En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
-0.01 %

Le CAC40 a touché à nouveau un seuil majeur

| Bourse Direct | 2165 | 4.20 par 5 internautes

A la veille d’une décision de la Commission européenne sur les projets de budget 2019 des états membres, le CAC40 revient à proximité de son plus bas de l’automne à 4896.80 réalisé le 26 octobre (+ bas de la séance à 4894.30). Ce palier testé le mois dernier est somme toute très important dans le sens où il correspond à la partie basse d’un canal haussier de long terme. Il est clair que sa perte ouvrirait une perspective de baisse supplémentaire en direction d’une zone sensible de moyen terme placée entre 4802 et 4715 sur le future décembre. Seul un retour au-dessus de la MM20 mois étayé d’éléments fondamentaux  écarterait cette forte éventualité.  Au fixing du jour, le CAC40 a terminé en baisse de 1.21 % à 4924.89 dans un volume de 4.00 MDE.

Les points sur le future décembre sont, à la hausse, 4951/4969 (fort à TCT), 5006 (très fort), 5029 (seuil d’inflexion à TCT), 5067 (MM100 semaines), 5085 (cible en 14 heures), 5096 (sensible à LT),  5147 (MM20 mois sur le future), 5164 (1er niveau d’inflexion à MT), 5175 (sensible), 5178 (cible en base journalière), 5198 (très sensible à CT), 5239 (très fort-MM50 semaines), 5252 (très fort/MM200 jours) puis 5256 (MM20 semaines et niveau d’invalidation du dernier cycle baissier) voire 5281 (MM100 jours) et à la baisse, 4944 (MM200 semaines sur le cash), 4907 (MM50 mois sur le cash), 4895 (très important sur le cash), 4875 (+ bas d’octobre), 4802/4808 (très sensibles sur le future et sur le cash) puis 4782.50 (+ bas annuel sur le future) voire 4715/4672/4626 (cibles majeures et scénario du pire d’ici février 2019).

A court terme, la configuration gardera un biais très négatif > 5029 et qui plus est < 4951.

Structurellement et comme indiqué en préambule, la séance de demain signera éventuellement la perte ou pas d’un seuil important sur le cash qui indiquerait notamment la sortie d’un canal haussier de long terme partant du plus bas de 2011 et passant par les plus bas de 2016 et 2018. Pour l’instant, les prix déclinent mais la pression vendeuse s’amenuise à l’image d’un volume décroissant sur le future décembre. Cette situation est caractéristique de l’approche de niveaux importants où, à ce moment, les intervenants attendent un déclencheur pour prendre plus d’initiatives. A noter que les indicateurs ne montrent pas encore de divergences, ce qui invite à rester prudent. Dans un cas de figure synonyme de stabilité, les prix pourraient évoluer entre 4802 et la MM100 semaines jusqu’à la clôture de décembre.

Seule la sortie de cette zone provoquerait un mouvement plus marqué, sachant qu’il y a peu de chance que la tendance baissière soit remise en cause avant les prochaines réunions des banques centrales (BCE le 13 et FED le 19 décembre). En effet et à l’image de la Banque populaire de Chine qui soutient son économie à coup d’injections de liquidités, la BCE mais surtout la FED pourraient se montrer plus souples dans le cadre de leur programme de remontée des taux, histoire de stopper la pression baissière actuelle. Ce scénario fait espérer qu’un rebond serait possible depuis un point bas. Dans cette optique, la zone 4800/4715 serait appropriée.

Au plus près, attention à la séance de demain avec le risque d’une pointe de volatilité. En attendant, il faut naviguer à vue et surtout au gré des drivers techniques de TCT, le but étant de réaliser des écarts. Pour demain, on surveillera la zone 4870/5029. Sous 4870, il faudra continuer d’accompagner à la vente pour viser 4802 voire 4715. Dans le cas contraire, il ne faudrait pas insister à la vente au-dessus de 5030 car les prix pourraient vite remonter vers 5175/5198.

Analyse réalisée au fixing du 20 novembre.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.20
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/12/2018

La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa à l'Assemblée nationale, le 27 novembre 2018 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )La secrétaire d'Etat…

Publié le 16/12/2018

Alexandre Benalla le 19 septembre 2018 à Paris ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )L'ex-collaborateur déchu de l'Élysée Alexandre Benalla a de nouveau été mis en examen le 29 novembre pour des…

Publié le 16/12/2018

Emmanuel Macron en visite à Strasbourg, le 14 décembre 2018 ( Jean-Francois BADIAS / POOL/AFP/Archives )La popularité d'Emmanuel Macron est remontée de deux points, à 31% de satisfaits, au…

Publié le 16/12/2018

L'attaquant portugais de Lille Rafaël Leao buteur lors de la victoire 3-2 à Nîmes en 18e journée de L1 le 16 décembre 2018 ( PASCAL GUYOT / AFP )Lille a eu chaud, mais il aime le Sud. Après…

Publié le 16/12/2018

Nicolas Bay lors d'un meeting à Nice, le 1er mai 2018 ( YANN COATSALIOU / AFP/Archives )L'eurodéputé du Rassemblement national Nicolas Bay a affirmé dimanche qu'il "ne croyait pas" à la fin…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Vivendi invoque un "manque substantiel d'indépendance" de 5 administrateurs...

Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...