En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 033.62 PTS
-
5 076.50
+0.85 %
SBF 120 PTS
4 021.97
-
DAX PTS
11 353.67
-
Dowjones PTS
25 289.27
+0.83 %
6 890.45
+0.00 %
1.134
+0.15 %

Le CAC40 accumule les signaux techniques négatifs

| Bourse Direct | 1523 | 5 par 2 internautes

Comme précisé mardi à l’antenne de BFM Business, il y avait comme de l’électricité dans l’air et il n’aura pas fallu attendre longtemps pour essuyer le premier orage. Du coup, le CAC40 est venu  tester la MM50 semaines et a enfoncé ponctuellement la MM200 jours sur le future septembre. Le maintien durable sous ces lignes de tendance, plus enfoncées depuis le printemps dernier, pourrait ouvrir la voie à une correction plus profonde en direction d’un palier important représenté par les 50 % de retracement annuel. Sur le front des tensions et d’un point de vue structurel, on ne peut pas signaler une réelle dégradation mais une constante pression qui pourrait finir par faire craquer les investisseurs au moment où les marchés vont entrer dans une période événementielle importante. Au fixing du jour, le CAC40 a terminé en baisse de 1.54 % à 5260.22 dans un volume de 4.500 MDE.   

Les points sur le future septembre sont, à la hausse, 5290 (MM200 jours), 5300 (partie basse de la figure), 5325 (1 er seuil d’inflexion à TCT), 5358 (2éme seuil d’inflexion à TCT), 5385 (prix médian de l’été), 5391.50 (fort), 5413 (MM100 jours), 5435 (MM9 adaptative et niveau d’invalidation ), 5474.50 (cible de rebond à CT) puis 5536 (top estival sur le future) voire 5549.50 (top du 15 juin sur le future) et à la baisse, 5276 (MM50 semaines/ important), 5260 (fort sur le cash), 5241 (sensible), 5231 (MM9 adaptative mensuelle sur le cash), 5211 (cible de retracement en base hebdomadaire sur le cash) 5203 (50 % de retracement entre le plus bas et plus haut annuel) puis 5160 (partie basse du range annuel) voire 5119.50/5113 (cible idéale à la baisse sur le future septembre).

A court terme, la tendance conservera un biais très négatif < 5341 et qui plus est < 5290.

Structurellement, la configuration reste dégradée après les pertes successives des MM50 et 100 jours suite à la rupture ponctuelle de la MM200 jours sur le future septembre (+ bas à 5255.50). Le prix médian de l’été à 5384.75 a donc été nettement enfoncé avec un écart type significatif. Désormais, les prix se rapprochent dangereusement du seuil des 50 % de retracement annuel, ce qui résume bien la montée du stress provoqué par les pays émergents. A noter que l’impact négatif se fait plus sentir sur les indices européens que sur Wall Street. A ce stade et en cas de maintien sous les MM200 jours et 50 semaines, il vaut mieux éviter d’aller contre ce mouvement correctif d’autant plus que la cible idéale à la baisse sur un horizon semaine est située à 5113.14 sur le future septembre. Scénario invalidé > MM100 jours.

En stratégie de moyen terme, on peut garder l’espoir d’une issue plus favorable > 5203 car l’approche d’un timing événementiel important pourrait redonner la main aux acheteurs. Dans le cas contraire, il ne faudra pas insister < 5203 et qui plus est < 5111 (support essentiel en base mensuelle). 

Au plus près et même si l’issue corrective très attendue semble plus forte, nous pensons qu’il ne faut pas jouer un fort décrochage avant les banques centrales (BCE et FED les 13 et 26 septembre). Au cas où, la zone 5203/5165 nous semble intéressante pour solder le short mais également pour repasser long. 

Pour l’instant, il faut en priorité chercher à réaliser des écarts. A très court terme, l’atteinte de niveaux sensibles a encore motivé une défense au bénéfice notamment de divergences techniques apparues juste en-deçà de ces seuils. Pour autant et cette fois ci, les niveaux n’ont pas tenu en clôture. Compte tenu de l’ambiance délétère mais qui peut vite changer, il faut à notre sens arbitrer la zone 5241/5341 voire 5203/5291.

Analyse réalisée au fixing du 05 septembre.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 16 novembre 2018 Conversion de la centrale Albioma Caraïbes à la biomasse en Guadeloupe Réduction des émissions de CO2 de plus de…

Publié le 16/11/2018

Après une baisse de l'activité du groupe IT Link sur 3 trimestres consécutifs, le chiffre d'affaires affiche une croissance de +6,9% sur le 3e...

Publié le 16/11/2018

La réduction des dépenses commerciales et administratives sur le trimestre, associée à l'augmentation de la marge brute, permet au Groupe d'afficher de nouveau un résultat opérationnel…

Publié le 16/11/2018

Ingrid Gonnissen a décidé de quitter Orange...

Publié le 16/11/2018

Tikehau Capital prévoit d'atteindre 16,5 MdsE d'actifs sous gestion à fin 2018 (hors acquisitions de Sofidy et d'ACE Management). Il serait porté à plus de 21 MdsE en tenant compte des…