En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 557.90 PTS
+0.00 %
5 511.00
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 399.96
+0.04 %
DAX PTS
12 273.48
-0.07 %
Dowjones PTS
26 462.08
-0.51 %
7 816.92
+0.00 %
1.114
+0.07 %

Le future CAC40 à quelques pas de son Everest

| Bourse Direct | 1862 | 3.67 par 3 internautes

La marche en avant se poursuit pour l’ensemble des indices mondiaux qui franchissent graduellement leurs derniers plus hauts sans rencontrer une once de résistance. A une séance de la clôture mensuelle des contrats dérivés demain jeudi à 16H00, l’indice parisien a dépassé son top de l’automne dernier situé à 5546.80 (nouveau + haut annuel à 5569.28). Est-ce que les analystes auraient sous-estimé la microéconomie et trop dramatisé la macroéconomie ? Pour l’instant, la lecture des premières publications de résultats trimestriels d’entreprises ainsi que les dernières statistiques économiques leur donne tort, ce qui explique aussi les fortes hausses de ces dernières semaines sur l’ensemble des indices et valeurs. Pour l’instant, on ne constate aucun signe d’essoufflement sur le future avril qui a désormais dépassé en clôture son 2éme + haut historique situé à 5528 (+ haut à 5570). Ne reste plus qu’à atteindre l’Everest historique réalisé en 2000 à 5612.50. Seul bémol, les divergences techniques qui persistent ainsi que l’écart type qui grandit avec la MM200 jours placée à 5147 (future avril). Au fixing, le CAC40 a terminé en hausse de 0.62 % à 5563.09 dans un volume de 4.00 MDE. A noter que le CAC40 (dividendes inclus, code PX1GR), a réalisé un plus haut historique à 14712.20, + 220 % par rapport au plus de 2009 !          

Les points sur le future avril sont, à la hausse, 5570/5569.28 (nouveau top annuel sur le future et sur le cash), 5545 (cible de CT dépassé), 5546.80 (top automne 2018 sur le cash dépassé), 5573 (résistance hebdomadaire), 5595 (très fort en base trimestrielle), 5612.50 (+ haut historique), 5640 (fort), 5657.44 (top 2018 sur le cash) puis 5705 voire 5740/5785/5870 (cibles T2) et à la baisse 5528 (top 2018 dépassé), 5511 (support intraday), 5494 (très important pour la clôture avril), 5487 (MM20 en 14H et 1er seuil d’inflexion à TCT), 5431 (top du 1er trimestre et 1er warning à TCT), 5418 (MM20 jours), 5408 (MM50 14H et 1er seuil d’alerte à CT), 5356.07/5355.50 (pied du gap du 1er avril sur le cash et le future), 5347 (1er seuil d’inflexion de MT), 5329 (fort à MT), 5300 (cible CT d’ici le 17 mai), 5264 (MM100S sur le cash), 5258.75 (très fort à MT), 5233 (MM50 semaines sur le cash/très important) puis  5184 (MM50 semaines) voire 5147 (MM200 jours sur le future et 1er warning de MT).

A très court terme, la configuration restera très positive > 5431 et qui plus est > 5494.

D’un point de vue comportemental, l’appétit des acheteurs est à son paroxysme à la veille de la clôture de l’échéance du future avril. Passé ce cap technique, qui devrait se passer sans encombre, il faudra vérifier si le courant reste aussi fort avant de poursuivre les stratégies haussières.   

Structurellement, la configuration restera très positive > MM20 jours et qui plus est > 5431 (top du 1er trimestre). Pour autant et même si rien ne l’affirme à ce stade, il faudra faire attention à la perspective graphique d’une probable phase de correction dont la fenêtre de tir deviendra optimale lors de la 2éme quinzaine d’avril. Dans ce sens, les premières cibles seraient 5258.75 (fin avril) puis 5163.50 (fin mai) et 5027.50 au cours de l’été. Il faudra retrancher une soixantaine de points de ces niveaux sur l’échéance mai.

En stratégie, il faudrait réduire la voilure car l’écart pris avec la moyenne mobile à 200 jours s’accroit (+ 8 %) et celui-ci devra se combler en partie. Le reflux devrait à notre sens être de l’ordre de plus ou moins 4 %, de quoi prendre un appui autour de 5300 sur le cash (ex dividendes).         

Au plus près, il est préférable de privilégier l’alternance. Pour jeudi, on pourrait abriter la zone 5573/5511 tout en conservant une préférence à l’achat > 5431 jusqu’à l’échéance.   

Analyse réalisée au fixing du 17 avril.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/04/2019

Groupe ADP (-0,17% à 180,90 euros) vient de réaliser son point d’activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe aéroportuaire a publié un chiffre d'affaires consolidé en hausse de 11,9%…

Publié le 26/04/2019

Eurazeo Capital a annoncé la réalisation de l'acquisition de DORC (Dutch Ophthalmic Research Center), l'un des principaux spécialistes mondiaux de la...

Publié le 26/04/2019

Le groupe confirme ses objectifs 2019

Publié le 26/04/2019

Pour le premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires consolidé d'ECA s'établit à 21,2 millions d'euros, en retrait de 6,9%...

Publié le 26/04/2019

Invibes enregistre un excellent début d'année 2019 avec une forte croissance de son activité...