En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 763.01 PTS
-1.1 %
4 767.00
-0.95 %
SBF 120 PTS
3 782.84
-0.93 %
DAX PTS
12 131.32
-0.38 %
Dow Jones PTS
27 685.38
+0. %
11 504.52
+0. %
1.183
+0.16 %

Le CAC40 se paye le luxe de rebondir !

| Bourse Direct | 871 | 5 par 3 internautes

Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en hausse de 2.04 % à 4935.86 dans un volume de 3.900 MDE. Sur la semaine, l’Indice parisien aura limité la casse à 0.22% (+ bas de la semaine à 4808.58 et + haut à 4998.51). Dans le sillage du titre LVMH, salué pour la belle résistance de son activité, le secteur du Luxe a permis au CAC40 de sortir momentanément la tête de l’eau, dans un marché où les portes de saloon sont fréquentes. Ce comportement devrait perdurer en pleine période de publications de résultats trimestriels de sociétés ! A ce stade, la situation est délicate mais pas désespérée. A noter que le potentiel de reprise restera exploitable tant que 4743 sur le future novembre et 4704 sur le cash seront sauvegardés ! Comme précisé mercredi, le marché est en quelque sorte à fleur de peau et les réactions peuvent être brutales !

Les points sur le future Novembre  sont, à la hausse,  4914.50 (compensation d’octobre),  4918/4925 (MM200 et 100 jours), 4930.75 (Senkou Span B , fort jusqu’à fin octobre), 4974 (résistance daily et important en base compensation), 4992.10 (compensation de septembre), 5014 (cible daily) , 5074 (MM100S, systématiquement vendue depuis début juin), 5132 (MM20 mois) puis 5161 (résistance mensuel sur le cash) voire 5243 (MM200 semaines sur le cash)  et à la baisse, 4906/4916 (MM200 et 20 semaines), 4883 (sensible),  4871 (important à MT sur le cash), 4853 (MM20 jours, 1er seuil d’inflexion), 4810 (très fort), 4743 (support majeur de MT), 4733/4723 (seuils mensuels forts sur le cash), 4704 (très important sur le cash à MT), 4640 (cible de référence), puis 4570 (Support mensuel = Span A future octobre) voire 4466.50/4379.50 (Pied du gap haussier du 26 mai et Kinjun trimestrielle).

A TCT, la configuration gardera un biais positif > MM20 jours !

A moyen terme, la perspective d’une amélioration dépendra du maintien des prix ou pas > des MM20 et 200 semaines. Le future novembre doit donc impérativement se stabiliser au-dessus de ces moyennes de prix pour espérer tester à nouveau la MM100 semaines, niveau charnière de moyen terme. Cette dernière sera certainement la clef de la libération indicielle en cette fin d’année ! A contrario, les râteaux vont rester fréquents mais seule la perte sèche de 4743 remettrait tout en cause (pivot testé à deux reprises en septembre).

Sur le fond, on peut donc conserver > 4743 dans l’espoir d’atteindre la MM200 semaines cash. A noter que la nouvelle échéance des contrats dérivés se déroulera le vendredi 20 novembre.

A court terme, la jonction des MM50, 100 et 200 jours est faite ! On soulignera que la MM20 jours est la seule moyenne de prix qui n’ait été croisée par la MM200 jours, en trajectoire baissière plus marquée depuis fin juillet !  Désormais, reste toujours à savoir si le marché a réellement les moyens d’inverser la courbe des lignes directrices de court terme ? Sur cet horizon de temps, les indicateurs ne donnent guère d’indications, en évoluant la majorité du temps autour de niveaux neutres !

Pour lundi et au gré des virements de bord, l’arbitrage va rester très adapté entre 4813 et 4974. Au plus large et d’ici la fin des publications trimestrielles de sociétés, on travaillera la zone 4743/5073.

Seul un élément très exceptionnel pourrait inviter à prendre plus d’initiatives en dehors de ces bornes sensibles de moyen terme. A notre sens, les marchés devraient plutôt attendre le résultat du scrutin américain, la crise sanitaire n’étant plus apparemment un réel problème mais une condition à la surenchère budgétaire !  

Analyse réalisée au fixing du 16 octobre

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/10/2020

Spie Facilities, filiale française du groupe Spie, spécialiste des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, a annoncé l'accélération du déploiement de…

Publié le 27/10/2020

Sans surprise, Bruxelles a autorisé, à la mi-journée, l'acquisition de Play Communications par Iliad...

Publié le 27/10/2020

Caterpillar a publié au troisième trimestre 2020 un bénéfice net de 668 millions de dollars, soit 1,22 dollar par action, contre 1,49 milliard, ou 2,66 dollars par action, l'an passé à la même…

Publié le 27/10/2020

Résultats trimestriels meilleurs que prévu et changement de stratégie permettent à HSBC de gagner 6,87% à 341,30 pence. Prenant acte que la faiblesse des taux d'intérêt est là pour durer, la…

Publié le 27/10/2020

Generix plonge de 13% à 6,8 euros à la mi-journée, plombé par son point trimestriel...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne