing, l’indice parisien a terminé en hausse de 0.58 % à 5085.59 dans un volume de 3.900 MDE. Le mois d’août s’est soldé par une perte de 0.16 % avec 4.52 % d’amplitude (+ haut à 5231.65 et + bas à 4995.07).

Les points sur le future septembre sont, à la hausse, 5098 (pivot hebdo), 5116, 5135 (sensible à CT), 5155, 5172 (cash), 5185-5220, 5215 (important sur le cash), 5232-5245 (très sensible), 5275 (résistance mensuelle) puis 5346.50 (fort) voire 5383 (double top)  et à la baisse, 5066, 5046, 5010-4995 (très sensible sur le cash et le future), 4969 (pied du Gap du 24 avril) puis 4953 (MM200 jours sur le future) puis 4894 (cible de MT sur le future) voire 4844 (MM50 semaines sur le future).

En base 14 heures, la tendance conservera un biais négatif < 5116 et surtout < 5098.

Comme indiqué en préambule, les velléités haussières sont désormais conditionnées à un retour de bâton sur l’euro qui, du point de vue technique, est tout sauf une surprise au regard des tensions excessives et des divergences constatées à court et moyen terme ces derniers jours. On peut dire que cette correction de 1.2070 vers 1.18 (+ bas à 1.1823) tombe à pic au moment où le CAC40 avait besoin d’une certaine détente pour sauver les 5000 points. A notre avis, l’euro contre dollar pourrait se recaler entre 1.1725 et 1.1515 (courant septembre).

Pour autant, le constat reste négatif avec le maintien sous la MM20 jours situé à 5116 sur le future et à 5122 sur le cash. On soulignera que le pull back en direction de cette ligne de tendance ouvre la perspective d’une détente plus marquée en amont de la réunion de la BCE (jeudi 7 septembre). Ce qui ne l’a pas été la semaine précédente semble à nouveau possible cette fois-ci, c’est-à-dire réussir à revenir dans une zone neutre comprise entre la MM20 jours et 20 semaines placée à 5190 sur le future et à 5215 sur le cash (scénario invalidé sous 5044).

En résumé, la partie semble donc se rééquilibrer et il faudra certainement attendre le 7 septembre (discours de Mario Draghi) pour avoir plus de directionnel.

En stratégie et d’ici les prochaines réunions des banquiers centraux (7 et 20 septembre), on peut toujours continuer de procéder à des arbitrages dans le but de réaliser des écarts. Sauf bonne surprise, on peut conserver un biais vendeur sous la MM20 jours placée dorénavant à 5116 et surtout sous 5135/5145 tout en ne s’interdisant pas de jouer des rebonds en fonction des indications de survente en base horaire. A très court terme, une situation de surachat en base horaire est apparue à 5098. En revanche et en base journalière, les indicateurs sont tout juste revenus à leur médiane, de quoi entretenir des contrepieds.

Pour ce soir et demain, on surveillera au plus près l’éventualité d’une sortie appuyée de la zone 5098/5066, ce qui permettrait de toucher 5135/5145 ou  5024/5016.

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.