En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 378.85 PTS
-0.07 %
5 375.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 257.86
-0.08 %
DAX PTS
11 549.96
-0.46 %
Dowjones PTS
25 919.28
+0.67 %
7 453.49
+0.99 %
1.135
-0.66 %

La consolidation jusqu’où ?

| Bourse Direct | 647 | 5 par 1 internautes

Le CAC40 cash a clôturé la séance en baisse de 0,70 % à 5231,32 dans un volume de 4,054 MDE et la semaine sur une de 1,80 %.

L’indice parisien a enregistré sa 3ème séance de baisse d’affilée alors que les valeurs bancaires et automobiles clôturent, encore une fois, parmi les plus fortes baisses. 4000 nouveaux contrats futures CAC40 ont été ouverts hier au cours de la baisse de 21 points alors que le niveau de couverture se renforce. Le mouvement de consolidation est déclenché mais devrait demeurer canalisé en l’absence de nouvelles majeures et jusqu’à l’échéance des marchés dérivés de vendredi prochain.

Les points sur le future mars sont à la hausse, 5253 et la zone 5278/5286 voire 5297, 5310 puis 5339 et à la baisse, 5217 puis  5203 et 5170 (majeur) puis 5138 (alerte de court terme), 5082 (majeur) voire 5061 puis 5015.

En intraday, la tendance est baissière < 5247.

Graphiquement, le future CAC40 (cf. graphique joint en 14 heures) confirme les premiers signaux de baisse depuis le 27 décembre dernier.
Le gap ouvert le 1er mars, dont le pied se situait à 5247,5 a été comblé et nettement dépassé, ce qui confirme le mouvement baissier.

La première zone de retracement, située entre 5215 et 5230, fait son office et contient les vendeurs pour le moment. Sa rupture entrainerait un retour rapide vers 5171, compte tenu du faible nombre de contrats ouverts entre ces deux niveaux. 
Le niveau de 5203 qui représente pour lundi le bas du canal haussier au sein duquel l’indice évolue depuis le 27 décembre, marque aussi un niveau de support important. Sa rupture en clôture indiquerait la fin d’un mouvement haussier de plus de deux mois et permettrait de cibler 5080 voire 5015. 

En revanche, au-delà de 5253, on pourrait cibler les plus haut annuels voire la résistance majeure à 5339.

Techniquement, sur le future CAC40, les oscillateurs en journalier sont sortis de leur zone de surachat, ce qui confirme le mouvement baissier en cours. On surveillera leur réaction autour de la médiane.

En stratégie, on privilégiera la vente contre 5257. 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Romain DAUBRY, Infos d'Experts
Article rédigé par Romain DAUBRY, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience, spécialiste des marchés dérivés et titulaire du CFTe. J’ai rejoint l’équipe Infos d’Experts début 2014
Abonnez-vous
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/03/2019

Année solide malgré une provision pour prime...

Publié le 21/03/2019

Le chiffre d'affaires d'Esker pour l'exercice 2018 progresse de +14,2% et de +16% à taux de change et périmètre constants pour s'établir à 86,9 ME...

Publié le 21/03/2019

26,2 ME de trésorerie...

Publié le 21/03/2019

Au 31 décembre 2018, le Chiffre d'affaires de Réalités s'établit à 133,6 ME en progression de +3,6% par rapport à 2017...

Publié le 21/03/2019

La filiale d'Albioma Solaire France, détenant et exploitant les centrales photovoltaïques qui avaient été acquises auprès d'Eneco en décembre dernier, a souscrit un prêt long terme de 61…