En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 031.87 PTS
+0.13 %
5 023.0
+0.28 %
SBF 120 PTS
4 020.35
+0.18 %
DAX PTS
11 350.71
+0.09 %
Dowjones PTS
25 413.22
+0.49 %
6 867.02
+0.00 %
1.142
+0.08 %

Le CAC40 à l’orée du bois

| Bourse Direct | 612 | Aucun vote sur cette news

En première partie de séance, l’indice parisien est parvenu à se hisser à proximité de la partie haute d’une zone de résistance considérée comme le niveau d’invalidation du dernier mouvement baissier alors que le consensus était pessimiste ces derniers temps à l’image d’un ratio de couverture prudent. Une fois de plus, les évidences comportementales ont été prises en défaut par les considérations techniques nettement prépondérantes depuis le début de l’année. Il est donc tout à fait probable que de nouveaux sommets soient vus au cours de l’été en pleine campagne des résultats trimestriels des sociétés américaines et européennes. En résumé, ce sursis estival n’est pas une réelle surprise. L’opportunité d’alléger les portefeuilles dans de meilleures conditions mais aussi l’éventualité d’adopter des stratégies baissières devrait se présenter ces prochaines semaines en préparation d’une phase corrective que nous présumons forte cet automne.  Au fixing, le CAC40 a terminé en hausse de 0.43 % à 5429.20 dans un volume de 3.00 MDE. Sur la semaine, l’indice a progressé de 0.99 %.

Les points sur le future juillet sont, à la hausse, 5424 (MM50 jours sur le future), 5441/5459 (zone d’invalidation du dernier cycle baissier en place depuis le 23 mai), 5495/5499 (cible de retracement en base jour), 5491.84/5501.88 (Gap baissier du 18 juin sur le cash), 5510 (résistance mensuelle), 5530.50 (plus haute clôture de juin), 5554.50 (top de 15 juin) puis 5595 (top annuel) voire 5680/5700 (résistance trimestrielle) et à la baisse, 5400 (MM9 adaptative sur le future), 5396.50 (seuil d’inflexion à TCT), 5369 (préalerte à CT), 5338 (alerte CT), 5313 (très sensible à CT), 5288 (MM100 jours), 5274.50 (fort jusqu’au 23.07), 5256 (MM200 jours), 5246 (50 % de retracement sur le future et partie basse du nuage jusqu’au 18 juillet), 5238.50 (+ bas de l’été), 5229 (Important = MM20 mois sur le cash), 5211 (cible idéale à MT sur le cash) puis 5208/5200 (très important à MT) voire 5166/5163 (support majeur et niveau d’alerte de MT).

A court terme, la tendance conservera un biais neutre positif > 5396.50 et positif > 5424.

Structurellement, la reprise suivie d’une dérive horizontale des prix s’oriente de plus en plus vers la perspective d’une sortie par le haut d’une figure dans laquelle l’indice parisien est enfermé depuis le 21 juin. Pour autant, il vaut mieux attendre que cette éventualité technique soit validée par le débordement des 61.80 % de retracement à la hausse du cycle baissier en place depuis le 23 mai.

Ce niveau, situé à 5459 sur le future juillet, est très sensible car son passage ouvrirait la possibilité d’un retour vers le sommet annuel. Néanmoins,  il faut absolument que les prix tiennent au-dessus de 5396.50 et idéalement au-dessus de la MM50 jours dépassée une deuxième fois cette semaine. A noter que le potentiel haussier est estimé à environ 4 %. Dans le cas contraire, on peut dire que la perte de 5338 mettrait à mal ce scénario. Un écart appuyé sous ce seuil d’alerte de court terme motiverait un reflux en direction de 5246 sur le future juillet voire sur la MM20 mois sur le cash placée actuellement à 5230 (niveaux sensibles de l’été).  

En stratégie de moyen terme, on peut conserver > 5166 et qui plus est > 5227 (MM20 mois sur le cash). A noter que de nouveaux sommets peuvent être formés jusqu’au 3 août. Pour l’approche pendant ou post micro, le retour ou pas sous 5329 cash sera déterminant pour la suite.

Au plus près, le potentiel en base journalière peut permettre une sortie par le haut solide. Sur cet horizon de temps, les indicateurs évoluent juste au-dessus de leur médiane, seule la configuration en base horaire donne une cible plus modérée et invite à une certaine retenue. A ce stade, on privilégiera notamment l’achat sur repli autour de 5390 (Stop < 5338) dans l’idée de renforcer sur signal mais aussi les écarts entre 5350 et 5460.

Analyse réalisée au 13 juillet.

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/11/2018

Eutelsat communications a commandé auprès d’Airbus Defence and Space (groupe Airbus) deux nouveaux satellites qui permettront de remplacer les trois satellites Hotbird existants à 13° Est.…

Publié le 19/11/2018

Chargeurs annonce la mise en place d’une nouvelle stratégie de marques et marketing "iconiques" dans le cadre du "Programme Game Changer". Ainsi le groupe a décidé de consolider, métier par…

Publié le 19/11/2018

Plateforme de paiement en ligne et de paiement de factures...

Publié le 19/11/2018

'Red Dead Redemption 2' de Take-Two Interactive sur PS4 reste en tête...

Publié le 19/11/2018

Renault chute de 5,71% à 60,82 euros, en début de séance, accusant le plus lourd repli du CAC 40. Selon le quotidien Asahi, Carlos Ghosn aurait été arrêté pour violations présumées de la loi…